BORNES ÉLECTRIQUES

Mis à part la Ligue nationale d'improvisation (LNI), il existe au Québec une tonne d'endroits où l'on peut voir des improvisateurs. Par exemple, à Montréal, au Théâtre Sainte-Catherine, on peut voir, tous les lundis soir à 20 h, de jeunes improvisateurs expérimentés à l'œuvre dans une formule inédite. J'ai été convié lundi dernier à l'une de ces représentations. Voici ce que j'en ai pensé...

Une salle intimiste
 
Les organisateurs de l'évènement ont choisi comme lieu le Théâtre Sainte-Catherine, une petite salle pouvant accueillir une centaine de personnes. Puisque la salle est relativement petite, les spectateurs sont près de la scène et peuvent mieux apprécier le jeu des improvisateurs.
 
Des improvisateurs de talent
 
Le spectacle, qui dure deux heures, est divisé en deux parties. La première présente quelques personnes qui font leur début dans l'improvisation. Sous la supervision de leur coach, ces apprentis improvisateurs vont devoir participer à quelques jeux d'improvisation. Dans l'un d'eux, deux joueurs devaient parler en même temps et dire la même chose, alors qu'un troisième les interviewait. Ça a donné lieu à une scène plutôt cocasse!
 
Même si ces improvisateurs n'en sont qu'à leurs débuts, ils ont offert une prestation très convaincante. Il s'agit également pour eux d'une bonne façon de briser la glace devant un public. Je suis sûr qu'au final, cet exercice a été très formateur pour ces improvisateurs en herbe.
 
Une formule spéciale
 
La deuxième partie, qui est la plus importante du spectacle, met en scène sept improvisateurs talentueux dans une formule que l'on n'a pas l'habitude de voir dans cette discipline. Il faut dire qu'en temps normal, un match d'improvisation ressemble à un match de hockey. Deux équipes doivent s'affronter et respecter certaines règles pour éviter d'être sermonnées par l'arbitre. Ici, la façon de faire est complètement différente.
 
Tout d'abord, il n'y a aucune équipe déterminée. En effet, l'accent n'est pas mis sur les joueurs, mais plutôt sur le metteur en scène. À tour de rôle, chaque improvisateur met le chapeau du metteur en scène. Avec l'aide du public, il va décider du thème général de l'improvisation. Si, pendant le spectacle, qui dure souvent moins de 15 minutes, l'un des joueurs présents sur scène ne dit pas la bonne réplique, il peut lui demander d'en formuler une autre ou d'approfondir.
 
À la fin du sketch, c'est au public de voter. Si une majorité de spectateurs ont aimé, le metteur en scène reçoit un sachet de sucre. Le but est évidemment d'en obtenir le plus grand nombre. S'ils n'ont pas aimé, le metteur en scène va devoir réaliser un défi pigé au hasard. Très drôles à voir, ces défis vont demander au metteur en scène d'improviser, pendant quelques minutes, sur des thèmes comme « pourquoi mon improvisation n'a pas été appréciée du public? ».
 
Bref, pour seulement 5 $, les Lundis Impro permettent de passer une très belle soirée en agréable compagnie. L'ambiance est festive et la bonne humeur est au rendez-vous. Il est difficile de ne pas quitter la salle avec un grand sourire accroché au visage. Par ailleurs, si vous souhaitez en apprendre davantage sur cette discipline, vous pouvez participer aux ateliers qui ont lieu le lundi avant le spectacle. 
 
Les Lundis Impro ont lieu tous les lundis à 20 h au Théâtre Sainte-Catherine. Pour plus de renseignements, visitez la page de l'évènement

Commentaires