Critique du jeu « Guacamelee! » - #adg

Nouvel arrivant sur le Playstation Network, « Guacamalee! » s'impose comme un titre incontournable pour tout amateur de jeux d'action et de plateforme suivant les pas de « Super Metroid » et de « Castlevania ».

TestĂ© sur : PS3
Aussi disponible sur : Vita

Cuidado, mi enemigo!

Étant un simple homme dans son petit village natal, mais dotĂ© d'une force considĂ©rable, Juan passe ses banales journĂ©es Ă  travailler sous un soleil cuisant. Ayant un faible pour la belle et charmante fille d'El Presidente, notre valeureux hĂ©ros se lancera Ă  sa rescousse lorsqu'un vil mort-vivant, Calaca, profite du festival des morts pour l'enlever. Par malheur, Juan se verra bien vite vaincu, sauvĂ© seulement par un masque de Luchador magique qui le transformera en un genre de super-hĂ©ros latin. Muy bueno!
 
C'est donc sous un soleil chaud que notre héros basané partira aux trousses du vil Calaca et de ses nombreux sbires. Le jeu, qui s'avère initialement assez simplet, ne prendra pas de temps pour vous introduire au très vaste système de combat, vous permettant d'enchaîner des combos des plus impressionnants. Vous pourrez véritablement jongler avec les ennemis, les envoyant dans tous les sens, et les rattrapant au vol pour les achever avec des mouvements de lutte mexicaine. D'ailleurs, je ne m'attendais vraiment pas à ce que le jeu soit aussi intéressant concernant les combats.
 
AidĂ© par une chèvre, ou plutĂ´t un vieux pervers ayant la capacitĂ© de se transformer en chèvre, Juan pourra dĂ©verrouiller de nouvelles aptitudes en dĂ©truisant les statues du vieil homme. Celles-ci, dĂ©nommĂ©es Choozo (calque assez rigolo sur Super Metroid), vous octroieront en effet des pouvoirs intĂ©ressants, lesquels ne sortent malheureusement pas vraiment du lot de ce que nous sommes habituĂ©s de voir dans le genre. Grimper et bondir de mur en mur, courir Ă  la verticale sur les murs, coups de poing pour dĂ©truire certains blocs... Le jeu possède cependant sa propre variante du Morph Ball de Metroid : le pouvoir de vous transformer en un poulet fĂ©brile. MĂŞme si les habiletĂ©s dĂ©verrouillĂ©es ne sont pas très originales, il n'en reste pas moins qu'elles sont très amusantes et efficaces.
 
Al igual que los Luchadors?
 
En plus des combats assez intéressants, le jeu vous présentera rapidement une mécanique qui vous permet d'alterner entre le monde des morts et celui des vivants. Par le biais d'un simple bouton, vous pourrez instantanément chavirer d'un monde à l'autre, changeant à la fois ses musiques, ses décors et ses personnages. Puisque le jeu est truffé de petites quêtes secondaires, qui sont d'ailleurs assez simples, il vous faudra souvent alterner entre les deux mondes pour aider les personnages qui s'y trouvent.
 
Sur la PS3 comme sur la Vita, le jeu fonctionne Ă  merveille, amenant des contrĂ´les absolument rĂ©ussis et prĂ©cis, permettant au joueur de traverser avec aise les nombreuses phases de plateformes qui auraient aisĂ©ment pu ĂŞtre chaotiques. Avec un système de checkpoints maĂ®trisĂ© et ses contrĂ´les qui rĂ©pondent parfaitement, vous n'aurez aucun souci sur ce plan.
 
Amené avec un humour franchement réussi, l'univers de Guacamelee! est truffé de clins d'œil aux jeux sur lesquels il s'est inspiré. On verra des blagues sur Metroid, Super Mario, Castle Crashers et même l'excellent Grim Fandango! D'ailleurs, le jeu réussit si bien son humour que la plupart des dialogues vous feront probablement sourire. Certains individus intègrent même l'espagnol à leurs dialogues, rendant le tout plus amusant.
 
Il en va de même pour les musiques du jeu, qui sont absolument sublimes et vraiment entraînantes. Il est impossible de bouder en écoutant les thèmes sur lesquels le jeu valse.
 
Dernier petit point, l'achat du jeu vous donne aussi la possibilité de jouer sur la Vita comme sur la PS3, offrant évidemment la possibilité de télécharger vos sauvegardes depuis le Playstation Network. J'ai vraiment aimé pouvoir continuer ma partie sur la route comme à la maison, surtout que le jeu tourne identiquement sur les deux plateformes.
 

Verdict

Quoique assez bref, se jouant sur une période de 4 à 7 heures tout dépendant de votre intérêt à dénicher toutes les améliorations possibles, Guacamalee! est l'un des meilleurs jeux téléchargeables sur la plateforme de Sony jusqu'à maintenant. Beau, amusant et franchement entraînant, le jeu est une grande surprise. Ne vous laissez pas dissuader par le titre peu prometteur du jeu et laissez-vous tenter!

Points forts :
- Système de combat très réussi
- Ambiance sonore et visuelle sublime
- Assez comique

Points faibles :
- Un peu court
- On aurait voulu plus de boss!

Note : 9 sur 10

Commentaires