BORNES ÉLECTRIQUES

Voici le dernier article des prédictions de 2012. Ça sent le début de la saison! Cette division est l'une des plus faibles depuis quelques années. Elle est somme toute assez facile à prévoir, malgré qu'on ne sait jamais...  

1- San Francisco 49ers  

Les Niners ont réussi à passer d'une saison de six à une saison de treize victoires ainsi qu'à un gain de participer au Super Bowl. Quel revirement de situation pour cette franchise qui n'allait nulle part depuis les beaux jours de Joe Montana et Jerry Rice. L'entraîneur-chef de première année, Jim Harbaugh, a fait tout un boulot avec cette équipe. Pourra-t-il répéter l'exploit cette saison? Une chose est sûre, même si son équipe ne se rend pas en demi-finale, celle-ci sera championne de cette faible division.  

Offensive : L'an passé, on a enfin vu ce qu'Alex Smith, le premier choix de 2005, pouvait vraiment faire avec un bon système offensif et avec les bons éléments en place. Malgré tout, ça n'a pas empêché les Niners d'essayer d'attirer Peyton Manning dans la ville du Golden Gate. Si j'étais Smith, je le prendrais comme un manque de confiance de la part de mon organisation. Ça va sûrement le motiver au plus haut point et il voudra prouver qu'il est l'homme de la situation. L'est-il? J'en doute, mais n'oublions pas que ce n'est pas toujours le quart qui fait une équipe! Le joueur de deuxième année, Colin Kaepernick, a démontré de belles choses et l'ajout du vétéran Josh Jonhson de Tampa Bay ajoute de la profondeur à la position.  

Soyons francs, Frank Gore commence à être vieux, mais il en a encore dedans! Le seul problème, c'est qu'il est souvent blessé depuis quelques saisons, alors San Francisco est allé chercher Brandon Jacobs des Giants. Cependant, Jacobs aussi est souvent blessé, alors ce n'est peut-être pas la solution. Avec ces deux-là dans le champ arrière, la tâche sera tout de même mieux partagée, réduisant ainsi le risque de blessures à l'un comme à l'autre. Avec le joueur de deuxième année Kendall Wright et la recrue LaMichael James, il y a beaucoup de profondeur à la position et Harbaugh pourra changer le tempo de la partie avec ces quatre porteurs.  

San Francisco avait aussi besoin d'ajouter de la profondeur du côté de ses receveurs de passe. C'est pourquoi l'équipe a signé l'agent libre Randy Moss, qui n'a pas joué en 2011. Il semblerait qu'il soit dans une forme splendide au camp d'entraînement. Je pense qu'il reste seulement une ou deux bonnes années à Moss dans la NFL. C'est sa dernière chance et il le sait. Avec l'ajout de Mario Manningham des Giants et la recrue A.J. Jenkins, la position s'est drôlement approfondie. La beauté de tout ça, c'est que ça va enlever de la pression sur Michael Crabtree et sur l'excellent ailier rapproché Vernon Davis. Avec tout ce beau monde, Alex Smith n'aura pas d'excuse s'il ne performe pas cette saison!  

Défensive : C'est la principale force de cette équipe. Ils ont dominé la ligue la saison passée et ils devraient encore être dans les meilleurs cette saison!  

C'était pratiquement impossible de courir contre les Niners la saison dernière. Le front défensif 3-4 est très difficile à percer avec la présence de Justin Smith, Ray McDonald et Isaac Sopoaga. Smith, en particulier, plaque tout ce qui bouge : il a obtenu 58 plaqués et 7,5 plaqués du quart-arrière!  

Les secondeurs, qui comptent sur la présence de Patrick Willis, sont très forts; une des meilleures unités de secondeurs de la ligue! Willis a totalisé 97 plaqués la saison passée. Aldon Smith a réussi 14 plaqués du quart, tandis que NaVorro Bowman, a réussi 143 plaqués à lui seul durant la saison! Ils seront encore très dominants cette saison.  

En bloquant la course et en rendant leurs adversaires unidimensionnels, la tertiaire a éprouvé des difficultés à arrêter la passe la saison dernière. Ils ont fini seixième sur trente-deux! C'est le maillon faible de la défensive. Les demis de coin, Carlos Rogers et Tarell Brown, seront encore souvent mis à l'épreuve cette saison, même chose pour les demis de sûreté Donte Whitner et Dashon Goldson.  

2- Seattle Seahawks  

Comme je le mentionnais, cette division est faible et ça laisse une chance aux Seahawks. À la lumière de mes observations, je crois que les 'Hawks pourraient en surprendre plus d'un cette saison!  

Offensive : Eh bien! Il faut croire que ce n'est pas la course aux quarts-arrières substituts étant agents libres qui fonctionne le mieux pour cette division! Après les Cards et Kevin Kolb la saison passée, serait-ce au tour de Seattle de frapper un mur? L'acquisition de Matt Flynn des Packers était supposée être la solution, mais Flynn se serait fait battre au camp d'entraînement par un quart qui n'a même pas lancé un ballon en saison régulière dans la grande ligue! Pete Carroll a nommé Russel Wilson, le choix de troisième ronde de l'équipe, comme partant pour la première semaine de la saison. Évidemment, rien ne dit qu'il gardera ce poste toute l'année, mais Flynn doit être déçu! Après avoir libéré Tarvaris Jackson cette semaine (qui a signé avec les Bills), on s'attendait à ce que ce soit Flynn le partant, secondé par Wilson; ce sera vraisemblablement le contraire. Amateur de pools, ajustez vos sélections, car ce gars-là pourrait causer des étincelles cette année!  

Chez les porteurs de ballon, Marshawn Lynch a connu toute une saison en 2011. Sera-t-il capable de répéter l'exploit? Les Seahawks espèrent que oui! Le seul problème, c'est la ligne offensive devant lui. Il a réussi à raviver sa carrière malgré une ligne ordinaire l'an passé, mais si tous les joueurs de la ligne demeurent relativement en santé pour une fois, Lynch sera encore plus dominant, ce qui serait bien pour enlever de la pression sur le jeune Wilson au poste de quart. Le rapide Leon Washington secondera et ajoutera de la profondeur dans les situations en zone payante.  

Un des gros coups des 'Hawks a été d'embaucher le vétéran Terrell Owens, mais voilà que l'équipe vient de le libérer au profit de plus jeunes receveurs qui, selon l'entraîneur Pete Caroll, s'adapteront mieux à l'offensive de Seattle. Pourtant, Caroll a fait l'éloge d'Owens, de son attitude et de son éthique de travail. Il ne faut pas oublier que Caroll est un éternel positif, donc on peut se demander pourquoi il a décidé de garder Braylon Edwards au lieu d'Owens!!!! Edwards est à peine l'ombre de lui-même depuis quelques années. Je continue de penser que ses meilleures années ont été celles où il portait l'uniforme des Browns de Cleveland! Soyons francs, le corps de receveurs est ordinaire et il manque de profondeur. Outre Edwards, on compte Doug Baldwin, qui a mené l'équipe pour les réceptions en 2011, et Sidney Rice, qui est souvent incommodé par les blessures! L'ailier rapproché Zach Miller devrait bénéficier de l'arrivée de Kellen Winslow, mais encore là, ce n'est pas le meilleur duo de la NFL.  

Défensive : Avec une jeune tertiaire pleine de talent, les Seahawks ont réussi à finir quatrièmes de la ligue avec 22 interceptions la saison passée. La plupart de ces joueurs en sont à leur deuxième année seulement! La base est là, mais il faudra que le reste de la défense suive, car c'est la plus grande force de cette équipe.  

Sur le front défensif, Chris Clemmons a connu une bonne saison 2011 avec 11 plaqués du quart-arrière. Toutefois, cette ligne doit ajouter de la pression sur l'adversaire. C'est pourquoi ils ont repêché Bruce Irvin avec leur premier choix. Irvin est très rapide, mais il demeure un joueur qui sera utilisé contre la passe essentiellement. L'arrivée de Jason Jones des Titans aidera à solidifier le centre de cette unité.  

L'unité des secondeurs a vraiment besoin d'aide. La signature de Barett Rudd, des Titans également, est une solution à court terme. Il est le troisième secondeur intérieur en trois ans à Seattle! Aux extrémités, Leroy Hill commence à être âgé et K.J. Wright a dû jouer comme partant à sa saison recrue. Il aurait eu besoin d'une année complète pour bien assimiler la transition du collégial à la NFL. Il se pourrait même que le choix de deuxième ronde, Bobby Wagner, joue plus vite que prévu comme partant au centre si Rudd échoue à la tâche!  

Mais là où c'est intéressant, c'est dans la tertiaire; assurément l'une des meilleures de la ligue au grand complet, surtout si on tient compte du fait qu'elle est jeune et bourrée de talent! En plus, ils sont plutôt costauds pour des joueurs de cette position et sont capables de faire face aux receveurs imposants physiquement. Ça commence chez les demis de coin avec Richard Sherman et Brandon Browner, qui mesurent respectivement 6'-3'' et 6'-4''! Puis, avec Kam Chancellor et Earl Thomas comme demis de sûreté, cette unité devrait continuer de sauver la peau de la défense et redonner rapidement le ballon à son offensive!  

3- Arizona Cardinals  

Depuis la retraite de Kurt Warner, les Cards se cherchent, surtout en offensive. Ils pourraient peut-être, je dis bien peut-être, devancer les Seahawks par une victoire dans cette division, mais pas beaucoup plus!  

Offensive : Vous vous demandez si Kevin Kolb mérite le gros contrat qu'il a eu avec les Cards avant le début de la saison dernière? Ma réponse : non! Du moins, il a beaucoup, beaucoup de choses à prouver cette saison, car sa carrière pourrait déjà être finie comme partant dans cette ligue. Il pourrait devoir se contenter de jouer les seconds violons pour un bon bout de temps! Moi, si j'étais Ken Wishenhunt, j'irais avec mon deuxième quart, John Skelton, mais comme toujours, c'est l'argent qui parle et les Cards veulent être certains que Kolb n'est pas l'homme de la situation avant de le jeter aux poubelles pour de bon! C'est sûr qu'à la défense de Kolb, on peut dire que la ligne offensive n'offre pas la meilleure protection qui soit! La perte de Levi Brown pour la saison fera extrêmement mal à cette offensive.  

Au moins, il y a un bon duo de porteurs de ballon dans le champ arrière. Encore faut-il que la ligne fasse les trous pour qu'elle puisse connaître du succès en 2012. Avec Beanie Wells, qui en est à sa quatrième saison, et Ryan Williams, qui a raté toute sa saison recrue à cause d'une blessure au tendon d'Achille, les Cards ont une bonne attaque au sol qui peut changer le tempo de la partie.  

Chez les receveurs, j'ai l'impression que Larry Fitzgerald commence à s'ennuyer de Kurt Warner! Si l'équipe ne débloque pas, j'ai bien peur qu'il demande à être échangé pour avoir la chance de gagner un Super Bowl avant la fin de sa carrière. Au moins, les Cards ont fait une très bonne chose en repêchant Michael Floyd de Notre-Dame. Ça devrait aider Fitz à voir moins de couvertures doubles sur lui; sinon, c'est Floyd qui va en profiter! Early Doucet, comme troisième receveur, est décent, sans plus. Quant à l'ailier rapproché Todd Heap, il n'est plus aussi dominant qu'à Baltimore!  

Défensive : La plupart des gens ne s'en sont pas rendu compte, mais les Cards se sont bien débrouillés en deuxième moitié de saison l'an passé. Ils possèdent des futurs joueurs étoiles dans les trois niveaux défensifs.  

Ça commence sur le front défensif avec Darnell Dockett et Calais Campbell. Le maillon faible est le joueur au centre de ce 3-4, Dan Williams. Il a le talent, mais il doit s'améliorer contre la course. Perdre un peu de poids ne nuirait pas non plus!  

Le secondeur intérieur, Daryl Washington, semble destiné à devenir un joueur étoile, mais il faut absolument que Sam Acho et O'Brien Schofield mettent davantage de pression de l'extérieur! Acho pourrait avoir une superbe saison cette année, lui qui a réussi sept plaqués du quart à sa saison recrue. De plus, les entraîneurs adorent son intelligence et son approche du jeu.  

La tertiaire est clairement la force de cette défensive. Le demi de coin Patrick Peterson, premier choix des Cards en 2011, a connu une excellente saison recrue. Il se rendra sûrement au Temple de la renommée un jour. De plus, il est explosif sur les unités spéciales pour retourner les bottés. De l'autre côté, Greg Toler pourrait se faire voler sa place par le choix de troisième ronde de cette année, Jamell Fleming. Le demi de sûreté, Adrian Wilson, commence à être plus vieux, mais à sa douzième saison, il est encore dominant. Kery Rhodes (huitième saison) complète cette tertiaire qui devrait continuer de s'améliorer dans le système du coordonnateur Ray Horton.  

4- St.Louis Rams  

Mais qu'est-ce qui est arrivé avec les Rams? Cette équipe semblait sur le point d'éclore avec Sam Bradford au poste de quart, mais tout a semblé vouloir s'effondrer l'an passé. Voyons voir si Jeff Fisher, le nouvel entraîneur-chef, pourra remettre cette équipe sur les rails après une absence d'un an dans la grande ligue.  

Offensive : Évidemment, il faudra que Sam Bradford, premier choix du repêchage 2010, puisse rester en santé toute la saison. Il va devoir apprendre un troisième système offensif en trois ans. Toutefois, le nouveau coordonnateur, Brian Schottenheimer, préconise un système semblable à celui que Bradford a opéré durant sa saison recrue. L'addition du centre Scott Wells de Green Bay devrait grandement aider cette ligne à mieux protéger Bradford.  

Ce n'est un secret pour personne, Jeff Fisher adore le jeu au sol. Avec le vétéran Steven Jackson qui entame sa neuvième saison et la recrue Isaiah Pead, les Rams possèdent deux bons porteurs qui apportent des éléments différents à cette offensive. La force de Fisher devrait se faire sentir ici, car il a toujours su tirer profit de cet aspect du jeu.  

Deux recrues devraient être dans l'alignement partant au poste de receveur au début de la saison. Le choix de deuxième ronde, Brian Quick, est grand et fort. Il possède l'habileté de faire les gros jeux et il est bon sur les tracés de passes. Le choix de quatrième ronde, Chris Givens, est très rapide et il a l'habileté d'étirer le terrain. Danny Amendola est un bon ailier inséré et il excelle sur les troisièmes jeux. Puis, si Steve Smith est capable de revenir à la forme qu'il avait en 2009 avec les Giants, les Rams devraient être capables de se débrouiller en offensive cette saison.  

Défensive : Cette unité sera revampée en 2012. En effet,  seulement deux joueurs sur sept seront de retour sur le front seven. L'ère Fisher est bel et bien commencée à St.Louis!  

Chris Long est la force du front défensif; il est solide et intelligent sur le terrain. Robert Quinn, recrue l'an passé, aura sa vraie première chance comme partant cette année. Il excelle en situation de passe, mais devra prouver qu'il peut en faire autant contre la course. Les Rams ont acquis les services de Kendall Langford des Dolphins, et avec le choix de première ronde, Michael Brockers, le talent est là. Si Brockers et Quinn peuvent se développer cette saison, ça devrait aider la ligne.  

James Laurinaitis est grandement sous-estimé à la position de secondeur intérieur. Il constitue l'une des forces de cette défensive. Avec la signature de Jo-Lonn Dunbar des Saints, les Rams ajoutent du jeu physique et de la vitesse à l'un des deux postes extérieurs, ce qui laisse le vétéran Mario Haggan à l'autre extrémité. Les Rams ont signé plusieurs recrues agents libres à cette position, alors d'ici le début de la saison régulière, le poste de Haggan n'est peut-être pas coulé dans le béton.  

La tertiaire, surtout avec les demis de coin, pourrait être l'unité qui s'est le plus améliorée. Cortland Finnegan, qui arrive des Titans (ancienne équipe de Fisher), a la bonne attitude et l'agressivité que recherche l'entraîneur. Les recrues Janoris Jenkins et Trumaine Johnson sont dans le même moule que Finnegan. Avec Bradley Fletcher qui revient d'une blessure au genou et le jeune (mais sous-développé) Jerome Murphy, la profondeur et le talent ne manquent pas! Toutefois, avec la suspension du coordonnateur Gregg Williams dans la foulée du Bounty Gate, il reste à savoir si Fisher et Dave McGinnis pourront bien diriger cette défensive en son absence!  

Voilà! C'est la fin des prédictions pour la saison 2012. J'espère que ça vous a plu et éclairé en vue de la prochaine campagne. Bonne saison 2012 à tous et bonne chance à tous ceux qui, comme moi, ont des pools de football! ;) Ne manquez pas mes chroniques tout au long de la saison. Chaque semaine, je vous ferai un résumé des matchs, affrontement par affrontement!

Source de la photo : www.espn.go.com        

Commentaires