Un sommeil de qualité pour une meilleure qualité de - #adg

Le sommeil est un aspect souvent négligé dans l'adoption de saines habitudes de vie. Pourtant, ce dernier compte pour beaucoup et particulièrement si vous êtes actifs physiquement. Le pire, c'est que la plupart des hommes qui n'ont pas un sommeil adéquat ne s'en doutent même pas. En fait, les troubles du sommeil sont devenus une véritable épidémie et sont de plus en plus en relation avec l'omniprésence grandissante des troubles de dépression et de déséquilibres hormonaux.

Les gens ne réalisent pas que c'est pendant le sommeil que le corps se régénère, répare les tissus et stimule les hormones anaboliques comme l'hormone de croissance et la testostérone. C'est en fait la période de la journée où votre corps produira le plus d'hormones de croissance. Cette hormone est capitale dans la préservation et la régénération des cellules et de la mobilisation des acides aminés (protéines). Juste pour donner un exemple, elle joue un rôle important dans l'élasticité et l'apparence de votre peau. C'est pendant le sommeil profond, lorsque vous rêvez, que les activités de reconstruction de votre corps sont les plus actives. Ce n'est donc pas seulement la durée mais aussi la profondeur du sommeil qui importe. Un signe que vous avez un sommeil profond et réparateur est si vous avez rêvé pendant la nuit ou que vous vous réveillez sans difficulté par vous-même le matin. Sachez par ailleurs messieurs que vous lever avec une érection est également un signe que votre production de testostérone est optimale pendant votre sommeil.

Si vous avez des troubles du sommeil par contre, vous vous exposez à des problèmes à long terme. En ne permettant pas à votre corps de refaire le plein durant la nuit, celui-ci accumule l'exposition journalière aux stress. En réaction à cette situation, il sécrète plus de cortisol et comme vous le savez maintenant si vous avez lu mes articles précédents, la stimulation exagérée et prolongée du cortisol entraîne plusieurs problèmes de santé dont les maladies cardiovasculaires et l'obésité. Malheureusement, vous ne vous en rendrez compte que lorsque votre corps aura dépassé ses limites pour finalement tomber au combat. Certains signes peuvent cependant vous mettre la puce à l'oreille, comme un sentiment apathique ou de fatigue constante, des sautes d'humeur ou un sentiment d'irritabilité plus présents, une perte de masse musculaire ou une prise de poids (gras) sans qu'il y ait eu changement dans vos habitudes de vie, un pouls plus élevé même au repos, une difficulté à vous lever le matin et à vous concentrer pendant la journée, etc.

Voici quelques trucs pour vous aider Ă  amĂ©liorer votre sommeil :

Adoptez une routine de nuit. Se concocter une sorte de petit rituel avant d'aller au lit est une tactique très efficace qui prépare le corps au sommeil. Un exemple simple pourrait être d'éteindre la télévision ou l'ordinateur 30 minutes avant d'aller au lit et de changer pour de la musique douce, en plus de diminuer la luminosité ambiante, tout cela pendant que vous exécutez les derniers préparatifs pour le lendemain.

Couchez-vous la tĂŞte reposĂ©e. Organisez votre horaire et vos tâches, et ne laissez pas traĂ®ner quelque chose d'inachevĂ© qui serait susceptible de laisser des idĂ©es trotter dans votre tĂŞte. Videz votre esprit de tout stress intellectuel avant d'aller au lit de la façon qui vous convient le mieux. Cela pourrait se traduire par des actions comme : rĂ©viser son agenda de la semaine ou encore prendre des notes dans un calepin ou sur son portable pour ne rien oublier, etc.

Coupez le fil. Autant que possible, essayez de minimiser l'exposition aux ondes et appareils électroniques pendant que vous dormez. Débranchez et éteignez tout ce que vous pouvez et tenez votre téléphone cellulaire loin de vous. Ne gardez que votre réveille-matin et, si possible, placez-le loin de la tête de votre lit.

Recherchez le noir complet. Normalement, le corps base entre autres ses cycles sur la lumière. Plus vous êtes dans le noir total pendant votre sommeil et plus ce dernier sera profond. Parfois, une source apparemment anodine de lumière peut être ce petit détail qui vous empêche d'atteindre le sommeil profond.

Évitez les stimulants avant le coucher. Coupez le sucre (ex. : chocolat), les boissons énergisantes, le café et le thé 8 heures avant d'aller au lit. Optez plutôt pour des tisanes calmantes comme celles à la camomille. Ainsi, vous évitez de stimuler le cortisol qui est, rappelez-vous, l'hormone d'éveil du corps.

Limitez votre consommation d'alcool et mangez léger. L'alcool nuit au travail du foie et bouleverse le patron normal du sommeil. Si votre estomac ou votre foie doivent travailler pendant la nuit, vous aurez un sommeil léger et interrompu. Un signe que c'est le cas est si vous vous réveillez au beau milieu de la nuit (vers 3 ou 4 heures du matin) en sueur et sans raison.

Utilisez des techniques de relaxation. Allongez-vous quelques minutes plus tôt pour pratiquer des techniques de visualisation, de méditation ou de respiration. Tout ce qui améliore le contrôle de la respiration aide grandement à la détente et prépare le corps pour un sommeil tranquille.

Prenez un supplément de magnésium si vous vous sentez tendu. Ce minéral a des propriétés très intéressantes et agit come relaxant musculaire. Ses effets sur le sommeil et la stimulation hormonale pendant le sommeil profond ont d'ailleurs été démontrés en recherche.

Ces quelques astuces ne sont qu'un exemple de ce qu'il est possible de faire pour s'assurer d'un sommeil de qualité. L'important est que vous considériez l'importance de bien dormir pour être en santé et que vous y trouviez votre compte. Sur ce, je vous laisse en vous souhaitant une bonne nuit et de beaux rêves!

Commentaires