BORNES ÉLECTRIQUES

« Erased » doit arriver en salles le 31 mai. Est-ce que ce « thriller » de Philipp Stölzl a toutes les cartes en main pour détrôner les ténors du genre?

Effacer sa vie
 
Ben Logan (Aaron Eckhart) est un ancien agent de la CIA. Il vit avec sa fille Amy (Liana Liberato) en Belgique. En allant travailler un bon matin, il découvre les locaux de son employeur vides, comme s'il n'y avait jamais eu personne. En fait, tous les éléments le liant à cette compagnie ont été supprimés.
 
Mais ce n'est que le début. On cherche à l'éliminer lui aussi. Du jour au lendemain, il se retrouve pris au piège dans une conspiration internationale. Une ancienne collègue, Anna Brandt (Olga Kurylenko, que l'on a pu voir récemment dans À la merveille) serait même impliquée. Il devra tout faire pour protéger sa fille et découvrir la vérité.
 
Un thriller correct
 
Les films à sensations fortes mettant en vedette un homme qui tente d'échapper à des tueurs ne datent pas d'hier. Il faut dire toutefois que la franchise Jason Bourne, qui a vu le jour au cinéma en 2002, a mis la barre très haute. Depuis, nombre de films ont tenté de surpasser ce chef-d'œuvre du genre, mais peu ont réussi.
 
Disons-le tout de suite, Erased n'est pas le film à suspense de l'année. Ce n'est ni un mauvais ni un bon film. Il reste que c'est un long métrage respectable qui va d'abord plaire aux amateurs du genre.
 
Comme dans The Bourne Identity, on va découvrir que le héros a des aptitudes cachées. Il n'est pas qu'un expert en sécurité. C'est en fait un as des arts martiaux, des armes à feu et des explosifs. Bien sûr, sa drôle d'aventure sera pour lui l'occasion de tirer pleinement profit de ses compétences hors du commun.
 
On aura ainsi droit à quelques scènes de combat à mains nues divertissantes à regarder. Elles sont plutôt courtes et minimalistes (le héros se bat souvent contre un seul adversaire), mais elles ont le mérite d'être crédibles et de ne pas trop casser le rythme. On comprend vite que Logan est surpuissant, mais on sait aussi qu'il n'est pas un super-héros.
 
C'est d'ailleurs quelqu'un d'assez humain qui, même s'il n'est pas un père modèle, aime profondément sa fille. La relation entre les deux protagonistes occupe une place importante dans le récit d'espionnage. Personnellement, je pense que c'est le point le mieux réussi. Elle n'est pas stéréotypée ni lourde et ne tombe pas dans le mélodrame. Sans cela, je crois que l'on aurait eu beaucoup de difficulté à embarquer et à se préoccuper du sort de cette petite famille.
 
Une jeune actrice douée
 
Même s'il peut parfois sembler un peu trop froid dans son rôle de père de famille, Aaron Eckhart est correct dans sa prestation. Ce n'est pas le héros le plus charismatique de l'histoire du cinéma, mais son jeu est plus qu'acceptable.
 
En ce qui concerne la performance des acteurs, je pense que c'est plutôt la jeune Liana Liberato qui s'en tire le mieux. Elle ne fait pas l'erreur de jouer trop gros ni de tomber dans la caricature en incarnant une victime hystérique qui appelle constamment son père à l'aide.
 
Des bons et des moins bons côtés
 
Il y a quelques petites trouvailles que l'on apprécie, comme la fusillade dans l'hôpital où une patiente, qui semble être dans le coma, reçoit une balle perdue qui lui enlèvera la vie. Ce n'est qu'un petit détail, mais j'ai trouvé l'idée originale; c'est une façon assez troublante de perdre la vie, après tout. 
 
Les ennemis sont aussi très pernicieux. Ils vont faire des choses abominables pour arriver à leurs fins. Attendez-vous à voir des innocents perdre la vie.
 
Si vous êtes habitué aux effets spéciaux que l'on retrouve dans les grosses productions américaines, vous allez être un peu déçu. Oubliez les courses poursuites, les fusillades dans des endroits publics, ou les combats mettant en scène plusieurs figurants. Erased est beaucoup plus modeste et possède par conséquent un rythme plutôt lent. Malheureusement, c'est le genre de film que l'on va voir justement pour en avoir plein la vue. Ici, il n'atteint que partiellement son objectif.
 
Verdict
 
Erased n'est ni un navet ni un chef-d'œuvre. Il ne fait que reprendre les éléments qui ont fait le succès des thrillers des dernières années. C'est vrai qu'il y a quelques idées originales ici et là, mais on aurait aimé que les artisans du film prennent un peu plus de risques pour sortir des sentiers battus.
 
Cote : 3 étoiles sur 5

Ne manquez rien des derniers articles de notre rédacteur en chef adjoint! Suivez Philippe Michaud sur Twitter via @Micph
 

Commentaires