+

Gadget : Winterfell (de la série « Le Trône de fer ») recréé en pain d'épices

Winterfell (Trône de fer) en pain d’épices
Winterfell (Trône de fer) en pain d’épices
Winterfell (Trône de fer) en pain d’épices
Winterfell (Trône de fer) en pain d’épices
04/03/2013, par Philippe Michaud, dans Techno - Gadgets

Y a-t-il des fans de la série « Le Trône de fer (Game of Thrones) » dans la salle? Si vous avez répondu oui à cette question, laissez-moi vous en poser une autre : jusqu'où iriez-vous pour montrer au monde entier votre amour pour cette série télévisée? Seriez-vous prêt à recréer, de façon inusitée, l'un des endroits les plus importants de la saga?

Quand c'est le temps de faire des répliques, on peut utiliser n'importe quels matériaux ou presque. Certains aiment bien, par exemple, prendre des blocs Lego (comme c'est le cas ici avec la réplique de ce chasseur X-Wing). Les seules limites sont celles de la physique et de l'ingénierie ainsi que l'imagination du créateur.

La blogueuse Liquorsnapper a diffusé sur son site Web plusieurs images de sa toute nouvelle création. Il s'agit, en effet, d'une réplique de Winterfell, le fameux château de la famille Stark, qui est responsable de gouverner le nord de Westeros.
 
Dans ce cas, l'artiste a eu recours à une matière plutôt spéciale : du pain d'épices. En effet, la plupart des murs de la forteresse sont fabriqués de cet aliment que l'on mange surtout durant le temps des fêtes. Elle a aussi utilisé d'autres aliments comme des Smarties pour le pavé ou des Reese's pour le toit.
 
Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, je le trouve très appétissant. Mais bon, qui serait prêt à détruire une si grande œuvre d'art? En ce qui me concerne, j'aurais un peu de difficulté. Les Stark sont si gentils!
 
En passant, la troisième saison du Trône de fer sera diffusés dès le 31 mars prochain. Avez-vous hâte?

À propos de l'auteur

Philippe Michaud
Philippe Michaud

Philippe Michaud est membre de l'Association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACBD). En 2016, il a été membre du Comité de sélection du Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise. 

 

Cumulant plus de 10 ans d'expérience en rédaction, il est également un grand passionné de technologie et de jeux vidéo.