BORNES ÉLECTRIQUES

Le parc national Acadia, dans le Maine, est un endroit par excellence pour les activités de plein air. Mer et montagnes se côtoient pour offrir un terrain de jeu des plus variés.
 
Le parc Acadia couvre une grande partie de la presqu’île et une route à sens unique (Park loop road) fait une boucle autour de l’ile. Cette route longe la mer sur une bonne distance et constitue un terrain parfait pour une sortie en vélo de route. L’asphalte y est impeccable et le fait de circuler sur une voie à sens unique rend l’endroit particulièrement sécuritaire… et rapide en vélo. Lorsque je parcours cette route, je ne manque jamais l’occasion de faire un détour en montant au sommet du mont Cadillac, le plus haut sommet du parc. Une bonne montée assez raide sur un peu plus de 5 km… et une descente sinueuse absolument démente. La semaine dernière, en descendant, j’ai dû freiner lorsque je me suis aperçu que j’allais doubler une voiture de police sur une ligne double…
 
En longeant la mer sur la route, on trouve plusieurs points de vue sur le bord de mer rocailleux typique de la côte du Maine. Otter cliff est situé sur une pointe et est devenu un incontournable pour les amateurs d’escalade. Près de 50 voies y sont répertoriées. La particularité de ces voies est que nous y accédons par le haut! On prépare l’ancrage de la corde puis un court rappel permet de rejoindre la base des voies, dont plus de la moitié sont inaccessibles par hautes marées! C’est dire à quel point on y est près de la mer! De plus, il faut arriver assez tôt, car l’endroit est très populaire. Les voies plus faciles sont très utilisées par les nombreux guides locaux initiant des grimpeurs débutants. Plusieurs autres sites d’escalade moins fréquentés sont répertoriés dans le parc, dont plusieurs longues voies ayant jusqu’à trois longueurs de corde.
 
La randonnée est assurément l’activité la plus populaire; les possibilités sont diverses et nombreuses. Que ce soit pour se dégourdir les jambes sur 2 ou 3 km, ou pour enchaîner les sommets sur toute la longueur du parc, tout y est pour faire de votre balade un moment fort de votre passage à Acadia. Les sentiers présentent différents niveaux de difficulté, certains étant en pente très progressive, alors que d’autres sont très aériens et déconseillés aux personnes sensibles. Le sentier Precipice, en particulier, est situé sur une face raide et est constitué de nombreuses échelles très rudimentaires (mais solides!) qui permettent de vraiment sentir le vide comme le ressentent les grimpeurs sur parois… Par contre, n’oubliez pas que, contrairement aux grimpeurs, vous n’êtes pas encordés!
 
Un aspect très intéressant du parc Acadia est que des circuits d’autobus (fonctionnant au propane pour moins de pollution) relient Bar Harbor, des hôtels, des campings, des villages… et les entrées des sentiers. Il est possible de stationner son véhicule au lieu où l’on prévoit terminer notre randonnée et de prendre un autobus pour se rendre au point de départ. Ainsi, vous pouvez planifier une infinité de parcours ayant la distance et le dénivelé qui vous conviennent. De plus, si vous devez écourter votre balade, vous pouvez toujours rejoindre plus tôt une route et prendre un autre autobus pour rejoindre votre véhicule. La semaine dernière, nous avons enchaîné les monts Cadillac, Dorr et Champlain avant de redescendre par le sentier Precipice au bas duquel nous avions laissé notre véhicule. Une belle balade avec beaucoup de dénivelé et des points de vue magnifiques sur la mer et les montagnes.
 
Un autre attrait fort populaire de cette presqu’île sont les carriage roads : 70 km de route où seuls les transports non motorisés sont permis. John D. Rockfeller Jr a mis 30 ans à réaliser ces routes avec un grand souci de conservation. Comme l’usage prévu était pour les carrioles tirées par des chevaux, ces routes ont été nivelées de façon à éviter les pentes raides, tandis que les virages sont toujours très graduels. Les cyclistes ayant des enfants trouveront à cet endroit l’ultime terrain pour s’adonner au vélo avec leurs enfants. Qu’ils soient dans des remorques pour vélos ou sur leurs propres vélos, les enfants ont accès à des paysages sublimes. Les routes longent des lacs et enjambent des rivières sur de très beaux ponts en pierre. Il est aussi possible de planifier des trajets linéaires et d’utiliser les autobus munis de supports à vélos pour se rendre au départ ou pour revenir à la voiture en fin de trajet.
 
Finalement, il y a les sports nautiques. Comme je ne fais pas trop dans ces sports, mon expertise est plus limitée. Par contre, les multiples baies sont des lieux de rendez-vous pour les kayakistes et chaque village est en fait un port de mer où des dizaines de voiliers et autres types de bateaux de toutes tailles sont amarrés. Pas nécessaire d’être marin pour constater qu’il s’agit d’un endroit très prisé des kayakistes et des amateurs de voile.
 
Et parce qu’il n’y a pas que le plein air, Bar Harbor et les autres petits villages du bord de mer offrent une sélection variée de restaurants et de boutiques. Bien sûr, on y voit les habituels vendeurs de souvenirs faits en Chine, mais aussi quelques boutiques offrant des créations très originales d’artistes régionaux. Après une bonne journée à « jouer dehors », une crème glacée sur la Main ou une bière de micro-brasserie locale vous donnera l’occasion de vous raconter ces souvenirs qui marquent des vacances inoubliables.

Commentaires