BORNES ÉLECTRIQUES

Après « Shotgun Stories » et « Take Shelter », Jeff Nichols nous offre « Mud : Sur les rives du Mississippi », un autre long métrage se déroulant dans le sud des États-Unis, une région particulièrement choyée pour le réalisateur originaire de l'Arkansas. Il est sorti en salles le 17 mai.

Ellis (Tye Sheridan) et Neckbone (Jacob Lofland) sont deux adolescents de 14 ans. En quête d'aventure, ils explorent une petite île dans le Mississippi où ils font une drôle de découverte : un bateau installé dans les arbres. Ils aimeraient bien en faire leur nouvelle cachette, sauf que quelqu'un semble les avoir devancés. Mud (Matthew McConaughey) a, en effet, pris possession des lieux.
 
Très charismatique, il raconte aux garçons qu'il a assassiné un homme et qu'il est poursuivi par la police et des tueurs à gages. Ne pouvant quitter sa cachette, il leur demande de faire toutes sortes de tâches pour lui, dont trouver des pièces pour réparer le bateau ou encore aller porter des lettres à son amour de toujours, Juniper (Reese Witherspoon). Cette drôle d'aventure sera pour eux l'occasion d'en apprendre un peu plus sur la vie et sur l'amour.
 
Un récit sur l'apprentissage et l'amour
 
Matthew McConaughey, qui est fascinant dans le rôle de ce fugitif, n'occupe pas toute la place. En effet, il partage la vedette avec l'un des deux jeunes, Tye Sheridan; j'irais presque jusqu'à dire que celui-ci a un rôle plus important. Car, ce que l'on retiendra surtout de ce film américain, c'est qu'il s'agit d'un récit axé sur l'apprentissage et plus spécifiquement sur l'amour. Il faut dire qu'Ellis est dans un âge propice à la découverte de l'amour et de tout ce qui vient avec.  
 
Trois axes « amoureux » sont abordés. Il y a d'abord la rupture de ses parents Mary Lee (Sarah Paulson) et Senior (Ray McKinnon). Cette dure épreuve va lui faire comprendre que l'amour n'est pas éternel pour bien des gens, et ce, même s'ils sont mariés.
 
C'est en quelque sorte ce qui arrive à sa mère et à son père qui va le motiver dans sa quête pour aider Mud. Il veut tellement que ça marche entre son nouvel ami et Juniper qu'il prend des risques insensés pour un jeune homme de son âge. Il est, en quelque sort, à la recherche d'un modèle amoureux.
 
Enfin, lui-même va commencer à ressentir les premiers élans de l'amour. Il tentera de conquérir le cœur d'une adolescente un peu plus vieille que lui, May Pearl (Bonnie Sturdivant). Malgré le fait qu'il soit plus jeune qu'elle, il va lui montrer qu'il peut aussi être un homme. Mais être un homme ne veut pas forcément dire frapper à la figure de n'importe qui. Il va apprendre que l'amour n'est parfois par réciproque, et ce, même si on est éperdument amoureux de quelqu'un.
 
Classique, mais touchant
  
La mise en scène a quelque chose de très classique, mais en même temps de très rassurant. Le réalisateur (qui a aussi le chapeau de scénariste) prend son temps, mais pour une production de 2 h 10, il n'y a pas vraiment de longueurs. Les scènes d'action sont assez rares. On ne retiendra que la scène finale qui, bien qu'un peu surréaliste et cassant le rythme du film, a été assez bien tournée.
 
Il faut aussi préciser que Mud est presque, tout le long du film, cantonné à son île. Il va souvent s'affairer à réparer le bateau et à attendre le retour de ses deux jeunes amis. Cependant, il n'a rien d'un personnage de seconde zone. Je dirais même que les scènes entre les ados et Mud sont parmi les meilleures du film. Tantôt touchantes, tantôt comiques, elles permettent de faire avancer le récit avec intelligence.
 
Les comédiens sont tous très naturels. En fait, l'une des forces de ce film est que même s'il y a beaucoup de personnages secondaires, ces derniers sont tous assez bien développés et différents les uns des autres. Ils ne nous laissent pas sur notre faim. Bref, ils contribuent à rendre le long métrage profond et envoûtant.  
 
Matthew McConaughey se fond dans son personnage. Il serait toutefois injuste de ne pas mentionner l'excellente prestation de Tye Sheridan qui, même s'il n'a pas l'expérience de l'acteur texan, s'en tire admirablement. Son jeu rempli de finesse et très mature va en émouvoir plus d'un.
 
Je dois, par contre, avouer que j'aurais aimé voir un peu plus à l'écran Reese Witherspoon. Elle est très crédible dans son personnage, mais j'aurais apprécié qu'elle ait un rôle un peu plus important dans le scénario. Elle semble parfois être sous-exploitée.
 
Verdict
 
Jeff Nichols nous propose, avec Mud : Sur les rives du Mississippi, un film d'une grande qualité. Un peu classique dans son approche, ce drame offre une merveilleuse étude de l'apprentissage de l'amour à l'adolescence. Matthew McConaughey, qui est ici au sommet de sa forme, partage la vedette avec des comédiens tous très talentueux. La finale un peu surréaliste pour ce genre de long métrage vient cependant gâcher légèrement l'ensemble.
 
Cote : 3 étoiles sur 5

Ne manquez rien des derniers articles de notre rédacteur en chef adjoint! Suivez Philippe Michaud sur Twitter via @Micph

Commentaires