BORNES ÉLECTRIQUES

Si vous vous intéressez à ce qui se passe sur Internet dans le monde du cinéma québécois, vous connaissez sans doute le projet « Émilie ». Au fil des mois, les internautes ont pu consulter un site Internet, ainsi que quatre courts métrages interactifs présentant chacun les protagonistes de l'histoire. Le 19 avril, le projet prendra tout son sens avec le lancement du long métrage « Émilie » dans plusieurs salles du Québec. Est-ce que le long métrage de Guillaume Lonergan est à la hauteur des attentes?

Quatre gars, une fille
 
À la veille de son départ pour le Maroc avec son amoureux Bruno (Jean-François Nadeau), Émilie (Émilie Bibeau) doit jongler avec tous les hommes qui ont de l'importance dans sa vie. Mis à part son conjoint, il y a son ex Jeff (Guillaume Perreault), son meilleur ami Mathieu (Patrick Drolet) et son premier amour Patrick (Patrick Hivon). Ces quatre hommes ont tous quelque chose en commun : ils sont follement amoureux de la séduisante jeune femme. Qui va réussir à conquérir son cœur?
 
Une comédie romantique extraordinaire
 
Si vous avez regardé déjà les courts métrages interactifs, vous allez reconnaître immédiatement le style de ce film. C'est léger, divertissant et rafraîchissant. D'ailleurs, vous n'êtes pas obligé d'avoir vu ces épisodes avant de voir Émilie. Ils vont vous aider à comprendre certaines choses, mais ce n'est vraiment pas une obligation. De toute façon, les références aux webépisodes se retrouvent surtout au début du long métrage.
 
Par contre, si vous le pouvez, je vous invite à les visionner. Vous pourrez ainsi mieux apprécier tout l'univers de ce projet bien particulier. Il est à ce propos important de préciser qu'Émilie fait partie des premiers gros projets québécois utilisant la narration transmédia.
 
Contrairement à un film classique, une histoire transmédia utilise plus d'une plateforme multimédia pour raconter son récit. Il y a, bien sûr, le cinéma et Internet, mais également la téléphonie. En effet, dans la série web, les internautes sont invités à appeler un numéro de téléphone pour, par exemple, prendre des messages sur une boîte vocale. Ils peuvent également recevoir des messages textes des personnages.
 
Pour ma part, j'ai particulièrement apprécié les épisodes sur Internet. Le scénario était bien écrit et grâce à une bonne utilisation des technologies, on se sentait réellement immergé dans l'histoire. Bien peu de productions actuelles peuvent se vanter de créer un sentiment d'immersion aussi puissant.
 
Un film à la hauteur des attentes?
 
Ayant été charmé par la série web, j'avais des attentes assez élevées concernant le long métrage. Heureusement, je peux dire que dans son ensemble, Émilie a été à la hauteur de mes attentes.
 
J'ai particulièrement aimé la drôle de relation qu'il y a entre les quatre hommes. Même s'ils sont rivaux, chacun a, à un moment ou à un autre, besoin des autres pour progresser dans sa quête. Ils vont former des alliances de fortune, qui, on s'en doute, dureront tant et aussi longtemps que tout le monde y trouvera son compte. Les gars vont se mentir, se trahir et recourir à toutes sortes de méthodes invraisemblables (mais toujours très drôles) pour tenter de charmer Émilie. Tous les coups sont permis!

D'ailleurs, les gens qui aiment les films où ça bouge beaucoup seront servis. Du début à la fin, ça court d'un bord et de l'autre. On prend le taxi, le scooter ou encore le vélo pour retrouver Émilie. Bref, les temps morts sont rares et on ne voit pas le temps passer.
 
Le scénariste Francis Delfour a fait un excellent travail d'écriture. L'histoire coule bien, les dialogues sont percutants et souvent comiques, et les personnages ont été bien travaillés. Chacun des prétendants d'Émilie possède sa propre personnalité. On entre un peu dans la caricature, mais, personnellement, je les ai trouvés très attachants. De toute façon, le but d'une comédie romantique est de faire rire l'auditoire et je pense qu'Émilie se débrouille très bien dans le domaine.
 
Avant de terminer, je voudrais glisser un mot sur la prestation des acteurs. Tous jouent avec franchise et conviction. J'ai particulièrement aimé l'interprétation de Patrick Drolet. À mon sens, c'est lui qui a offert la meilleure prestation dans le rôle de l'éternel meilleur ami machiavélique. Émilie Bibeau est aussi très sincère. Son personnage est beaucoup moins caricatural que les autres, ce qui permet de bien doser le niveau d'humour et de ne pas entrer dans l'excès.
 
Verdict
 
Si vous avez suivi assidûment la série web, vous allez sûrement aimer Émilie. On y retrouve tout ce qui a fait le charme de la série : des personnages attachants, une bonne dose d'humour et de l'action. Je pense que d'autres producteurs québécois devraient s'inspirer de ce projet pour leurs prochaines productions. Bref, c'est une comédie romantique pas comme les autres, qui a su tirer profit habilement des nouvelles technologies.
 
Cote : 4 étoiles sur 5

Commentaires