BORNES ÉLECTRIQUES

Dans l’histoire, plusieurs scientifiques courageux ont préféré tester eux-mêmes leurs théories plutôt que de faire appel à des cobayes, et ce, au péril de leur vie. Certains ont même trouvé la mort.

1- Wan Hoo

Ce fonctionnaire chinois a voulu un jour s’envoler vers la Lune. Il a donc installé 47 fusées sur une chaise en osier et demandé à 47 personnes de les allumer en même temps. Malheureusement, il n’a jamais pu aller sur la Lune. Dès que les fusées ont été allumées, un bruit assourdissant s’est fait entendre et après que la fumée a été dissipée, Wan Hoo n’était plus là… La Lune possède aujourd’hui un cratère nommé en son honneur.

2- Isaac Newton

L’un des scientifiques les plus connus de l’histoire, Isaac Newton, travaillait en optique et a voulu en savoir davantage sur la façon dont l’œil perçoit les couleurs, de même que sur son anatomie. Il a donc eu l’idée téméraire de se mettre un passe-lacet dans l’œil. Pendant son expérience, il a pu voir des cercles sombres et colorés. Espérons qu’il n’ait pas trop souffert…

3- Nicolae Minovici

Pour réaliser son étude sur la pendaison, Nicolae Minovici a décidé de se pendre avec une corde fixée au plafond. Même si ses pieds sont toujours restés sur le sol, il aurait beaucoup souffert. Après l’expérience, il a aussi eu de la difficulté à avaler pendant un mois complet.  

4- Franz Reichelt

Le tailleur australien Franz Reichelt a un jour voulu tester l’efficacité de son costume parachute. Ainsi, le 4 février 1912, il est monté jusqu’au sommet de la Tour Eiffel pour ensuite se jeter dans le vide. Malheureusement, son parachute ne s’est jamais ouvert et il est mort sur le coup.

5- Evan O’Neil Kane

Le Dr Evan O’Neil Kane voulait mieux comprendre ce que l’on ressentait pendant une opération chirurgicale. Lorsque vint le moment où il devait se faire enlever l’appendice, le chirurgien pratiquant en Pennsylvanie a décidé de s’opérer lui-même. Il s’est surélevé sur des oreillers et a utilisé un miroir pour bien voir ce qu’il faisait. Pendant l’opération, qui s’est déroulée le 15 février 1921, ses intestins sont sortis de son corps. Toutefois, le médecin, qui était sous anesthésie locale, n’a pas perdu son calme et les a remis au bon endroit. Il s’est même recousu lui-même! En tout, l’opération a duré 30 minutes.

6- Werner Forssmann

Pour prouver que l’insertion d’un cathéter dans un cœur qui bat n’était pas fatale, l’interne en chirurgie Werner Forssmann a décidé, en 1929, de procéder sur lui-même. Après s’être anesthésié le bras, il a entré un cathéter dans une veine de celui-ci et est allé jusqu’au cœur. Pour être sûr qu’il avait atteint la cible, il a prix une radiographie. Heureusement, cette expérience ne l’a pas tué, mais il a été licencié. En 1956, il a cependant reçu un Prix Nobel.

7- Frédéric Hoelzel

Un beau jour, le chercheur Frédéric Hoelzel a voulu savoir combien de temps il fallait à des objets non comestibles, comme du verre, du gravier, des ficelles ou des câbles, pour passer à travers ses intestins. Il a donc, pendant les années 20 et 30, avalé toutes ces substances. Il n’est pas mort et a même vécu longtemps.

8- Albert Hofmann

C’est en 1938 qu’Albert Hofmann a synthétisé le LSD pour la première fois. Cependant, il n’a découvert ses effets que 5 ans plus tard, après en avoir produit de nouveau. Pendant qu’il travaillait dans son laboratoire, il s’est senti agité et dans un état de malaise. Ne se sentant pas bien, il est rentré chez lui en vélo. Rendu à son domicile, il a eu des visions intenses, kaléidoscopiques et colorées en fermant les yeux. Les effets se sont estompés après 2 heures. Croyant avoir ingéré la substance par accident, il décida de prendre 0,25 mg de LSD (une très petite dose, selon lui) le lundi suivant. Et sans surprise, il se mit à ressentir les mêmes effets.

9- Paul Stapp

Le colonel Paul Stapp de la Air Force a voulu un jour savoir comment le corps réagissait lorsqu’il était soumis à la force g. Le 10 décembre 1954, le chercheur en médecine embarqua dans une luge-fusée dans le désert de la Californie. Même s’il savait que cette expérience pouvait le rendre aveugle, cela ne l’a pas empêché de le faire. Il s’est tout simplement entraîné à s’habiller et à se déshabiller dans le noir peu de temps avant l’expérience. Pendant l’expérience, l’engin dans lequel il se trouvait est passé de 0 à 1017 km/h en seulement 5 secondes. Ensuite, il a freiné et l’appareil s’est complètement arrêté en 1,4 seconde. Le corps de Stapp a été soumis à 46,2 fois la force de la gravité. Il n’a pas perdu la vue complètement, mais il a eu des problèmes de vision toute sa vie. Il est mort à 89 ans.

10- Barry Marshall

Barry Marshall, un professeur de microbiologie australien, voulait prouver que les ulcères étaient causés par une bactérie (helicobacter pylori) et qu’une autre pouvait les traiter. Pour tester sa théorie, il a donc bu une solution contenant la helicobacter pylori. Les jours suivants, il a beaucoup vomi et a souffert d’épuisement. Mais cette expérience risquée a été payante. En effet, il a pu faire la preuve, en faisant une biopsie de ses intestins, qu’il y avait bel et bien un lien entre les germes et les ulcères. D’ailleurs, ces recherches lui ont valu un Prix Nobel en 2005. 

Source : HuffPost

 

Source(s) image(s):
HuffPost

Commentaires