BORNES ÉLECTRIQUES

À seulement 19 ans, Eugenie Bouchard est entrée dans l’histoire du sport. En battant la Serbe Ana Ivanovic aux Internationaux de tennis d'Australie, cette semaine, elle est devenue la première joueuse de tennis canadienne à accéder aux demi-finales à Melbourne, mais aussi la première Canadienne, depuis 1984, à se rendre en demi-finales d’un tournoi du Grand Chelem. Chez Affaires de gars, nous sommes très fiers d’elle! C’est notamment pour cette raison que nous la nommons notre personnalité féminine de la semaine.

Eugenie Bouchard est née le 25 février 1994 à Westmount, en même temps que Beatrice, sa sœur jumelle. Ses parents Mike et Julie ont aussi donné naissance à une autre fille, Charlotte, et à un garçon, William.

Très tôt, elle s'intéresse au tennis. En fait, elle commence à jouer dès l'âge de 5 ans. Alors qu'elle n'a que 15 ans, la droitière remporte le Championnat de tennis intérieur de Toronto pour les moins de 18 ans. Elle termine l'année au 1068e rang. Puis, plus les années passent et plus elle monte dans le classement.

L’année dernière, elle réussit à atteindre la 32e place du classement mondial, alors qu’elle avait commencé l'année 2013 au 144e rang. Cet exploit sans précédent lui vaut le titre d’athlète féminine 2013 selon La Presse canadienne.  

Mais c’était loin d’être la première fois que la jeune athlète se faisait complimenter. L'année dernière, Eugenie Bouchard s'était fait complimenter par nulle autre que Serena Williams, la première joueuse mondiale. Celle-ci avait confié à l'Agence QMI qu'elle était « une excellente joueuse » avec « un bel esprit sportif » et qu'elle était « magnifique pour le tennis canadien et nord-américain; pour le tennis tout court ».

Qui sait, peut-être qu’un jour Eugenie Bouchard deviendra la meilleure joueuse au monde? En tout cas, on aimerait bien ça!

Source : Agence QMI 

 

Source(s) image(s):
Agence QMI

Commentaires