BORNES ÉLECTRIQUES

C’est bien connu de la plupart des amateurs de la NFL, le Pro Bowl n’est pas la partie la plus excitante à regarder, et ce, par rapport à tous les matchs des étoiles du sport professionnel. Mais cette année, la NFL a décidé de remodeler le tout pour redonner un intérêt et une popularité à cette partie annuelle tenue à Hawaii. Est-ce que la nouvelle formule allait fonctionner?

Le repêchage

Un peu à l’image de la LNH, la Ligue nationale de football a décidé de faire un repêchage pour former les équipes qui s’affrontaient au Pro Bowl ce dimanche. Les deux « capitaines » d’équipe étaient les légendes Deion Sanders et Jerry Rice.

Le repêchage se tenait sur deux jours. La première journée était consacrée aux positions de moindre importance, comme les joueurs de ligne et les centres-arrières. C’est lors de la deuxième journée que les choses sérieuses commençaient. L’équipe Sanders avait le premier choix, et c’est Andrew Luck qui a été pris au tout premier rang, comme il l’avait été pour commencer sa carrière il y a deux ans!

Le quart des Panthers de la Caroline, Cam Newton, a été le deuxième choix de l’équipe Sanders. Un peu à la surprise générale, les joueurs défensifs ont été pris très tôt dans le repêchage. Les porteurs de ballon ont été pris beaucoup plus tard. Évidemment, entre tout ça, les receveurs ont pris une grande place dans les débuts du processus.

À lire aussi : Super Bowl : Les dix dernières années en images

Ce qui fait que maintenant, il n’y a plus de distinction de conférence comme avant et des joueurs qui sont coéquipiers habituellement s’affrontaient au match des étoiles.

Seul bémol, trois heures pour sélectionner 60 joueurs, c’est un peu long et pas si captivant que ça. Avec les médias et les pubs, ça rallonge le tout de beaucoup, mais en général, la nouvelle formule semblait prometteuse.

La partie

D’entrée de jeu, je n’avais aucune attente envers cette partie, même dans le nouveau format. L’année dernière, on avait eu droit à un spectacle pitoyable où les joueurs jouaient à un bas niveau, faible et pratiquement désintéressé. Je comprends que les joueurs ne veulent pas se blesser pendant une rencontre amicale, mais il y a un spectacle en jeu et des gens qui payent pour le voir. C’est ce qui a pratiquement tué le Pro Bowl et qui a mené à son nouveau format. Heureusement pour nous…

Les joueurs ont pris cette partie vraiment plus au sérieux que par le passé et il y avait beaucoup moins de retenues sur les plaqués. On a vu plusieurs plaqués agressifs, parfois d’un coéquipier sur un autre. C’était une chose assez inhabituelle, mais intéressante à voir. Plusieurs interceptions et plusieurs sacks du quart-arrière aussi, en plus de quelques jeux truqués.

Mais chose vraiment intéressante, on a eu une partie très serrée! Il y a longtemps qu’on n’avait pas vu ça au Pro Bowl!

Les règles étaient un peu différentes aussi pour la partie. Entre autres, chaque équipe repartait avec le ballon en alternance à chaque quart au lieu de la demie seulement et elles avaient chacune trois temps d’arrêt par quart. Je n’étais pas convaincu au début, mais la formule fonctionnait bien.

C’est l’équipe Sanders qui a marqué en premier, mais elle s’est fait rattraper peu de temps après. Puis l’équipe Sanders a repris les devants pour se faire rattraper encore une fois avant la mi-temps. C’était donc 14 à 14 et on avait une partie que chaque chef d’équipe voulait gagner. De pouvoir les entendre tout au long de la partie était intéressant aussi, de même que les coordonnateurs offensifs qui appelaient les jeux.

Il aura fallu attendre jusqu’à tard au quatrième quart pour que l’une des deux équipes brise l’égalité. C'est celle de Deion Sanders qui a réussi l’exploit. Puis, avec une interception de l’équipe Rice en fin de rencontre, l’issue de la partie semblait scellée. Mais l’équipe Rice a obtenu une dernière chance avec un peu plus d’une minute à faire. DeMarco Murray a réussi le touché, et ils y sont allés pour la conversion de deux points réussie par Mike Tolbert. Une fin vraiment in extremis et intéressante.

Conclusion

Finalement, la nouvelle formule (sans être originale) fait le travail et amène un nouveau souffle à cette partie des étoiles de la NFL. Au moins, il y a une réelle volonté des joueurs à gagner la partie comparativement aux dernières années, et le spectacle était vraiment plus intéressant et intense aussi.

Il sera tout de même intéressant de voir qui seront les deux capitaines l’année prochaine et si l’intérêt sera le même après une année dans le nouveau format. En tout cas, je vais être au rendez-vous. Toutefois, mes attentes seront plus élevées. Est-ce que je serai déçu? On verra l’année prochaine…

Source photo : www.nfl.com 

Source(s) image(s):
NFL

Commentaires