BORNES ÉLECTRIQUES

Si les hommes accusent les femmes d’avoir un comportement contrôlant et de toujours les critiquer, les femmes, quant à elles, peuvent accuser les hommes d’être macho ou whippet. Nous avons vu, dans une chronique antérieure, les douze caractéristiques d’une masculinité saine. Le masculin malsain s’exprime soit en démontrant très peu de ces caractéristiques ou, au contraire, en exagérant ces mêmes caractéristiques.

Le sous-homme

Le qualificatif whippet, popularisé par le journaliste Charles Paquin dans son livre L’homme whippet, ne fait pas seulement référence au biscuit de guimauve enrobé d’une couche de chocolat légèrement durci, mais aussi, et surtout, à une race de chiens dans laquelle la femelle domine totalement le mâle et où celui-ci se promène généralement avec la queue entre les deux jambes, même si content. La peur est le sentiment qui domine.

L’homme malsain a de la difficulté à s’affirmer parce qu’il se sous-estime et se dévalorise. Il est non seulement impuissant sexuellement ou éjaculateur précoce, mais il se sent aussi inefficace devant toutes les difficultés de la vie : il n’ose prendre de décisions ou les prend en tenant davantage compte d’autrui que de lui-même. C’est l’homme bonasse qui cherche toujours à plaire aux autres pour se faire aimer. On dit de lui qu’il n’a pas de colonne vertébrale.

Cet « altruisme » est malsain pour lui et pour les autres. Pas surprenant que cet homme s’enferme dans le silence afin de contrôler sa forte émotivité. Plus il essaiera de plaire à l’autre, plus il augmentera sa tension et ses erreurs, erreurs que sa compagne ne peut que lui reprocher, minant de plus en plus sa confiance en lui. L’homme impuissant, vivant pour autrui et non pour lui-même d’abord, peut même devenir dangereux. C’est ce qui explique certains suicides précédés d’homicides et de familicides lorsque sa femme le quitte.

Le surhomme

Tout autre est l’homme aux caractéristiques masculines exacerbées. Il se croit supérieur aux autres, se donnant ainsi le droit de les exploiter pour satisfaire ses besoins égoïstes. Cet homme malsain possède un ego enflé; sa tête dépasse celle de tout le monde (peu importe sa taille réelle). Il peut donc regarder les autres de haut, là où il se sent bien. Il est évident qu’il suscitera de nombreux conflits autour de lui et sera incapable de reconnaître ses erreurs.

Il est insolent, irrespectueux pour les autres, autoritaire avec tous ceux qui l’entourent. Cet homme manipule les autres en tentant de les isoler et de leur faire perdre l’estime d’eux-mêmes ainsi que leur confiance en soi. Tout doit tourner autour de lui et tous doivent lui donner raison, sinon il explose et devient agressif verbalement et physiquement. Il est complètement inconscient et insouciant de la souffrance que son comportement rigide et autocratique provoque dans son entourage.

C’est souvent dans la sphère sexuelle que son besoin de puissance et de pouvoir se manifeste le plus intensément. Le sexe devient une obsession pour lui, non pas parce qu’il représente une source de lâcher prise et de plaisir, mais plutôt parce qu’il peut y manifester son pouvoir sur l’autre, sur les autres. Cet égocentrique devient, plus souvent qu’à son tour, un jaloux pathologique et peut, lui aussi, aller jusqu’au familicide, non pas parce qu’il perd le sens de sa vie, mais parce qu’il croit que sa femme et ses enfants lui appartiennent et qu’ils n’ont pas le droit de le quitter.

Masculinité malsaine (-)

Masculinité saine

Masculinité malsaine (+)

Impuissance

Puissance

Mégalomanie

Se dévalorise

Valorise sa vie

Exploiteur

Timidité

Assertion

Insolence

Doute de soi

Confiance en soi

Défiance (paranoïa)

Se sous-estime

Estime de soi

Se surestime

Se laisse contrôler

Contrôle sa vie

Contrôle les autres

Servilité

Charisme

Autoritaire

Altruisme malsain

Égoïsme sain

Égocentrisme

Hésitation

Planification

Rigidité

Peur de l’échec

Fonceur

Insouciant

Forte émotivité

Impassibilité

Colère et agressivité

Faible libido

Forte libido

Obsession libidinale

Tableau tiré de Qui sont ces femmes heureuses? Éd. Option Santé, p. 41.

Où se situe l’homme « normal » dans tous ces portraits? Il voudrait bien toujours se situer au centre, mais l’homme normal étant ce qu’il est va osciller entre des moments où il est sûr de lui et fonceur, et des moments de doute et d’hésitation. Il oscille donc de la masculinité whippet à la masculinité machiste, tout en essayant de rester au centre. En soi, l’équilibre n’existe pas, mais la recherche de l’équilibre – toujours instable – oui.

Source :

http://www.coteblogue.ca/articles/lhomme-whippet-charles-paquin/, consulté le 08 février 2014.

Source(s) image(s):
sexynutrition.com

Commentaires