BORNES ÉLECTRIQUES

Une étudiante au doctorat dans la fin de la vingtaine, connue sous le pseudonyme d'Elizabeth Raine, vend aux enchères, depuis le 31 mars dernier, sa virginité.

À LIRE AUSSI: 10 traditions sexuelles choquantes de partout dans le monde

Pour les curieux, la femme de 28 ans offre un site Internet complet dans lequel on peut voir des photos d’elle. Au début, on ne pouvait voir son visage, mais depuis peu, elle a mis en ligne quelques photos sur lesquelles son visage n’est pas masqué.

On peut aussi y apprendre qu’elle mesure 5 pi 10 po (1,78 m) et qu'elle pèse 130 lb (59 kg). Ses mensurations sont 36A-26-36.

Les internautes qui le désirent peuvent aussi enchérir. À l’heure d’écrire ces lignes, l’offre la plus élevée était de 550 000 $!

Sur son site Internet, elle donne plusieurs raisons pour lesquelles elle est toujours vierge. Tout d’abord, elle avoue être très indépendante. Elle aime passer du temps avec les hommes, mais, en même temps, a très peur de l’engagement. Ensuite, elle confie avoir un caractère rebelle et n’avoir jamais voulu perdre sa virginité avec désinvolture. Puis, elle n’aime pas la conformité. Elle ne voulait pas faire comme plusieurs de ses amies qui ont perdu leur virginité étant très jeunes. Finalement, elle avoue être en pleine histoire d’amour avec la médecine. Ses études lui demanderaient, en effet, beaucoup de temps.

Plusieurs facteurs l’ont poussée à perdre sa virginité : l’argent (sa motivation première), l’aventure, l’érotisme, le scandale et même l’absurdité

« J’espère que je ne vous ai pas donné l'impression que je n'apprécie pas ma virginité, car ce n'est pas du tout le cas. J'apprécie énormément ma virginité, mais pas pour les raisons habituelles. Je ne crois pas qu'il s'agit d'un don sacré qui doit être réservé à l'homme que j'aime, pas plus qu'elle est un témoignage de mon honneur, de ma vertu ou de ma pureté (cela ne signifie pas que je n'ai pas ces qualités) », peut-on lire sur son site Internet.

D'après elle, il s'agit davantage d'un témoignage de son indépendance et de son esprit libre. Elle ajoute également que si sa virginité a un prix, ce n'est absolument pas le cas de son amour-propre. 

Vous voulez participer? Faites vite! Les enchères se terminent le 7 mai prochain!

Source(s) image(s):
elizabeth-raine.com

Commentaires