BORNES ÉLECTRIQUES

Matt Dunford est fier de son apparence… tellement fier qu’il se décrit lui-même comme l’homme le plus vaniteux de la Grande-Bretagne!

À LIRE AUSSI : L'apparence physique en amour

Pour être toujours au meilleur de lui-même, l’homme de 29 ans dépense plus de 18 000 $ par année dans des centres de bronzage et de soins de beauté, notamment pour des épilations ou des manucures aux doigts et aux orteils. C’est plus que ce que dépense une femme en moyenne!

Mais ce n’est pas tout. Il s’entraîne en moyenne trois fois par jour pour faire travailler ses muscles. 

Voilà maintenant 10 ans qu’il a adopté ce mode de vie et il ne regrette rien. Être un beau mec n’a toutefois pas que des bons côtés, affirme-t-il. Tous les jours, il rencontre des filles qui se jettent littéralement à ses pieds tant il est beau. En fait, selon lui, aucune femme ne lui a jamais dit non!

Son corps de dieu fait aussi des jaloux auprès des hommes. Une fois, il s’est fait frapper à la tête avec un cric pour voiture par un gars jaloux dans un bar. 

Et si vous trouvez que votre blonde prend du temps pour se préparer quand elle sort, attendez de lire la suite. Matt avoue prendre au moins une heure pour se préparer quand il sort. Il se rappelle qu’une fois, ça lui a même pris sept heures!

« Je suis le Britannique le plus vaniteux et j’en suis fier. Il y a des gens qui pensent que je suis arrogant et il y a des hommes qui ont commencé à se battre avec moi lors de soirées – mais ils sont juste jaloux. Il n’y a rien de mal à vouloir bien paraître », pense-t-il. 

Selon lui, sa beauté légendaire lui viendrait tout simplement de ses gènes. Voilà pourquoi il n’a jamais pensé subir de chirurgies esthétiques. Il est déjà parfait!

Et si on vous dit qu’il travaille comme mannequin et danseur nu, est-ce que ça vous étonne?

Étrangement (ou non), Matt est encore célibataire… Avis aux intéressées, il préfère les petites blondes avec un joli visage, de beaux ongles et un maquillage impeccable. Bref, quelqu’un qui n’est pas superficiel… 

Sources : Daily Mail et Mirror

Source(s) image(s):
Mirror

Commentaires