BORNES ÉLECTRIQUES

Aaaaaatchoum. Voilà le meilleur mot pour commencer cet article. Ohhh attention... Aaaaatchoum. Encore, désolé. Oui, c'est ça. Le mois de mai, c'est magnifique, les feuilles repoussent, le gazon verdit, les fleurs se montrent le bout des pétales et aaaatcchoum. Le pollen se balade joyeusement dans l'air ambiant, ce qui vous cause le larmoiement des yeux, les nez qui coulent comme un robinet... sans aucun contrôle possible, ça pique, votre peau pique, vous ne vous endurez plus. C'est ça être allergique au pollen. Vous ne le saviez pas? Maintenant vous comprenez ce qui vous arrive.

À LIRE AUSSI: Santé: Comment combattre la fatigue chronique?

Les allergies, ça commence quand et ça finit quand?

Ça dépend des individus, les gens ne réagissent pas tous de la même façon ni avec la même intensité. Par contre, il y a trois périodes qu'on peut définir, selon le type de pollen qui vous affecte:

Fin avril jusqu'au début juin

Cette année, avec le retard que nous accusons à la suite de cet hiver interminable, c'est plus mi-mai au début juin. 

Le coupable: le pollen des arbustes et des arbres qui circule grâce au vent ou aux insectes. Les responsables sont l’érable, le bouleau, le peuplier et le chêne. Le pollen des bouleaux peut être particulièrement intense, croyez-moi!

Mi-juin à octobre

Cette période, c'est surtout le rhume des foins (ou rhinite allergique) qui attaque. Les graminées sont responsables durant cette période. On compte près de 12 000 espèces de ces herbes, dont le gazon. Juin et Juillet sont les pires mois pour le rhume des foins.

Juin à septembre

Il y a aussi les allergies à l’herbe à poux. Cette dernière fait partie des allergènes les plus intenses de juin à septembre. L'herbe à poux peut produire un milliard de grains de pollen chaque saison!

Existe-t-il des trucs pour réduire les symptômes?

Malheureusement, il n'y a pas de recette magique ou de potion grand-mère miracle. Qui plus est, notre corps réagit différemment d'année en année aux différents antihistaminiques.

Parmi les trucs à mettre en pratique pour mettre les chances de notre côté:

  • - Dans la maison et en voiture, on garde les fenêtres fermées et on utilise l'air conditionné;
  • - On limite nos activités extérieures le matin avant 10 h, moment où les concentrations de pollen sont généralement les plus élevées;
  • - Après une activité extérieure, on prend une douche et on se lave les cheveux;
  • - Évitez de faire sécher draps et vêtements à l'extérieur durant ces périodes.

Deux autres aspects auxquels on doit porter attention:

1. Bien manger !

Une bonne alimentation peut contribuer à soulager de nombreux problèmes de santé, y compris l’asthme et les allergies saisonnières. Les résultats d’études médicales montrent que les antioxydants, substances chimiques d’importance qui se trouvent dans les fruits, les légumes, les noix, les graines, le thé vert et dans d’autres aliments et boissons, contribuent à combattre l’inflammation, élément essentiel dans la lutte contre les allergies.

2. Diminuez le stress.

Chaque fois qu’on est confronté à un facteur de stress, l’organisme libère quantité d’hormones. En retour, ces dernières envoient à diverses parties du corps des messages leur indiquant de se préparer à l’action. Quand la chose se produit jour après jour sans s’accompagner d’une libération physique, le stress peut affecter le réseau censé nous protéger contre la maladie, à savoir le système immunitaire. L’affaiblissement de ce dernier peut entraîner une augmentation des réactions allergiques.

Sinon, vous essayez les antihistaminiques et voyez l'effet dans un espace de 2 heures. Si votre condition ne s'améliore pas, changez de marque jusqu'à ce qu'une fasse effet. 

Si rien de tout ça ne fonctionne, armez-vous de patience et assurez-vous que les gens de votre entourage soient aussi patients. Vous ne vous endurerez pas et aurez un tempérament assez difficile durant cette période où vous avez l'impression d'avoir perdu tout contrôle sur votre corps.

Heureusement, ce n'est que passager. Si ce phénomène est tout nouveau pour vous, bienvenue dans le club !

Rassurez-vous, lorsque ça passe, on retrouve sa forme de champion!

Source(s) image(s):
Huff Post

Commentaires