L’UFC propose un programme double le 4 octobre prochain avec un événement en Suède et un autre à Halifax, dans lequel plusieurs combattants canadiens seront en action, dont Rory MacDonald, Olivier Aubin-Mercier, Nordine Taleb et Chad Laprise. Voici un aperçu de ces événements.

UFC Fight Night 53 

Le 4 octobre en Suède

170 lb : Gunnar Nelson (13-0-1) vs Rick Story (17-8)

Gunnar Nelson est un redoutable combattant au sol. La ceinture noire de jiu-jitsu brésilien a d’ailleurs remporté neuf de ses treize victoires par soumission. Debout, il a un style peu orthodoxe; il garde la tête bien haute et ses poings demeurent très bas. Cela dit, celui qui détient également une ceinture noire de karaté est parvenu jusqu’ici à être efficace. En quatre combats à l'UFC, il a trois victoires par soumission et il a gagné l'autre combat par décision unanime contre le vétéran Jorge Santiago.

L’Américain Rick Story disputera son 17e combat à l'UFC. Avec un dossier de dix victoires et six revers à l'UFC, Story a démontré qu'il était très bon combattant, mais il lui manque un petit quelque chose pour figurer parmi les meilleurs de sa catégorie. Ces victoires les plus mémorables ont été acquises contre Johny Hendricks et Thiago Alves. Très fort physiquement et bon lutteur, il est difficile à amener au sol. Debout, il n'est pas très esthétique et il ne possède pas un jeu très varié, mais il n'en demeure pas moins qu'il frappe fort et qu'il est efficace. Le seul à avoir réussi à le vaincre avant la limite est le prodige du jiu-jitsu brésilien, Demian Maia, contre qui il s’est incliné par soumission en 2012.

Je suis très sceptique quant au jeu debout de Nelson qui, je crois, se fera cueillir par une solide main arrière de Rick Story. L’Américain mettra de la pression et lorsque Nelson reculera en ligne droite tout en conservant sa tête haute, il se fera assommer. Donc, je prédis une victoire de Rick Story par KO. Je crois qu’il est plus fort physiquement et sa lutte devrait lui permettre de maintenir le combat debout.

 

145 lb : Akira Corassani (12-4) vs Max Holloway (10-3)

Max Holloway gagnera ce combat, cela ne fait aucun doute pour moi. Holloway est excellent debout et bien que le combat aura lieu sur le territoire du Suédois, il s’imposera sans trop de difficulté et ajoutera une quatrième victoire à sa séquence victorieuse.

Voici la carte de l'événement : 

  • 170 lb : Gunnar Nelson vs Rick Story                                              
  • 145 lb : Akira Corassani vs Max Holloway                                      
  • 205 lb : Ilir Latifi vs Jan Błachowicz                                    
  • 145 lb : Niklas Bäckström vs Mike Wilkinson                                             

Carte préliminaire

  • 185 lb : Magnus Cedenblad vs Scott Askham                                             
  • 170 lb : Nico Musoke vs Alexander Yakovlev                                            
  • 145 lb : Dennis Siver vs Taylor Lapilus                                            
  • 170 lb : Cathal Pendred vs Gasan Umalatov                                    
  • 185 lb : Tor Troéng vs Krzysztof Jotko                                             
  • 170 lb : Mairbek Taisumov vs Marcin Bandel                                              
  • 145 lb : Zubaira Tukhugov vs Ernest Chavez

 

UFC Fight Night 54

Le 4 octobre à Halifax

170 lb : Rory MacDonald (17-2) vs Tarec Saffiedine (15-3)

Le Canadien Rory MacDonald cogne à la porte d’un combat de championnat. Le représentant du Tristar Gym est très complet et il ne semble pas avoir de lacune dans aucun aspect des AMM. Debout, il excelle particulièrement en utilisant adroitement son allonge, notamment avec son jab et son coup de pied frontal qui lui permettent de bien contrôler la distance. Lorsque les choses se passent bien pour lui et qu’il contrôle bien le combat, il ouvre son jeu, et ses enchaînements pieds et poings sont de très haut niveau. Il varie bien les lignes d’attaque, et ce, tant avec ses poings qu'avec ses jambes. Il a également une bonne lutte et au sol, il est loin d’être dépourvu.

Le Belge Tarec Saffiedine s’entraîne et demeure en Californie depuis plusieurs années. Saffiedine n’est pas encore très connu auprès des amateurs de l’UFC, car il n’a disputé qu’un seul combat au sein de cette organisation. Ennuyé par quelques blessures au cours des dernières années, il a combattu à une seule reprise en 2013 et il s’agira de son deuxième combat en 2014. À l’instar du Canadien, Saffiedine possède un bon niveau technique debout, en plus d’être méthodique et de très bien enchaîner ses techniques pieds et poings. La puissance, la précision et l’efficacité de ses coups de pieds dans les jambes de ses adversaires sont devenus sa marque de commerce. Il affectionne également le brazilian kick, une espèce de coup de pied tombant qui est très peu maîtrisé et qu'on utilise dans les sports de combat. Bien qu’il aime échanger debout, Saffiedine possède également une bonne lutte et un très bon jeu au sol.

Voici une entrevue audio avec Tarec Saffiedine au sujet de ce combat : cliquez ici.

Contrairement à plusieurs, je ne crois pas que ce duel sera une formalité pour MacDonald. Je m'attends plutôt à un combat disputé. N'oubliez pas que le Belge a battu aisément l'expérimenté Nate Marquardt en 2013 afin de lui ravir la ceinture des 170 lb de la défunte organisation Strikeforce. MacDonald aura l'avantage en ce qui a trait au gabarit, mais je ne crois pas que son allonge annihilera son adversaire. MacDonald est très technique debout et je crois que cela permettra à Saffiedine de démontrer toutes ses aptitudes de kick-boxeur qui, parfois, peuvent s’avérer difficiles à exploiter face à un lutteur ou face à un adversaire agressif sans trop de structure. Cela dit, je ne serais pas étonné de voir l'élève de Firas Zahabi tenter d'amener Saffiedine au sol. Je prédis une victoire de Rory Macdonald au terme d'un affrontement où ce dernier devra puiser dans ses réserves. Le partenaire d'entraînement de Georges St-Pierre a le vent dans les voiles et contrairement au Belge, il a été beaucoup plus actif dans les dernières années.

 

135 lb : Raphael Assunção (22-4) vs Bryan Caraway (19-6)

Le Brésilien Raphael Assunção parviendra à remporter une septième victoire consécutive. Caraway n’est pas une proie facile et il est particulièrement doué, comme le démontrent ses impressionnantes 17 victoires par soumission en carrière.

 

155 lb : Chad Laprise (8-0) vs Yosdenis Cedeno (10-3)

Le gagnant de la série The Ultimate Fighter Nations: Canada vs Australie, Chad Laprise, disputera son deuxième combat à l’UFC. L’Ontarien, qui a défait Olivier Aubin-Mercier au mois d’avril dernier, est officiellement déménagé à Montréal afin de préparer entièrement ce combat et les suivants au Tristar Gym. Laprise est toujours invaincu en huit combats et son talent s’exprime surtout par son jeu debout.

Le Cubain Yosdenis Cedeno est issu du karaté et il s'agira de son troisième combat à l'UFC. Après avoir perdu son premier combat au sein de l'UFC, il s'est imposé par TKO contre Jerrod Sanders au mois de juillet dernier.

 

185 lb : Elias Theodorou (9-0) vs Bruno Santos (14-1)

À l’instar de Chad Laprise, le Canadien Elias Theodorou a remporté les grands honneurs de la série The Ultimate Fighter Nations: Canada vs Australie, mais dans la catégorie de poids des 185 lb. Il a remporté son premier combat à l'UFC au mois d'avril dernier face à Sheldon Westcott.

Bruno Santos ne m’a pas du tout impressionné à l’UFC après ses deux premiers combats, mais il représente néanmoins l’adversaire le plus coriace auquel Thedorou aura été confronté dans sa jeune carrière. Santos a perdu son premier combat au sein de l’UFC et il a gagné le second de manière peu convaincante et excitante au mois de juillet dernier face à Chris Camozzi. Santos est petit pour la catégorie des 185 lb, mais il a une bonne lutte et un bon contrôle au sol.

 

170 lb : Nordine Taleb (9-2) vs Li Jingliang (9-2)

Le Français Nordine Taleb demeure à Montréal depuis plusieurs années et il s'entraîne au Tristar. Taleb est excellent debout en plus d'être très fort physiquement. Il était mon favori pour remporter la série The Ultimate Fighter Nation, mais il a perdu dès le début face à Tyler Manawaroa au terme d’une décision serrée. Par la suite, il a remporté une victoire par décision contre Vik Grujic lors de son premier combat officiel à l’UFC à l’occasion de la visite de cette dernière à Québec au mois d’avril dernier.

Li Jingliang est l'un des rares représentants chinois au sein de l'UFC. Jusqu'à maintenant, les représentants chinois ont démontré qu'ils avaient du cœur au ventre, mais dans l'ensemble, leur niveau demeure très ordinaire. Jingliang n'a rien fait d'extraordinaire à son premier combat à l'UFC, mais il a toutefois réussi à s'imposer par décision partagée contre David Michaud, qui n'est pas Québécois soit dit en passant.

 

135 lb : Mitch Gagnon (11-2) vs Ramon Salazar (9-2)

Le Franco-Ontarien Michel Gagnon est un athlète doté d’une puissance très impressionnante. Sa force physique et son explosivité font de lui un combattant très dangereux et plus particulièrement en début de combat. D’ailleurs, il a remporté neuf victoires au premier round et la seule victoire qui a nécessité le verdict des juges est sa dernière, laquelle remonte au mois d’avril lorsqu’il s’est facilement imposé contre Tim Gorman. Gagnon a remporté six victoires par guillotine.

Ramon Salazar est un remplaçant de dernière minute, car initialement, c’est Rob Font qui devait se mesurer à Gagnon. Il s'agira du premier combat de Salazar à l'UFC et je dois admettre que je ne le connais pas. Il devra être prêt dès le début du combat, car Gagnon est un combattant agressif qui démarre ses combats en lion.

 

125 lb : Chris Kelades (7-1) vs Patrick Holohan (10-0-1)

Le Canadien Chris Kelades vient tout juste de joindre les rangs de l’UFC. Il a accepté de remplacer Louis Gaudinot à une dizaine de jours d’avis et il sera opposé à l’Irlandais Patrick Holohan. Holohan m'a drôlement impressionné à son premier combat à l'UFC lorsqu'il a vaincu Josh Sampo par soumission au premier round. Holohan a remporté huit victoires par soumission.

 

155 lb : Daron Cruickshank (15-5) vs Anthony Njokuani (16-8-0-1)         

Daron Cruickshank est issu du taekwondo et même s’il ne parvient pas à aligner plusieurs victoires à l’UFC, il s’est fait remarquer par ses techniques de jambes spectaculaires. Sa fiche à l’UFC est de cinq victoires contre trois revers.

Anthony Njokuani a grandement besoin d'une victoire. Il présente une fiche de trois victoires et quatre défaites à l'UFC, et ses dernières performances n'ont pas été très inspirées.

Ce duel est probablement le combat le plus intéressant de cet événement après, bien sûr, le choc entre MacDonald et Saffiedine. Les deux athlètes aiment particulièrement échanger debout et ils ont un excellent niveau technique en pieds et poings, tout en étant très différents. Cruickshank est plus petit et il aime surtout travailler de l'extérieur pour exploser afin de placer ses coups de pieds. Il possède d'ailleurs une grande variété de techniques de jambes et il est dangereux autant avec sa jambe avant qu'avec sa jambe arrière. En ce qui concerne Njokuani, il aura un avantage en ce qui a trait à l'allonge et il est également très adroit avec ses jambes. Je crois que Njokuani sortira vainqueur de ce combat, car il enchaîne mieux les attaques pieds et poings.

 

155 lb : Olivier Aubin-Mercier (4-1) vs Jake Lindsey (9-1)

Olivier Aubin-Mercier s'est incliné contre Chad Laprise lors de son premier combat à l'UFC. Le principal intéressé est issu du judo et il est particulièrement doué au sol. Déçu et mécontent de sa première prestation à l’UFC, Olivier a davantage travaillé sa lutte pour ce combat, alors qu'il avait un peu délaissé cet aspect pour travailler son pieds et poings lors de son précédent combat.

Voici une entrevue audio avec Olivier Aubin-Mercier au sujet de ce combat : cliquez ici.

Pour en savoir davantage sur Olivier Aubin-Mercier : Olivier Aubin-Mercier, le combattant québécois d'AMM à surveiller

Jake Lindsey a perdu le seul combat qu’il a disputé à l’UFC et il avait d’ailleurs perdu ce combat contre Jon Tuck de manière plutôt embarrassante : son adversaire lui assénait des coups de talon au corps alors que ce dernier était dans son dos. 

 

Voici la carte de l'événement : 

  • 170 lb : Rory MacDonald vs Tarec Saffiedine                                             
  • 135 lb : Raphael Assunção vs Bryan Caraway                                             
  • 155 lb : Chad Laprise vs Yosdenis Cedeno                                      
  • 185 lb : Elias Theodorou vs Bruno Santos                                       
  • 135 lb : Mitch Gagnon vs Ramon Salazar                            
  • 125 lb : Chris Kelades vs Patrick Holohan                                       

Carte préliminaire

  • 155 lb : Daron Cruickshank vs Anthony Njokuani                                      
  • 170 lb : Nordine Taleb vs Li Jingliang                                              
  • 155 lb : Olivier Aubin-Mercier vs Jake Lindsey                                           
  • 155 lb : Jason Saggo vs Paul Felder                                      
  • 170 lb : Albert Tumenov vs Matt Dwyer                                         
  • 135 lb : Pedro Munhoz vs Jerrod Sanders      

Commentaires