BORNES ÉLECTRIQUES

Voici cinq suggestions de films à louer au club vidéo du coin ou à se procurer en magasin.

Les avions - Les pompiers du ciel

Pour être honnête avec vous, je n’avais pas vraiment apprécié le film Les avions. Le scénario était trop bébé, alors que l’humour n’était pas vraiment au rendez-vous ou en tout cas, ne me rejoignant pas. 

Inutile donc que je m’attendais au pire avec ce deuxième volet. Comme on le dit souvent, les suites sont souvent moins bonnes. Bon. Ce n’est pas le meilleur film d’animation de tous les temps, mais je l’ai trouvé de beaucoup meilleur que le premier opus et même que certains autres films d’animation. 

Dusty, l’avion-épandeur devenu avion de course du premier chapitre est forcé de se retirer de la course. Pour sauver son aéroport, il décide de faire un stage auprès des pompiers du ciel, des avions qui éteignent les incendies. 

Les débuts dans sa nouvelle équipe vont être difficiles, mais, peu à peu, il va apprendre à retrouver confiance en lui et à devenir un bon pompier du ciel. 

Je pense que ce film fera sûrement plaisir aux jeunes garçons et à leurs pères. Les avions sont bien réalisés tout comme les autres aspects graphiques du long métrage. Avec une durée de 84 minutes, je l’ai trouvé quand même assez court.

L’édition Blu-ray comporte quelques bonus, comme un court métrage et les habituelles scènes supprimées. Ils ne sont pas indispensables, mais c’est toujours un bon complément. 

Agent Hamilton - Dans l’intérêt de la nation

Pour être honnête avec vous, je ne savais pas trop quoi penser quand j’ai vu la poche de Agent Hamilton - Dans l’intérêt de la nation. À dire vrai,  j’ai été plutôt agréablement surpris! Bon, ça ne bâtera jamais un James Bond, mais le long métrage suédois possède plusieurs bons points. 

Le héros n’est pas le personnage le plus charismatique du monde, mais on finit quand même par s’y attacher. Contrairement à d’autres films, le réalisateur a voulu donner un visage « humain » à son agent secret et montrer que tuer des gens pendant des années pour le bien de l’État peut finir par laisser des traces. Le pauvre agent Hamilton souffre visiblement de troubles comportementaux de guerre qu’il tente de cacher. Mais c’est toujours plus difficile. 

Sinon, du côté de l’histoire, c’est plutôt classique, quoiqu’un peu plus évolué que certains films hollywoodiens. En revanche, parfois, le scénario m’a semblé un peu difficile à suivre. On a de la difficulté à bien identifier les différents protagonistes et les liens qu’ils ont dans l’intrigue. Heureusement, vers la fin du film, tout s’éclaircit ou presque.

Bref, voici un film d’action à voir pour les passionnés de films d’agents secrets. 

Maléfique 

Après avoir amassé 700 millions de dollars au box-office, Maléfique arrive finalement en Blu-ray. Personnellement, si vous ne l’avez pas vu au cinéma, ça vaut vraiment la peine de mettre la main dessus. Les effets spéciaux sont incroyables et voir Angelina Jolie jouer l’une des vilaines les plus emblématiques de Disney est un vrai charme.

Si vous ne connaissez pas l’histoire, disons simplement qu’il s’agit un peu d’une nouvelle version de La belle au bois dormant, sauf que l'intrigue se concentre surtout sur le personnage de cette ancienne bonne fée devenue méchante. Le scénario n’est pas exempt de défauts, mais il s’agit sans aucun doute d’un bon film de divertissement. 

L’édition Blu-ray contient pas mal de bonus intéressants, dont les scènes supprimées et les extraits du tournage. Vous pourrez ainsi voir le long métrage avec un oeil nouveau. 

Gérontophilie 

Voilà une comédie atypique signée Bruce LaBruce. Elle raconte l’histoire de Lake (Pier-Gabriel Lajoie), un jeune homme de 18 ans qui n’est pas attiré par les personnes de son âge, mais plutôt par les personnes âgées! Alors qu’il travaille dans un centre pour personnes âgées, il fait la connaissance de M. Peabody (Walter Borden), l’un des pensionnaires du centre. C’est le coup de foudre entre les deux. Il décide de « sauver » son nouvel amant en l’amenant jusqu’à l’Océan Pacifique. Ce voyage ne se passera pas totalement comme prévu. 

Je ne peux m’empêcher de saluer l’audace de Bruce LaBruce, mais aussi des comédiens qui ont accepté de se prêter au jeu. En résumé, il s’agit d’un film à voir pour ceux qui en ont marre des histoires d’amour cul cul et quétaine. 

Barbecue

Barbecue est une comédie à la française typique. Si vous aimez voir des couples rire/s’engueuler au tour d’une table, vous allez être ravi.  

Le long métrage d’Éric Lavaine raconte l’histoire d’Antoine (Lambert Wilson), un homme qui vient d’avoir 50 ans. Il a fait attention toute sa vie. Il a bien mangé, fait du sport et consommé de l’alcool avec modération. Mais il semble que tout cela n’est rien donné. Il vient de faire un infarctus. 

Cet accident, qui aurait pu lui coûter la vie, va briser quelque chose en lui. Il va se mettre à vivre une vraie vie de débauche! Il va manger, boire et faire la fête. Et comme si ce n’était pas assez, il ne va plus se gêner pour dire la vérité à ses amis. Bref, il va devenir un vrai connard.

Ce ne sont pas toutes les blagues qui sont drôles, mais le film a le mérite de nous offrir une belle complicité entre les acteurs. En résumé, voici une production qui vous remontera le moral lors des froides et pluvieuses journées de novembre. 

Source(s) image(s):
Disney

Commentaires