BORNES ÉLECTRIQUES

Kai Hibbard, une participante de la 3e édition de l’émission « The Biggest Loser » nous raconte ce qu’elle a vécu pendant le tournage, et disons que ces secrets vous feront perdre la foi en l’humanité. C’est fou ce qu’une équipe de production est prête à faire pour conquérir un auditoire. Vendre du rêve, vendre du divertissement... oui, mais à quel prix?

À LIRE AUSSI : Perdre du poids en mangeant aux bons moments

#1. Tous les participants doivent « donner leur vie, leur histoire » à NBC

Lorsqu’ils s’engagent à participer à l’émission, les participants de « The Biggest Loser » signent un contrat qui autorise NBC à disposer de tous les droits sur leur vie et leur histoire, au sens où ils pourront s’en servir à des fins promotionnelles. De plus, il est bien écrit dans ce contrat qu’il est interdit de parler en mal de l’émission, par la suite.

#2. Les participants sont confinés dans leur chambre d’hôtel

Quand Hibbard est arrivée à Los Angeles, les producteurs lui ont dit qu’elle n’avait pas la permission de quitter sa chambre d’hôtel lorsque les caméras n’étaient pas à « on ». Si elle le faisait, les employés de l’hôtel le diraient aux producteurs. Pourquoi? Car l’émission voulait éviter que les participants ne se parlent entre eux, alors que la caméra ne pouvait rien capter de leur conversation.

#3. Les appels à la maison ne sont pas permis

Les participants n’avaient pas le droit d’appeler à la maison pendant les 6 premières semaines. Ensuite, ils ont eu droit d’appeler leur famille pendant un maximum de 5 minutes. Toute la conversation était évidemment enregistrée par la production, au cas où on y aurait révélé des détails vendeurs et croustillants. Hibbard a affirmé qu’un des participants, durant l’émission, a su que son enfant était vraiment malade et avait été transféré à l’hôpital. La production lui a permis de l’appeler, mais s’il voulait s’y rendre en personne, il aurait dû quitter l’émission pour de bon.

#4. Les entraînements sont tellement intenses qu’ils en sont dangereux

À la télévision, bien assis sur notre divan, nous voyons des entraînements qui ont l’air difficiles, mais loin d’être impossibles. On se dit souvent que nous serions capables d’y arriver avec un peu d’efforts. Mais selon Hibbard, ce n’est qu’un petit aperçu de l'entraînement réel des candidats. Ils doivent s’entraîner 4 heures par jour, et parfois jusqu’à 8 heures. Pour des gens qui n’ont pas eu l’habitude de s’entraîner dans le passé, cela peut être extrêmement dangereux.

#5. Les calories permises par jour sont gravement restreintes

Un régime santé prévoit environ 1200 à 1600 calories par jour, selon le sexe et le poids de la personne. Cependant, les participants de l’émission « The Biggest Loser » devaient manger environ 800-1000 calories par jour ou moins. Les entraîneurs devaient également approuver tout ce qui se retrouvait sur leur liste d’épicerie. 1000 calories par jour, avec un entraînement de 4 à 8 heures est nettement insuffisant, et pas santé du tout. En effet, avec 800 à 1000 calories par jour, le métabolisme ralentit énormément et n’a plus son efficacité normale.

#6. Non seulement l’apport calorique est insuffisant, mais le régime ne prévoyait pas les nutriments essentiels recommandés quotidiennement

La plupart des aliments prévus dans le régime étaient fournis par des commanditaires, et présentaient une valeur nutritive très faible. Les candidats étaient surpris de retrouver des plats qui contenaient plusieurs aliments artificiels, ou tout simplement des plats transformés en usine.

#7. Les blessures ou les dommages physiques sont choses commune

Lorsque les candidats sont blessés (ce qui arrive souvent puisqu’ils s’entraînent longtemps, sans être habitués à ceci), on ne le montre pas trop dans l’émission, ou encore on fait passer la personne pour quelqu’un de lâche, paresseuse et combative. Même si les docteurs disaient aux candidats blessés de se reposer, la production insistait sur le fait qu’il n’y avait pas de repos permis. Hibbard a affirmé également que sa propre santé a commencé à en prendre un coup quelques semaines après le début du tournage. Ses cheveux tombaient, ses menstruations ont arrêté, elle ne dormait que 3 heures par nuit et ses genoux étaient pratiquement en décomposition. Sa thyroïde est également non fonctionnelle, encore aujourd’hui.

#8. Les problèmes de santé persistent même après l’émission

Évidemment, plusieurs candidats ont repris du poids après le tournage des émissions, quelques personnes ayant même repris pratiquement toutes les livres durement perdues. C’est normal, puisque les candidats ont retrouvé une alimentation saine et normale, et le corps, en mode « privation » pendant tout ce temps, s’est rapidement gavé dans ce qu’il a pu trouver. Les problèmes de santé ont également perduré pour plusieurs candidats. Hibbard, qui s’est rendue à l’hôpital dès sa sortie de l’émission, a affirmé qu’elle avait des périostites tellement intenses et profondes que le docteur était surpris qu’elle puisse encore marcher.

En conclusion, on ne réalise pas toujours ce qui se trouve sous les émissions de téléréalité. Les producteurs sont là pour vendre du rêve, du divertissement et une histoire choquante qui intéresse les téléspectateurs. Sans l’aspect « spectacle », l’émission ne devient pas aussi rentable, et perd donc tout son intérêt commercial. Une émission de télé qui suivrait 16 candidats qui tentent de perdre 2 à 3 livres par semaine, comme un régime sain et santé se devrait de faire, perdrait vite l’intérêt de l’auditoire. Bref, quand on connaît les secrets du tournage de certaines émissions du genre, on a tout d’un coup moins envie de les encourager...

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

10 trucs pour vous aider à perdre du poids au cours de l’année

Source(s) image(s):
Google libre de droit

Commentaires