Voilà une nouvelle qui vous rendra heureux, vous qui êtes probablement sarcastique si vous lisez ces lignes. Est-ce bien vrai, cependant? Il semblerait que oui, selon les études, et voici pourquoi, question que vous ayez des arguments à donner lorsque vous vous vanterez des bienfaits de votre sarcasme, au prochain souper de famille.

À LIRE AUSSI : 42% des utilisateurs de Tinder seraient... en couple

Oui, vous avez bien lu. Les gens qui utilisent le sarcasme dans les conversations de chaque jour sont généralement plus intelligents,  plus attirants aux yeux des autres et ont même plus de succès dans leur carrière.  

Le sarcasme et l’intelligence sociale

Selon Katherine Rankin de l’Université de la Californie à San Francisco, les humains utilisent le sarcasme depuis très longtemps, et c’était considéré comme un facteur de survie lorsqu’ils devaient créer des relations amicales et renforcer des liens, il y a de cela bien des années (lire ici, siècles). Dans la loi « du plus fort qui survit », les gens sarcastiques étaient considérés comme étant plus forts au sens où ils avaient moins de difficulté à créer des liens et développer un sentiment d’appartenance avec un groupe.

En fait, le sarcasme est détecté par une certaine région du cerveau, et le fait de savoir qu’on est en présence de quelqu’un de sarcastique, ou encore le fait d’être sarcastique soi-même, est un signe puissant d’intelligence sociale. Vous êtes-vous déjà retrouvé devant quelqu’un qui ne pigeait absolument pas votre sarcasme, et qui avait juste l’air de vous trouver bizarre? Voilà. Vous étiez devant quelqu’un qui était moins intelligent socialement! Dur à entendre, mais c’est tout de même un fait approuvé par la science!

Le sarcasme qui rend sexy

Ceux qui sont capables de rire d’eux-mêmes, ou de rire de quelqu’un avec sarcasme poli, montrent en fait qu’ils ont un bon sens de l’humour et sont donc considérés comme étant plus sexy. Une étude a même été réalisée à ce sujet, dans un contexte de séduction dans un bar.

60 femmes âgées entre 20 et 26 ans étaient au bar, sans savoir qu’une étude était en cours. Les hommes qui ont approché les femmes avec de l’humour et un peu de sarcasme ont effectivement été considérés comme étant plus attirants par les femmes en question. Mais pas seulement plus attirants : plus intelligents, plus drôles et plus sociables également. Le sens de l’humour est d’ailleurs l’un des traits principaux analysés par les femmes, lorsqu’elles cherchent un homme.

C’est normal : les femmes (et les hommes aussi, finalement) recherchent un partenaire avec qui elles pourront rire, passer un bon moment et réduire leur stress, en bout de ligne. Vous imaginez-vous sortir avec une fille qui prendra tous vos commentaires de travers et qui ne saura jamais trop quand vous blaguez ou quand vous êtes sérieux?

Le sarcasme qui apporte plus de succès professionnel

Alors non seulement les gens sarcastiques sont plus attirants, mais ils connaissent également plus de succès. En fait, une étude a pris en exemple 375 étudiants ingénieurs afin de voir les effets du sarcasme sur une conversation entre l’ingénieur (qui représenterait la compagnie) et le consommateur/client. L’étude demandait aux étudiants de s’imaginer en tant que représentants au service à la clientèle de leur entreprise, et on leur a fait écouter différentes conversations entre un client et un agent de service à la clientèle. Certaines conversations étaient neutres, d’autres plus hostiles au sens où un certain sarcasme était plus évident.

Les étudiants qui écoutaient les conversations plus sarcastiques ont été en meilleure mesure de résoudre les différents problèmes techniques, et étaient aussi plus concentrés à leur travail, par la suite, pour appliquer la solution, contrairement à ceux qui écoutaient des conversations sans anicroches.

Alors, ça vous donne envie d’être encore plus sarcastique?

Source : EliteDaily

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Votre barbe serait aussi sale qu’une toilette et serait couverte de particules... fécales!

Source(s) image(s):
Couple joking, via Shutterstock

Commentaires