BORNES ÉLECTRIQUES

Le E3 2015 est déjà terminé, mais pour la première fois depuis plusieurs années, l'événement fut excitant. Plusieurs annonces inattendues furent effectuées et, malgré la déception de certains, de belles surprises furent dévoilées. Voici d'ailleurs un survol de ce qui a capté l'attention lors de ce dernier E3 et qui nous rappellera ce dernier comme d'une belle démonstration de ce que le jeu vidéo a dans le ventre!

À LIRE AUSSI: Xbox One Elite Controller: Une manette pour les vrais gamers!

Une magnifique première pour Bethesda

J'aurais pu commencer cette chronique en vous parlant de l'un des trois gros joueurs de l'industrie, mais j'ai préféré y aller avec la magnifique présentation de Bethesda Softworks. Celle-ci n'a pas lésiné dans les moyens, ayant carrément réservé la salle où sont présentés les Oscars à chaque année ! Or, la présentation de la firme a été à la hauteur de l'endroit où elle fut tenue.

Ainsi, si on se doutait que Fallout 4 serait démontré, on a eu droit à toute une surprise en apprenant qu'il sera lancé le 10 novembre prochain ! L'environnement toujours aussi désolé, l'accent mis sur la modification d'armes et un Pip-Boy 3000 encore plus performant sont parmi les éléments qui risquent de faire de Fallout 4 un grand succès de l'automne prochain. Ah oui, l'édition de collection avec son vrai Pip-Boy fonctionnel a aussi de quoi faire baver !

Outre cela, on a finalement montré cinq minutes du solo du prochain Doom et c'est extrêmement prometteur. De plus, même si l'éventuelle édition « ultime » de Dishonored ne m'intéresse pas vraiment, je fus très content qu'on officialise le développement de Dishonored 2. Bethesda tentera aussi de profiter de la frénésie autour de Heartstone en lançant son jeu de cartes inspiré de l'univers de The Elder Scrolls.

Très solide présence de cette firme qui renforce sa position dans l'industrie du jeu vidéo. Et dire qu'il y a à peine dix ans, elle n'avait que The Elder Scrolls pour assurer sa profitabilité !

Microsoft surprend elle aussi

Microsoft avait promis que ce serait toute une année pour la Xbox One et elle n'a pas menti. En fait, je vous dirais d'emblée que ma grande surprise s'est matérialisée sous la forme de Rare Replay, une compilation disponible dès le 4 août qui réunira 30 jeux du studio pour seulement 30$ ! De Jet Pac à Banjo-Kazooie en passant par Sabre Wulf et Jet Force Gemini, cet ensemble est l'un des plus alléchants que j'ai vus depuis très longtemps. Le studio a également piqué la curiosité de bien des gens avec Sea of Thieves, un jeu de pirates dont on n'a que peu de détails pour l'instant.

Autre surprise: les jeux Xbox 360 deviendront compatibles avec la Xbox One ! En fait, pour l'instant, seule une poignée de jeux plus ou moins intéressants ont été confirmés, mais on devrait en ajouter davantage par la suite. Microsoft tient d'ailleurs un sondage en ce moment afin de déterminer quels jeux Xbox 360 vous voudriez voir sur la One. À noter que ces jeux seront compatibles numériquement et physiquement. En ligne, ils seront tout simplement placés dans votre collection de jeux numériques.

Gears of War effectuera aussi un retour prévisible, mais sur deux ans. Cette année, probablement pour laisser toute la place à Halo 5: Guardians, vous aurez droit à une version remasterisée du premier jeu de la franchise. Puis, l'an prochain, ce sera au tour du quatrième volet officiel de la série à faire son entrée sur le marché afin de faire oublier la petite déception que fut Gears of War: Judgment.

Toujours au niveau des jeux, Forza Motorsport 6 a impressionné, notamment en raison des effets météorologiques qui auront un plus grand impact qu'auparavant sur la conduite. De ce qu'on a pu voir, si vous n'apposez pas les bonnes pièces et les bons pneus sur votre voiture selon les conditions météo, votre voiture dérapera beaucoup plus facilement. Un autre succès annoncé pour cette année !

Microsoft a aussi fait une impressionnante démonstration de ses Hololens avec le populaire jeu Minecraft. Honnêtement, même si vous ne vous intéressez pas à la réalité virtuelle, la présentation était subjugante et laisse entrevoir un futur extrêmement prometteur pour ce casque !

Par ailleurs, Microsoft a dévoilé une toute nouvelle manette « Elite » qui sera disponible l'automne prochain. Outre sa magnifique esthétique, la particularité de cette manette seront tous ses boutons programmables, en plus de l'ajout de palettes à l'arrière qui pourront remplacer n'importe quels boutons conventionnels. La manette viendra aussi avec des bâtons analogues de différentes hauteurs.

Bref, ce sera une manette pour les joueurs les plus aguerris n'ayant pas peur de plonger dans les configurations de boutons pour adapter la manette à leur style de jeu. On parle donc d'une manette pour un public cible, d'autant plus que son prix (169,99$) est assez élevé merci. À noter qu'aucune pile rechargeable ne sera fournie.

Enfin, parmi les éléments que j'ai retenus, je ne peux passer sous silence la panoplie de jeux indépendants prévus pour la console, dont Cuphead qui a fait sensation. Son style visuel reprenant celui des cartoons des années '30 a suscité de l'intérêt et il sera à surveiller au cours des prochains mois ! Sinon, la console aura droit à une refonte de son interface, qui se rapprochera davantage de celui du futur Windows 10.

Bref, Microsoft a frappé dans le mile lors de ce E3 et je suis extrêmement heureux que la firme se soit concentrée sur les jeux plutôt que sur ce qui enveloppe la Xbox One. En plus des titres exclusifs annoncés, n'oubliez pas qu'il y a plusieurs jeux de partenaires qui seront disponibles sur la console, dont Rise of the Tomb Raider qui sera uniquement disponible sur la One pour un certain temps.

Quand Sony fait décrocher des mâchoires

Sony n'est pas demeurée en reste lors du dernier E3 en levant le voile sur plusieurs projets d'envergure. Malgré une présentation beaucoup trop longue parsemée de segments n'ayant pas été toujours intéressants, la compagnie a soulevé un tonnerre d'applaudissements en annonçant que le remake de Final Fantasy VII est en route pour la PlayStation 4 ! On n'a absolument rien vu du jeu en action, mais la seule confirmation de ce remake tant attendu a suffi pour faire exploser le Web ! Un autre Final Fantasy, intitulé World of Final Fantasy, devrait aussi voir le jour l'an prochain. Par contre, là encore, pas d'extrait de jeu démontré.

Autre grande surprise: l'arrivée du légendaire Yu Suzuki ayant confirmé son intention de lancer Shenmue 3. Si les plus jeunes ignorent ce qu'est Shenmue, les plus vieux d'entre nous ayant connu l'époque de la Dreamcast se rappellent que ce troisième opus est attendu depuis des lunes !

Or, la surprise a fait place à une douche tiède lorsqu'on a annoncé que Shenmue 3 était un projet Kickstater. Qu'à cela ne tienne, cela n'a pas pris de temps pour que le projet soit pleinement financé, au point d'avoir temporairement mis KO les serveurs de Kickstater ! Imaginez, plus de deux millions de dollars ont été amassés en moins de 24h ! Sony a par la suite annoncé qu'elle s'associait à Suzuki pour soutenir le projet. Attendez-vous donc à ce que Shenmue III soit une exclusivité PlayStation 4.

Quelques jeux ont aussi générés de l'engouement, dont Horizon Zero Dawn qui est développé par Guerilla Games, le studio derrière la franchise Killzone. En le voyant, j'ai eu la vague impression de revoir le très sous-estimé Enslaved de Bandai Namco Games avec un mélange d'Assassin's Creed. En ayant à votre disposition des armes rudimentaires, il vous faudra combattre des machines et survivre dans un univers dévasté. J'ai vraiment hâte de voir si le tout sera concluant !

Autrement, Media Molecule a annoncé Dreams, un jeu dans lequel vous pourrez construire votre rêve de toutes pièces et aller dans les rêves d'autres joueurs. Ce risque d'être assez particulier, mais connaissant le studio, les créateurs en herbe en auront pour leur argent. Sinon, The Last Guardian est encore en vie et devrait voir le jour en 2016 ! Par contre, ce projet qui n'en finit plus d'être repoussé proposera un style de jeu très lent. À ceux qui pleurent face à cela, venant du studio responsable de ICO, faut-il réellement être surpris ?

Enfin, oui le démo d'Uncharted 4 était réussi et on peut s'attendre à un succès prévisible l'an prochain, mais je veux plutôt vous parler de Project Morpheus et de la PlayStation VITA. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le projet de réalité virtuelle de Sony fut à peine démontré et les jeux dévoilés n'ont aucunement capté l'attention. C'est à se demander si Sony croit vraiment dans ce projet et s'il sera abandonné prématurément, contrairement à ce qui semble se produire avec les Hololens chez Microsoft.

Quant à la VITA, il est devenu clair que Sony a abandonné sa console portable. Sauf une toute petite mention lors d'une présentation, on a totalement oublié de mentionner cette console. Il y aura des jeux qui seront disponibles, mais du côté de Sony, la VITA fait partie de l'histoire à l'extérieur du Japon. Je m'y attendais, mais c'est dommage puisque c'est une bonne petite machine.

Nintendo part en force, mais termine froidement

Nintendo a réellement surpris peu avant le E3 en tenant les Nintendo World Championships après 25 ans d'absence. Très enlevante, la compétition doit revenir annuellement tant elle fut agréable à écouter. D'ailleurs, Nintendo a eu un éclair de génie en présentant Super Mario Maker dans le cadre de l'événement. L'intérêt envers le jeu a explosé lorsque les gens ont vu les compétiteurs s'y affronter. Du coup, même si on connaissait son existence, l'engouement pour ce créateur de niveaux a été catapulté à des sommets inimaginables s'il avait seulement eu une présence dans le cadre de la présentation en ligne de la firme.

C'est justement là que bien des gens furent déçus. Pourquoi ? Parce que les jeux démontrés n'ont pas su piquer la curiosité, surtout après les solides conférences des autres compagnies. De plus, nombreux sont ceux se questionnant quant au désir de Nintendo de supporter la Wii U. Certes, il y a eu des jeux annoncés et certains sont prometteurs, mais la Nintendo 3DS et les Amiibo ont occupé une place prépondérante par rapport à la console de salon de la firme.

Parlant d'amiibo, on retiendra surtout que Nintendo poursuivra sur sa lancée en lançant une flopée de nouvelles statuettes. Personnellement, c'est le Mario 8 bits qui m'intéresse le plus, quoique celles pour Yoshi's Wooly World sont vraiment irrésistibles. On a aussi annoncé qu'il y aura des amiibo compatibles avec le prochain jeu de la franchise Skylanders et que certaines statuettes permettront d'incarner d'autres personnages dans Super Mario Maker, dont Link et l'entraîneur Wii Fit. N'empêche que, comme je vous le disais dans une chronique précédente, j'ai peur qu'en offrant un aussi grand nombre d'amiibo, on finira par tuer ce marché.

Autrement, du côté de la Wii U, Star Fox Zero a fortement retenu l'attention. Même si je n'ai pas été impressionné au niveau visuel, ce semble être un jeu prudent reprenant les bases solides des vieux Star Fox avec plusieurs types de véhicules. Ma crainte est davantage située par rapport au fait qu'on visera en manipulant et regardant le GamePad. L'écran de la télévision, où on pourra voir ce qui se passe autour de notre vaisseau, deviendra ainsi très secondaire. Je fais quand même confiance à Nintendo et j'ai espoir que le tout sera intuitif même s'il faudra s'adapter.

Sinon, j'ai bien hâte de voir ce que Mario Tennis: Ultra Smash aura dans le ventre. Ayant été déçu de Mario Power Tennis, il me tarde de voir si ce nouveau jeu dans lequel on pourra faire grossir les personnages à l'aide de champignons géants saura me redonner le même plaisir que j'ai éprouvé du temps de Mario Tennis sur Nintendo 64 ! Quant aux amateurs de jeux de rôle, on a finalement eu la confirmation que Xenoblade X arrivera sur la console en décembre, ce qui terminera bien l'année !

La Nintendo 3DS a quant à elle occupée une grande place et le jeu que j'attends avec le plus d'impatience est sans nul doute Mario & Luigi Paper Jam. Ce dernier réunira le style de Paper Mario avec celui de la franchise Mario & Luigi, ce qui sera vraiment intéressant. Qui plus est, la rencontre de deux séries de Mario sera très drôle à voir. Pour preuve, on a vu dans un extrait le Bowser de Mario & Luigi qui criait contre le Bowser de Paper Mario !

Au niveau de la série Zelda, on a confirmé la venue de Hyrule Warriors sur Nintendo 3DS. Ce devrait être une version réimaginée du jeu paru sur Wii U avec, notamment, l'ajout des personnages de Tetra et du roi d'Hyrule. J'ai hâte de voir si les petits écrans de la console auront un impact sur la fluidité de l'action. Sinon, on a aussi levé le voile sur Hyrule Tri Force Heroes, un jeu coopératif où trois joueurs contrôleront un Link chacun et devront s'entraider. En somme, pensez à un mélange du style de The Legend of Zelda: Four Swords avec l'ambiance visuelle de The Legend of Zelda: A Link Between Worlds. Bien hâte de voir ce que cela donnera puisque Four Swords s'était avéré un excellent jeu coopératif !

C'est pour le reste où Nintendo n'a pas su s'imposer. Outre Yô-Kai Watch qui pourrait plaire aux fans de Pokemon et Fire Emblem Fates, on ne peut qu'être déçus de constater que Nintendo transformera sa populaire série Animal Crossing en un outil de design utilisant des cartes sur Nintendo 3DS (Animal Crossing: Happy Home Designer) et en un jeu de table à la Mario Party sur Wii U (Animal Crossing: amiibo Festival).

De plus, alors qu'un nouveau Metroid aurait dû nous réjouir, on est restés très froids à l'idée que Metroid Prime: Federation Force sera un spin-off dans lequel deux équipes de trois joueurs chacune s'affronteront dans des sortes de parties de soccer futuristes. Je veux bien que le jeu soit développé par Next Level Games (les responsables de l'excellent Luigi's Mansion 2), mais c'est toute une claque pour ceux qui espéraient un nouveau chapitre de la franchise Metroid Prime.

Qu'est-ce qui nous attend chez Ubisoft, Electronic Arts et cie ?

Comment parler d'un E3 sans évoquer Ubisoft ! La firme française a montré des projets intéressants, mais comme dans trop de présentations, on a vu plus de cinématiques que de jouabilité. Ceci dit, je suis heureux que le focus n'ait pas été mis sur Assassin's Creed Syndicate, un jeu brutal et prometteur, mais qui aurait pu se retrouver au centre des projets d'Ubisoft alors que celle-ci a bien d'autres jeux dans ses plans.

En outre, Ubisoft Montréal planche en ce moment sur For Honor, un titre se voulant une simulation de combats à l'épée. L'excellent présentateur et game designer du jeu a déclaré qu'on ressentira les coups portés et qu'il faudra être stratégique lorsqu'on combattra. L'accent sera aussi sur le multijoueur. De ce que j'en perçois, le jeu m'a fait penser à Ryse: Son of Rome, mais à plus grande échelle. Il faudra attendre afin de savoir ce qu'il a dans le ventre.

Sinon, quelle belle surprise ai-je eu en apprenant qu'un second jeu de rôle de South Park est en développement ! Juste par son titre (South Park: The Fractured But Whole), j'ai déjà hâte d'y jouer ! J'ai aussi très hâte de mettre la main sur Trackmania Turbo, un jeu de course très rapide dans lequel on pourra générer des pistes aléatoires très rapidement en appuyant sur un bouton. J'ai également aimé l'annonce d'un nouveau jeu de la série Anno pour cet automne, tout comme d'un nouveau Ghost Recon qui prendra place dans un monde ouvert. Or, encore une fois, aucune jouabilité n'a été montrée alors je demeure prudent.

Enfin, Rainbow Six: Siege et The Division demeurent prometteurs et la séquence du premier titre avec de vrais joueurs a clairement éclipsé la scène trop scriptée vue l'an dernier. Quant à The Division, si effectivement on a vu un déclin au niveau visuel, quelle ne fut pas la surprise lorsqu'on a vu un joueur s'allier avec les autres avant de trahir ces derniers en les tuant alors qu'ils allaient terminer la mission. Vraiment excellent, j'ai hâte de voir quel genre d'impact et de paranoïa cela créera dans le jeu !

Du côté d'Electronic Arts, on a sans aucun doute un succès assuré avec Star Wars Battlefront. Le jeu développé par DICE est explosif et semble parfaitement répondre à ce qu'on attendait de lui. Ce sera probablement un incontournable de l'automne prochain. Mirror's Edge Catalyst a aussi retenu l'attention, quoique j'ai eu la vague impression que c'était du pareil au même par rapport au premier jeu.

Mass Effet Andromeda a quant à lui été confirmé comme étant le quatrième volet de la franchise et sera disponible l'an prochain. Malheureusement, on n'a pas eu droit à de la jouabilité, une fois de plus. Sinon, surveillez le jeu de plates-formes Unravel dans lequel votre petit héros fait de laine pourra s'accrocher n'importe où, ce risque d'être extrêmement intéressant !

Du reste, le géant américain du jeu vidéo y est allé de quelques annonces disons…platoniques. Je vous épargne l'accent mis sur des jeux de sports se répétant d'année en année ou encore du jeu des Minions qui sera lancé sur mobiles. D'ailleurs, parlant de Minions, en avez-vous fait une écoeurantite aiguë comme moi ?

Plusieurs autres jeux de différentes compagnies ont également capté mon attention durant le dernier E3. Parmi ces derniers, on retrouve Dark Souls III, qui devrait être le dernier de la série selon ce qui a été annoncé. Jetez aussi un oeil sur les éventuels Deus Ex: Mankind Divided, Rise of the Tomb Raider, Hitman et Mighty No 9, ils sont extrêmement prometteurs selon ceux qui ont pu les essayer. Quant à No Man's Sky, qui sera aussi lancé sur PC, j'entretiens encore d'énormes attentes à son endroit même si l'immensité de son univers me fait craindre que le jeu manquera de contenu. Transformers Devastation a également piqué ma curiosité non seulement en raison de son style visuel rappelant la série animée, mais aussi le fait qu'il soit conçu par les développeurs de Platinum Games. L'action ne devrait pas manquer !

En somme, cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un E3 aussi bien rempli, même si j'aurais aimé voir davantage de séquences de jeux plutôt qu'une orgie de cinématiques. Oui, il y a eu des déceptions, mais aussi une panoplie de surprises laissant entrevoir des jeux très prometteurs pour les mois à venir. Dites-vous qu'à travers tous les jeux qui seront disponibles, vous devriez trouver votre compte sans quoi, eh bien, il serait peut-être judicieux de moins centrer votre vie autour de ce passe-temps!

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

Scandale dans le jeu vidéo: Une poupée aux seins malléables !

Source(s) image(s):
Gunshy Assassin

Commentaires