BORNES ÉLECTRIQUES

Dans le cadre des festivités entourant le Jour de l’Indépendance américaine, la revue Men’s Health a publié il y a deux semaines un article expliquant comment les hommes de l’époque de la Révolution américaine pouvaient garder la forme, alors que l'espérance de vie n’était que de 35-40 ans, il y a 240 ans; l’alimentation déficiente, l’usure due aux travaux physiques aussi bien qu’une balle de fusil réduisent en effet la vie d’un homme qui ne se souci guère de faire de l’exercice… En voici un résumé en traduction libre… pour le fun!

Les poids et haltères

Un des plus anciens quotidiens américains, The Spectator (fondé en 1711), a eu la première référence d’un outil d’entraînement de poids, ou « dumb bells » (haltères en français). Les haltères de l’époque différaient pas mal de ce qu’on connaît aujourd’hui. Il s’agissait d’un système de levage de charge utilisant un câble et une poulie pour lever un poids choisi. Un peu l’ancêtre de nos appareils de gym moderne.

Les duels

Si on se transporte au XVIIIe siècle, on se rend compte que bien des hommes réglaient leurs problèmes en duels. Ce côté spectaculaire du combat a survécu avec des adaptations plus sportive et moins létales pour donner naissance à la boxe pour les combats sans épées, à l’escrime avec épée et même le duel au pistolet est devenu un sport olympique. Ces sports excluent bien sûr les versions mortelles de leur catégorie; parlez-en à Alexander Hamilton, l’un des Pères fondateurs des États-Unis, qui fut tué dans un duel en 1804!

L’agriculture

Vous avez bien lu! Les travaux de la ferme sont reconnus comme étant assez physiques. À ce moment près de 90% de la population était rurale. L’agriculture occupait leur temps à l’année et en toute saison et surtout n’était absolument pas automatisé; les labours, le raclage, le soin des animaux, les semences et les récoltes, tout se faisait à l’huile de bras! De quoi garder en forme!

Les changements technologiques

Une étude néerlandaise a comparé le niveau d’activité de travailleurs de bureau moderne avec celle de comédiens qui effectuaient les mêmes tâches dans un contexte historique de clercs australiens du XIXe siècle, donc comparable à celle de la période de la Révolution américaine. L’étude a révélé que le niveau d’activité était 1.6 fois plus élevé (l’équivalent de 5 à 13 km de marche par jour). Par contre, la technologie n’a pas éliminé totalement les efforts chez les fermiers, même aujourd’hui.

 

 

 

Source(s) image(s):
Les duels
Les travaux des champs
Menshealth

Commentaires