Voici les résultats d’une recherche qui a été effectuée par l’Institut national de prévention et d’éducation (INPS) pour la santé auprès de plus de 27 000 personnes âgées de 15 et 85 ans. On y voit notamment quels métiers sont les plus à risques pour provoquer chez les personnes des problèmes de consommation de drogues et d’alcool. Alors, sans plus tarder, voici la liste des métiers les plus à risques quant à la consommation d’alcool et les métiers les plus dangereux pour les problèmes de dépendances aux drogues.

À LIRE AUSSI: Est-ce que c’est plus cher d’être un buveur d’alcool ou un fumeur de pot?

Métiers liés à l'alcool:

On parle ici des très gros buveurs, soit une consommation de plus de 6 verres par jour au moins 1 fois par mois. 

32% des travailleurs de la construction ont, une consommation élevée d’alcool, soit plus de 6 consommations d’alcool dans la même soirée au moins 1 fois par mois. Les pêcheurs, les agriculteurs et les comédiens englobent 30%. On peut certainement comprendre un peu ces chiffres… Pour les pêcheurs, quand tu es seul avec une gang de gars sur un bateau à longueur de journée, on peut se demander vite ce qu’il y a à faire… On suppose que l’alcool doit leur sembler un moyen de passer le temps. Les agriculteurs ont de longs horaires de travail et des journées de fous, alors, pas surprenant que 30% d’entre eux affirment consommer ce nombre de verres. Comme certains le disent, quoi de mieux qu’une bonne bière très froide après une grosse journée de travail… Le recensement se poursuit de près par les journalistes qui avec un gros 29%. On suppose que l’alcool doit couler à flot assez souvent, surtout pour les journalistes dans le domaine du divertissement, puisqu’ils doivent aller à plusieurs soirées «jet-set» pour rencontrer des célébrités. Le décompte se termine par les personnes travaillant dans l’hôtellerie et la restauration avec 26%.

Autre petit fait intéressant, 18,9% des hommes disent boire ou avoir déjà bu au travail. Est-ce votre cas? ;)

Métiers liés à la drogue:

Peut-être ne serez-vous pas surpris d’apprendre que 16% des personnes travaillant dans le domaine des arts et spectacles affirment consommer du cannabis au minimum 1 fois par année. Ensuite, seulement 13% des personnes qui sont dans le domaine de la construction et de l’hôtellerie affirment en consommer aussi la même quantité.

Pour ce qui est des autres drogues, comme la cocaïne, l’ecstasy ou les fameux champignons magiques, ce sont les travailleurs de la restauration, des communications et des arts et spectacles qui en sont les plus grands consommateurs. 

 

On peut facilement voir que les gens pratiquant des métiers plus exigeants physiquement sont plus aptes à développer des habitudes ou des problèmes de consommation reliée à la drogue ou à l’alcool. Pensez-vous que les personnes qui vont fumer à l’extérieur 15 fois par jour doivent aussi faire partie de ce recensement? Qu’en pensez-vous?

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci!

Les 8 métiers les plus dangereux au Québec

Commentaires