Vous savez probablement que le foie est un organe d’une importance capitale pour la survie de l’organisme. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est à quel point certains éléments de votre quotidien peuvent causer des dommages à court comme à long terme et ce, à votre insu...

À LIRE AUSSI : Le cholestérol, changer le mauvais en bon

Les médicaments et les suppléments alimentaires

N’oubliez pas que votre foie est en quelque sorte votre organe « fitre ». Plus vous consommez de médicaments ou de suppléments alimentaires et plus vous faites travailler votre foie, ce qui peut conduire à certains problèmes, surtout à long terme. L’acétaminophène et la vitamine A sont des exemples médicament et de supplément qui peuvent particulièrement affecter le foie. C’est pour cette raison qu’il est important non seulement de respecter les dosages recommandés mais aussi de prévoir des périodes de « sevrage » ou de désensibilisation stratégiques pour minimiser les effets de l’exposition à long terme. J’ai aussi

Les livres en trop

La graisse abdominale que vous avez cumulée au niveau du ventre au cours des années peut être très néfaste pour votre foie. En effet, le gras situé près des organes vitaux peut conduire à ce qu’on appelle la maladie du foie gras non alcoolique. Dans cette condition, le foie se gonfle et durcit au fil du temps, formant progressivement du tissu cicatriciel. Et même si l’obésité et le diabète sont des facteurs prépondérants, vous n’avez pas besoin d’un excès de poids très important pour être à risque car c’est l’endroit plus que la quantité où le gras s’accumule qui importe. Une alimentation saine et l'exercice physique régulier demeurent les meilleures armes contre ce type de problème.

Le sucre

Manger trop de sucre n’est pas seulement dommageable pour vos dents. En effet le foie prend ce que vous buvez et mangez afin d’en retirer les nutriments et est impliqué dans le stockage des sucres (glycogène hépatique). Une consommation excessive de sucre (surtout raffiné) peut ainsi conduire à une défaillance du foie et certaines études montrent même que le sucre peut être aussi dommageable que l'alcool pour le foie et ce même si vous n'êtes pas en surpoids! Gardez donc un œil non seulement sur la quantité mais aussi la qualité des glucides (sucres) que vous consommez.

Les boissons gazeuses

Même si les études n’ont pas encore démontré de lien direct (cause à effet), certaines recherches ont souligné que les gens qui boivent beaucoup de boissons gazeuses sont plus susceptibles de souffrir de maladies du foie gras non alcoolique. Peu importe la nature de cette relation, il est tout de même suggéré de limiter sa consommation de boissons même si celles-ci ne sont pas alcoolisées... et n’oubliez pas que la plupart de celles-ci contiennent du sucre!

Les gras transgéniques

Évidemment un régime alimentaire riche en graisses est dommageable pour la santé mais les gras trans sont encore plus susceptibles de nuire à votre organisme. Les gras transgéniques sont un type de graisse artificielle utilisé dans plusieurs produits alimentaires préparés. Vous pouvez les repérer en regardant la liste d’ingrédients afin d’y trouver le terme « hydrogéné ».

Évidemment l'alcool, mais moins que vous ne pourriez le penser

Le foie est grandement impliqué dans l’élimination des toxines et l’éthanol, que l’on retrouve dans toutes les boissons alcoolisées, est justement très toxique. Comme c’est le foie qui décompose l’alcool pour l’expulser du corps il est tout à fait logique que la consommation accrue d’alcool soit liée à la cirrhose du foie, qui peut même conduire au cancer du foie. Le pire c’est que vous n’avez pas besoin d’avoir une dépendance à l’alcool pour engendrer des dommages. Il suffit que votre consommation soit fréquente (coutumière) et le temps (l’accumulation) fera encore une fois son travail… 

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

Le foie cet organe source

 

Source(s) image(s):
overweight problem of fat asian guy unwell shape diet issues

Commentaires