Bases secrètes américaines: invention ou complot? - #adg

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le folklore insolite mondial s’est emballé en mentionnant l’existence de bases secrètes chez l’Oncle Sam. Hollywood en a fait des dizaines de films de science-fiction dont les plus populaires sont « Independance Day » et « X-File ». On semble faire un lien avec les extraterrestres, mais est-ce bien le cas? Existe-t-il des bases secrètes souterraines chez notre voisin du sud?

À LIRE AUSSI : Les 7 pires accidents nucléaires de l’histoire

Construction de bases secrètes

Le début de l’ère atomique a forcé les gouvernements du monde, ceux en tout cas susceptibles de subir une attaque nucléaire, de se doter d’installations militaires secrètes permettant de construire et développer des armes secrètes. L’armée allemande avait eu recours à ce stratagème durant la Seconde Guerre mondiale afin de produire ses missiles V-1 et V-2 dans des usines secrètes et cachées de la vue de l’aviation alliée et à l’abri des bombardements. Pourquoi les Américains n’en feraient-ils pas autant? D’autant plus qu’avec le lancement du satellite Spoutnik en 1957, l’URSS était en mesure de bombarder directement les E.-U. via des missiles intercontinentaux…

Une menace ou une aide venue de l’espace?

Pour certains, on peut y voir un lien, mais à partir des années 50-60, le phénomène des OVNIS a explosé, moussé par le cinéma et la télévision et par des témoignages de gens qui affirment avoir été en contact avec des extraterrestres. Nous avons tous entendu parler de la Zone 51 (Area 51) dans le désert du Nevada où les Américains garderaient les restes d’un vaisseau extraterrestre. Il y aurait à cet endroit une base secrète souterraine où des armes inspirées d’une technologie venue d’ailleurs seraient en développement! Folklore ou complot gouvernemental? Ce que l’on sait c’est que des bases souterraines, construites avec ou sans l’aide d’extraterrestres, il s’en est construit beaucoup depuis cette période… et des grosses à part ça!

Des bases secrètes pourquoi?

Beaucoup se doutent bien que ces bases existent et qu’elles coûtent chères : le gouvernement américain disposent d’un Budget clandestin (Black Budget) s’élevant à $1250 milliards par année (un méchant motton!) pour des réalisations clandestines non-officielles et des tas de gens ont témoigné pour y avoir travaillé. Plusieurs ont mystérieusement perdu la vie ou ont disparu après avoir publié sur le sujet… Les témoins s’entendent pour dire qu’il y en aurait 132 sur le territoire américain, des bases se trouvant à une profondeur moyenne de 1600 m et elles seraient reliées entre elles par des trains à grandes vitesse à sustentation magnétique. Un tunnelier atomique, machine utilisée pour creuser des tunnels rapidement, creuserait en permanence des corridors souterrain constituant des villes souterraines capable d’accueillir des grandes masses de réfugiés en cas de catastrophe nucléaire ou naturelle. Il y en aurait une gigantesque construite sous l’aéroport de Denver au Colorado et plusieurs dans le désert du Nevada où se trouve la Zone 51…

Foreuse à tunnel de l'US Air Force

Ces bases ou cités souterraines serviraient aussi à emmagasiner du matériel militaire pouvant résister et contrôler tout débordement hors contrôle des civils suite à ces catastrophes… c’est en tout cas ce qui fut véhiculé. Vérité ou délire de science-fiction, qui peut le dire? Si tout cela est bien vrai, on peut se poser la question : « nous cache-t-on quelque chose qu’on devrait savoir? » Regardez les nouvelles (conflits dans le monde, changements climatiques, etc.) et vous aurez un élément de réponse…

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

10 bases militaires abandonnées du Québec, que vous connaissez peut-être sans le savoir!

Liens :

www.wikistrike.com

rustyjames.canablog.com

projectavalon.net

Source(s) image(s):
Base secrète Denver
Foreuse tunnel
souterrain
Sputniknews

Commentaires