+

« Charmant Fiel » : douceur et mélancolie

usr_img/2016-05/mai/semaine1/charmantfiel.jpg
06/05/2016, par Philippe Michaud, dans Divertissement - Musique

« Charmant Fiel » est le premier EP solo de MCC (Marie-Claudel Chénard). Avec celui-ci, qui a été co-réalisé avec les frères Levac (Pandaléon), elle nous fait pénétrer dans son univers où règnent la douceur et la mélancolie.

Seule ou presque avec sa guitare (les arrangements sont très discrets), MCC nous offre des chansons à l’opposé de la grosse pop bruyante où la voix des chanteuses est secondaire. Ici, elle se met à nue. Elle ne se fie qu'à son instrument à cordes pincées et sa voix mélodieuse et envoûtante. On sent qu’elle ne veut pas trop en faire ou montrer un visage qui n’est pas le sien juste pour plaire à de soi-disant standards. Elle est elle-même, tout simplement.

Avec sa mélodie accrocheuse, Falot-Tempête vous restera dans la tête dès la première écoute, alors que vous aurez presque envie de verser une larme devant Toujours ailleurs, une ballade poignante. C’est toutefois MOCO, une chanson inspirée par l’édifice où a travaillé son grand-père (et qui figure sur la pochette de l’album) que la chanteuse montre toute l’étendue de son talent. Je n’aurais aucun problème à l’écouter 20 fois de suite. Espérons que plusieurs radios la jouent cet été!

Personnellement, c’est le genre d’EP que je mettrais le soir, chez moi, dans mon salon, pour relaxer. Je tamiserais les lumières, me verserais un verre et laisserai Charmant Fiel me séduire, encore et encore.

Pour plus d’informations sur Charmant Fiel, visitez le site de MCC.

 

 

Source(s) image(s):
MCC

À propos de l'auteur

Philippe Michaud
Philippe Michaud

Philippe Michaud est membre de l'Association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACBD). En 2016, il a été membre du Comité de sélection du Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise. 

 

Cumulant plus de 10 ans d'expérience en rédaction, il est également un grand passionné de technologie et de jeux vidéo.