Quand vous achetez de l’essence pour votre voiture, vous regardez 3 choses : l’emplacement de la station-service, le prix, et le degré d’octane. Point. Du moins si vous êtes comme la plupart des conducteurs. Mais peut-être devriez-vous être plus vigilant.

À LIRE AUSSI : Achèteriez-vous une Suzuki dessinée par Bugatti?

Saviez-vous, par exemple, qu’il existe un classement plus élevé pour différents types d’essence. Baptisé Top Tier, ce classement a été créé en 2004 en réponse aux normes de plus en plus exigeantes de l’Agence pour la protection de l’environnement aux États-Unis. Parce que cette norme c’est bien, mais que les manufacturiers ont constaté qu’elle n’aidait en rien à améliorer la durabilité du moteur.

Un groupe de constructeur s’est associé pour créer une nouvelle norme plus élevée qui tient compte des additifs ajouté au carburant. Et les différences sont énormes.

Ainsi, selon une étude commandée par le AAA, l’équivalent américain de notre CAA, les essences qui ne répondent pas à la norme Top Tier provoquent quelque 19 fois plus de dépôts de carbones sur les valves de votre moteur. Le résultat, c’est évidemment moins de performance, un moteur qui dure moins longtemps et une économie de carburant pas mal moins élevée.

En fait, après quelque 100 heures de test par essence (réalisé sur un vieux moteur Ford 2,3 litres qui sert de base depuis des années), les essences Top Tier ont déposé quelque 34,1 mg de carbone. Les essences sans additifs ont pour leur part cumulé 660 mg pour la même période.

Alors, allez-vous regarder seulement le prix de l’essence maintenant?

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

McLaren 570S, je n'ai jamais autant

Achèteriez-vous une Suzuki dessinée par Bugatti?

 

Commentaires