Saviez-vous que certains pays interdisaient des aliments qui sont pourtant permis dans d’autres États? Les causes de ces interdictions sont diverses : danger pour la santé, risques sur l’environnement, religion, etc. En tout cas, si vous prévoyez bientôt voyager, prenez note de ces interdictions.

À LIRE AUSSI : Comment nos ancêtres conservaient-ils leurs aliments?

Il est interdit de manger des Kinder Surprise aux États-Unis. Pourquoi? À cause de leur « objet non comestible ».

Les Jelly Cups ne sont pas permis en Europe ; leur substance augmentant les risques d’étouffement…

Le lait cru est interdit chez nous, aux États-Unis, en Écosse et en Australie.

Les samosas sont illégaux en Somalie. Pas à cause de leur goût, mais de leur forme qui rappelle la Sainte-Trinité catholique. Non, ce n’est pas une blague.

Le foie gras est illégal en Inde. Les autorités de ce pays considèrent que le processus pour créer cet aliment est inhumain.

Vous ne trouverez pas de saumon d’élevage en Australie et en Nouvelle-Zélande. Pourquoi? À cause d’un composé chimique présent dans le poisson.

Les habitants de Singapour ne peuvent pas mâcher de la gomme, car ça a causé trop de problème d’entretien au gouvernement. Il y avait de la gomme partout!

La viande chevaline est illégale en Californie et en Illinois.

La Californie interdit également la viande de kangourou.

En Europe et en Chine, il est illégal de manger du fugu. Ce petit poisson est considéré en effet comme poissonneux.

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

5 aliments à éviter qui rendent votre ventre gonflé

Commentaires