+

Le nerf initiatique ou comment entrer dans la tête de Robert Marcel Lepage

usr_img/2016-12/decembre/semaine4/le_nerf_initiatique.png
19/12/2016, par Philippe Michaud, dans Divertissement - Autres

Robert Marcel Lepage est surtout connu pour ses albums et ses musiques de film. Ce que vous ne saviez peut-être pas, c’est que l’artiste de 65 ans adore la bande dessinée. Chaque fois qu’il en a l’occasion, il sort son carnet et dessine. C’est pour lui une bonne façon de passer le temps (la plupart de ses dessins sont faits dans des temps d’attente, comme dans une salle d’attente d’un médecin) et de combler son besoin en improvisation. La mauvaise tête a eu l’idée de publier certains des croquis qu’il a réalisés de 2007 à 2015.

Bien que son style « sans prétention » soit semblable à celui de Pascal Girard dans Dessins (Éditions Pow Pow), Robert Marcel Lepage n'aime pas trop croquer des inconnus. Il ne dessine pas non plus des bâtiments ou des lieux célèbres comme Guy Delisle dans Croquis de Québec (Éditions Pow Pow).

Le musicien se met plutôt lui-même en scène : devant son piano, sur une chaise, dans un parc rempli de boules de neige, sur le bord de la plage ou encore dans un arbre. Si certaines de ces images sont plus « terre à terre », d’autres sont totalement surréelles comme les excellentes Chroniques martiennes.

En fait, Le nerf initiatique se rapproche plus de la bande dessinée, voire du journal intime, que du simple recueil de croquis étant donné que la plupart des esquisses sont accompagnées de textes souvent courts (une phrase ou deux).

Robert Marcel Lepage nous fait pénétrer en quelque sorte dans son antre secret. Il nous donne accès à ses réflexions et ses pensées les plus intimes. Il ne cache rien.

Il évoque sans filtre et avec toujours une grande franchise des sujets profonds comme la douleur, la vieillesse, l’inspiration, la routine, le temps qui passe et la création artistique. Le lecteur partage avec lui ses bons moments, ses doutes et ses échecs.

Le compositeur possède également un bon sens de l’humour, ce qui empêche Le nerf initiatique de devenir rébarbatif. As de l’autodérision, il n’hésite pas à rire de lui-même entre deux citations savamment bien placées de Nietzsche et d’Augustin d'Hippone.

Verdict

Soutenu par un dessin à la fois minimaliste et convaincant et par un texte bref, mais toujours pertinent, Le nerf initiatique est un album qui nous plonge dans le quotidien réel d’un artiste doué d'une incroyable sensibilité. Bref, que l'on connaisse ou non les oeuvres musicales de Robert Marcel Lepage, ce livre nous donne envie d'en (ré)écouter quelques-uns.

 

Le nerf initiatique

Robert Marcel Lepage

292 pages

La mauvaise tête

 

Cote : 4 étoiles sur 5

Source(s) image(s):
La mauvaise tête

À propos de l'auteur

Philippe Michaud
Philippe Michaud

Philippe Michaud est membre de l'Association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACBD). En 2016, il a été membre du Comité de sélection du Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise. 

 

Cumulant plus de 10 ans d'expérience en rédaction, il est également un grand passionné de technologie et de jeux vidéo.