Peu d’amateurs de « X-Files » le savent, mais en 1996, les fans de la série télé pouvaient mettre la main sur un comics écrit par Stefan Petrucha et mis en image par Charlie Adlard (dessinateur bien connu de « Walking Dead »). Celui-ci proposait des aventures inédites de Mulder et Scully. Voyant que la vénérable série télé recommençait à devenir populaire, Glénat Comics a eu envie de rééditer, une décennie plus tard, ce comics avec la série « The X-Files Archives ».

Dans le premier tome, sorti il y a peu, nous retrouvons trois histoires. À l’instar de la série, elles offrent toutes un heureux mélange entre la conspiration et les ovnis, deux thèmes chers à X-Files. Par exemple, dans L’oiseau de feu, la dernière histoire, les deux agents du FBI sont confrontés à une entité extraterrestre surnommée « Oiseau de feu ». Celle-ci aspire les radiations nucléaires et risque de tout détruire sur son passage. Elle doit être arrêtée de toute urgence!

Dans la deuxième histoire, Scènes(s) de crime, il est plutôt question de Samantha, la sœur disparue de Mulder. Ce dernier a trouvé un homme qui saurait enfin ce qui lui serait arrivé. Mieux encore, il pourrait le conduire à l’endroit où elle est gardée!

Ces trois histoires sont majoritairement bien racontées. Un peu comme certains épisodes de la série, le scénario a quelque chose de très hitchcockien. Il nous captive du début à la fin et nous réserve toujours un punch qu’on n’a pas vu venir.

Stefan Petrucha a réussi dans l'ensemble à recréer la dynamique particulière qu'il y avait au petit écran entre la sceptique Scully et le crédule Mulder. La magie opère dès les premières planches. On aime aussi retrouver quelques personnages secondaires de la série comme le directeur adjoint du FBI Walter Skinner et les Lone Gunmen, les fameux pirates informatiques.

Si vous êtes un lecteur de Walking Dead, vous reconnaitrez sûrement le style de Charlie Adlard. Globalement, le dessin est correct, même si les couleurs commencent un peu à dater. Le seul point négatif à mon avis concerne la finition. Certaines images m’ont semblé en effet trop floues. C’est comme si on avait de la difficulté à bien voir certains détails. Pour quelques cases, je me suis surpris à me forcer les yeux pour bien voir ce qui se passait, comme si j’avais besoin de lunettes (alors que je viens de passer un examen de la vue).

Verdict

Lire The X-Files Archives donne l’impression de retrouver de vieux amis. On se plonge dans ces nouvelles enquêtes débordant d’enthousiasme. En fait, mis à part le dessin légèrement « old school », cet album possède un charme évident. Une série qui plaira sûrement aux nombreux fans de la série télé.

 

The X-Files Archives , tome 1

Stefan Petrucha et Charlie Adlard

160 pages

Glénat Comics

 

Cote : 3,5 étoiles sur 5

Commentaires