BORNES ÉLECTRIQUES

Bien entendu, on s'attendait à ce que la Nintendo Switch soit LE sujet du début du mois de janvier. Après un dévoilement en octobre, Nintendo a tenu une rare conférence afin d'informer les joueurs de ce à quoi ils auront droit avec sa prochaine console. Or, à moins de deux mois de son lancement officiel, disons que toutes les questions n'ont pas obtenu de réponses !

À LIRE AUSSI: Test du jeu Super Mario Maker pour Nintendo 3DS - Marteau fendu pour Mario

La console

Comme dévoilé en octobre, la Nintendo Switch sera à la fois une console de salon et une console portable. Dans son socle, elle pourra diffuser du contenu en 1080p sur un téléviseur HD. L'écran de la tablette, qui sera tactile, pourra quant à lui afficher des images en 720p. La résolution sera donc meilleure que celle de l'écran du GamePad de la Wii U, mais on observera quand même une certaine dégradation lorsqu'on passera de l'écran du téléviseur à l'écran de la tablette.

Au niveau de la mémoire interne, je fus très surpris lorsque Nintendo a annoncé que la Nintendo Switch ne contiendra que 32 Go de mémoire interne. Dans le monde actuel, disons que ce n'est pas beaucoup et peu adapté à la réalité de l'univers digital. Personnellement, j'ai l'impression que Nintendo mise encore sur la vente de jeux physiques plutôt que la vente de jeux digitaux. Lorsqu'on sait que les jeux sont de plus en plus pesants, tout comme leurs mises à jour, les propriétaires de Nintendo Switch devront souvent faire du ménage dans leur librairie de jeux qui ne seront pas physiques.

Ceci dit, Nintendo a déjà annoncé que la console supportera des cartes micro SD allant jusqu'à 2 TB. Donc, pour ceux voulant de l'espace supplémentaire pour compenser les pauvres 32 Go offerts à la base, il faudra compter une dépense de plus pouvant s'avérer plus ou moins onéreuse selon le prix de la carte micro SD. À noter que les cartes de 1 TB et 2 TB n'existent pas encore et coûteront vraisemblablement un beau montant lorsqu'elles seront disponibles.

Quant à la pile de la console, sa durée variera en fonction du jeu. La longévité de la pile oscillera entre 2,5 et 6 heures avant qu'elle ne soit épuisée. Déjà, on sait qu'un jeu comme The Legend of Zelda: Breath of the Wild prendra trois heures avant que la pile ne soit déchargée. C'est correct comme durée, quoique légèrement inquiétant pour l'avenir. Les jeux n'iront certainement pas en diminuant au niveau de la puissance requise pour les faire rouler de sorte que j'ai hâte de voir pendant combien de temps on pourra jouer aux jeux lancés dans quelques années lorsque la Switch sera en mode portable.

Le prix

Le prix annoncé par Nintendo ne m'a aucunement surpris et, bien franchement, je ne trouve pas que la Nintendo Switch sera particulièrement chère. À 399$ canadiens, c'est ce à quoi je m'attendais pour une nouvelle console à la fois de salon et portable. D'ailleurs, si on tient compte de l'inflation, la Nintendo Switch sera la seconde console de salon de Nintendo la moins chère, après la GameCube.

C'est vrai qu'on peut maintenant s'acheter une PlayStation 4 et une Xbox One à un prix moindre. C'est vrai aussi que ces consoles ont un portfolio de jeux beaucoup plus dense que ce qu'aura la Nintendo Switch au fil des prochains mois. Or, la Switch est une nouvelle console et, donc, il est normal que le prix soit plus élevé au départ, d'autant plus que contrairement à Sony et Microsoft, Nintendo ne peut se permettre de vendre des consoles à perte.

Or, c'est le prix des accessoires qui m'a fait sourciller. Comme vous pouvez le voir ici, disons que le prix des accessoires pour la Nintendo Switch n'est pas bas ! Une manette Pro à 90 $ ? Un autre ensemble de manettes Joy Con (qui s'avérera probablement nécessaire pour une famille) à 100 $ ? C'est dispendieux.

Considérant l'achat de la console plus un jeu à 70$, l'ajout d'un accessoire peut donc venir enlever un bon 600$ dans nos poches. Ouch.

 

Les manettes

Évidemment, les manettes de la Switch (nommées Joy Con) sont uniques. On parle quand même de deux manettes pouvant s'attacher sur une surface lorsqu'on joue dans notre salon et sur les côtés de la tablette lorsqu'on joue en mode portable. En multijoueur, chaque Joy Con pourra être une manette. Ainsi, un ensemble de Joy Con pourra servir à jouer à deux joueurs. Si vous voulez ajouter des joueurs, Nintendo a annoncé que jusqu'à huit Switch pourront se connecter ensemble, ce qui devrait être très facile considérant la portabilité de la console.

Ceci dit, j'ai hâte d'avoir les Joy Con entre mes mains, mes grosses mains en fait. Lors de la présentation, j'ai écarquillé les yeux en voyant à quel point les manettes ont l'air minuscules ! Attachées à la surface ou à la tablette, je n'y vois pas de problème, mais seule, je ne sais pas si une Joy Con sera très confortable pour un joueur qui, comme moi, a des mains de géant. J'ai aussi hâte de voir si la disposition des boutons sera intuitive puisqu'elle semble assez particulière. Je peux spéculer, mais ce n'est qu'une fois que j'aurai une manette en main que je serai en mesure de me prononcer.

 

La détection de mouvements

Nintendo croit encore que la détection de mouvements est au coeur du plaisir que l'on peut ressentir avec un jeu vidéo. Ainsi, la firme a annoncé que la détection de mouvements des Joy Con sera beaucoup plus précise qu'aucun autre système disponible sur le marché. En fait, les manettes pourront reconnaître des gestes de la main et devraient offrir un retour de force si précis qu'elles pourront mimer le mouvement de glaçons dans un verre. Évidemment, l'inclusion de cette technologie a un impact direct sur le prix demandé.

Personnellement, je ne suis pas convaincu de cette décision. La détection de mouvements était une idée prometteuse du temps de la Wii. Or, a on a vu que cette technologie a perdu énormément d'intérêt avec le temps non seulement avec la Wii, mais aussi avec Kinect et PlayStation Move. Ce qui devait représenter une nouvelle façon de jouer s'est graduellement transformé en irritant et, aujourd'hui, les jeux avec détection de mouvement sont pratiquement morts ou sont frustrants. Rappelez-vous simplement de Star Fox Zero l'an dernier.

Nintendo remportera-t-elle son pari en voulant inclure une technologie faisant grimper le coût de ses manettes et n'ayant aucunement fait ses preuves ? Je l'espère, mais je n'en suis pas convaincu.

 

Les jeux

J'attendais des surprises de la part de Nintendo. J'en ai eues, des bonnes autant que des mauvaises.

Réglons le sujet tout de suite: il n'y aura pas beaucoup de jeux au lancement de la console. Plus précisément, il y en aura quatre, dont deux de Nintendo. La firme mise absolument tout sur The Legend of Zelda: Breath of the Wild. Il semble vraiment prometteur, mais on s'entend que si vous n'aimez pas ce genre de jeu, eh bien, le lancement de la Nintendo Switch ne vous réservera rien de bien palpitant. En effet, outre Zelda, il y aura 1,2 Switch (une collection de mini-jeux utilisant la détection de mouvements), Super Bomberman R, Skylanders Imaginators et Just Dance 2017. Bref, rien pour sauter au plafond.

C'est au fil de l'année 2017 qu'on verra des jeux beaucoup plus intéressants. En avril, on aura droit à une version revampée de Mario Kart 8, qui proposera notamment de nouveaux personnages ainsi qu'un mode Battle plus étoffé. Cet été, le jeu phare de Nintendo sera Splatoon 2, dont on a peu de détails pour le moment. Le jeu de combat très coloré ARMS fera aussi ses débuts et représentera une autre tentative pour Nintendo d'offrir une nouvelle propriété intellectuelle, tout comme ce fut le cas avec Splatoon. Puis, l'automne prochain, ce sera Super Mario Odyssey qui devrait fortement aider Nintendo à vendre des consoles pour Noël. Ce sera un Mario particulier en ce sens que ce sera un monde ouvert regroupant une variété d'environnements, dont un décor urbain donnant l'impression que Mario se retrouve dans ce fameux épisode des Simpsons au sein duquel Homer est téléporté dans le monde des humains. Et j'ai aussi bien hâte de voir les secrets que renfermera sa nouvelle casquette ! Éventuellement, nous aurons aussi droit à Xenoblade Chronicles 2, suite du succès Wii et Nintendo 3DS, ainsi que Fire Emblem Warriors.

Les compagnies tierces ont aussi des jeux prévus. En outre, Square Enix a fait appel aux développeurs de Bravely Default pour concevoir un jeu de rôle 2D magnifique portant le nom Project Octopath Traveler pour l'instant. La firme lancera aussi I Am Setsuna ainsi que l'ensemble Dragon Quest Heroes I et II. Sega amènera Sonic Mania et un autre projet dont on ne connaît absolument rien tandis que le coloré développeur Suda51 a indiqué, sans être totalement clair, que le prochain No More Heroes verra le jour sur Switch. L'infatigable Minecraft aura une version Switch vu que, bon, ce sera le seul système sur lequel le jeu ne sera pas encore disponible !

D'autre part, Electronic Arts a confirmé que FIFA débarquera sur la Switch, probablement avec l'édition 2018 de la série. Même chose du côté de 2K Games, qui a annoncé la venue de NBA 2K18 pour cette année. Ubisoft a quant à elle des plans pour amener Steep et l'excellent Rayman Legends sur la console plus tard cette année. Quant à Bethesda, ce n'était qu'une formalité pour qu'elle confirme la venue de Skyrim pour cette année.

Bref, oui il y aura des jeux pour la Switch et oui, Nintendo lancera de nouveaux opus de ses séries fétiches sur la console. Des rumeurs assez persistantes font état que Luigi's Mansion 3, Super Smash Bros., un nouveau Metroid et Mother 3 seraient en développement pour la console. Or, autant Zelda semble-t-il déjà être un candidat au jeu de l'année, autant je ne sais pas à quel point il justifie l'achat d'une Switch dès le 3 mars.

 

L'univers en ligne et le reste

Je crois que je n'ai pas été le seul à être surpris lorsque Nintendo a annoncé que son service en ligne ne sera pas gratuit. Entre mars et l'automne prochains, vous pourrez jouer sans frais sur la Switch. Puis, dès la prochaine saison morte, vous devrez payer pour jouer en ligne, notamment dans Splatoon 2. Combien devrez-vous débourser mensuellement ? C'est un autre mystère auquel Nintendo n'a pas encore répondu.

Question de prendre exemple sur les programmes Xbox Live Gold et PlayStation Plus, Nintendo offrira un jeu gratuit par mois si vous vous abonnez à son service en ligne. Or, ne vous attendez pas à un jeu récent, Nintendo comptant offrir un jeu de sa librairie de la NES ou de la SNES à chaque mois. Ce qui me déroute est qu'on proposera ce jeu pour une période d'un mois, du moins selon les informations divulguées par Nintendo. Vous n'aurez pas un mois pour le télécharger, vous aurez un mois pour le télécharger ET y jouer. Une fois le mois terminé, le jeu ne sera plus accessible à moins, bien sûr, que vous ne l'achetiez. Plutôt particulier comme offre et, surtout, en deçà de ce que proposent Microsoft et Sony.

Du reste, il y a encore beaucoup de mystères entourant la console, ce qui me déstabilise à moins de deux mois de son lancement. Quel sera son interface ? Quelles applications seront supportées en ligne ? À quoi ressemblera la boutique eShop ? On sait qu'on pourra prendre des images et, éventuellement, des vidéos, mais pour pouvoir les diffuser où ? Des rumeurs font état que Nintendo intégrera un système de Succès/Trophées, mais est-ce que ce sera vraiment le cas ? Quelle sera la capacité de stockage maximale des cartouches qui supporteront les jeux physiques ? Ce ne sont que quelques questions auxquelles on n'a aucune réponse pour l'instant.

Nintendo semble donc vouloir faire à sa façon en tenant peu compte de la compétition. La firme a une vision du divertissement, une vision faisant en sorte qu'elle se fout de la puissance de la console afin d'offrir une façon de jouer qui n'est pas pareille à ses compétiteurs. L'exercice est aussi étrange qu'intéressant, mais je dois dire que je ne suis pas totalement convaincu par ce que j'ai vu pour l'instant. Du moins, je suis convaincu que l'achat de la Switch en vaudra la peine, mais peut-être pas au point de se ruer dans les magasins et de se battre pour en avoir une dès le 3 mars prochain.

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

Nintendo Switch: La nouvelle console de salon portable de Nintendo !

Source(s) image(s):
US Gamer
The Japan Times

Commentaires