Hé, les gars! C’est la saison des impôts! On espère que vous avez trouvé tous vos papiers et documents pour faire votre déclaration de revenus. Évidemment, quand on fait une déclaration de revenus, on veut tous payer moins d’impôts. C’est normal. Mais quoi faire pour payer moins? Récemment, Affaires de gars.com s’est entretenu avec Gerry Vittoratos, spécialiste en fiscalité de chez ImpôtExpert, pour découvrir les meilleurs trucs pour économiser de l’impôt. En voici cinq.

1- Classez vos reçus officiels 

Selon M. Vittoratos, beaucoup de contribuables ne bénéficient pas de tous leurs crédits auxquels ils ont droit tout simplement parce qu’ils n’ont pas classé leurs reçus en ordre. Tout au long de l’année, chaque fois que vous avez un reçu, classez-le immédiatement. Ça peut-être dans un classeur ou une simple boite à chaussures si vous n’avez pas beaucoup de reçus. L’important, c’est de les mettre au même endroit. 

2- Vous êtes célibataire? Faites des dons! 

À quand remonte la dernière fois que vous avez fait un don? Vous ne vous en rappelez pas? Ça signifie peut-être que c’est le temps de vous y remettre. En plus d’encourager un organisme qui vous tient à cœur, un don peut vous faire économiser de l’impôt. 

« Tous les montants de plus de 200 $ bénéficient d’un taux de crédit d’impôt de 29 % au fédéral et de 24 % au provincial, pour un total de 53 % (pour la première tranche de 200 $, le taux est de 35 %) », indique le spécialiste en fiscalité de chez ImpôtExpert 

« Par exemple, si le don est de 1 200 $ pour l’année, pour le 1 000 $ contribué après le premier 200 $, ils obtiennent : 1 000 $ X 53 % = 530 $. Ce montant peut maintenant être appliqué sur la déclaration pour réduire leur solde d’impôt à payer. » 

3- Vous êtes étudiant? Réclamez vos frais de scolarité! 

Aller à l’école coûte cher, surtout quand on va à l’université. Heureusement, il est possible de réclamer ses frais de scolarité sur notre déclaration de revenus. Tout ce qu’il vous faut, ce sont les relevés officiels de votre université ou de votre CÉGEP. 

« Même si vous ne devez pas payer d’impôt pour l’année en cours et par conséquent n’avez pas besoin de vos frais de scolarité, déclarez ces montants sur votre déclaration de revenus pour pouvoir les reporter l’année suivante », conseille M. Vittoratos.  

Ce truc est utile si vous êtes encore aux études. Vous pourrez utiliser vos frais de scolarité une fois que vous aurez commencé à gagner un plus gros salaire. 

4- Vous êtes en couple? Investissez dans votre REER! 

C’est un fait : plus on gagne de l’argent et plus on paye de l’impôt. Par contre, il est possible de « contourner » cette règle en investissant dans un REER. Un REER fait baisser en effet ses revenus nets et imposables.  

Dans le cas des couples qui ont des enfants, avoir un revenu plus bas leur permettront d’obtenir une Allocation canadienne pour enfants (fédéral), un Soutien aux enfants (Québec) plus avantageux. 

5- Réclamez vos frais médicaux! 

Vous arrivez de chez le dentiste et ça vient de vous coûter un bras? Consolez-vous en vous disant que vous pourrez peut-être réclamer ces montantdans votre déclaration de revenus.  

Selon M. Vittoratos, il est possible de réclamer les frais de services rendus par des médecins comme les audiologistes, dentistes, médecins en titre, médecins, infirmiers, ergothérapeutes, optométristes, pharmaciens, physiothérapeutes, psychologues ou orthophonistes.  

Il est même possible de réclamer, comme frais médicaux, la différence de prix entre les aliments sans gluten et les aliments ordinaires pour ceux qui souffrent de la maladie cœliaque. C’est bon à savoir !  

Parlons impôts! 

Il existe plein d’autres trucs pour économiser de l’impôt. En vous rendant sur le nouveau microsite d'ImpôtExpert Parlons Impôts, vous obtiendrez d’ailleurs une foule de renseignements sur le sujet. Allez y jeter un coup d’œil. Il est vraiment cool! 

Concours

Pour célébrer la saison de l'impôt, nous faisons tirer 10 logiciels ImpôtExpert en ligne. Pour participer, rendez-vous sur notre page Facebook d'ici le 7 avril 2017.

Bonne saison de l'impôt! 

Source(s) image(s):
Graphicstock

Commentaires