Je n'ai pas honte de le dire : « Game Over » fait partie de mes petits plaisirs coupables. Comme dans le cas de grosses séries telles, « Saga » et « Les Aventures d'Astérix et Obélix », j'attends chaque nouveau tome avec impatience.

Je suis d'ailleurs loin d'être le seul bédéphile à avoir la même relation avec cette série. Game Over est l’une des séries de bandes dessinées les plus populaires des dernières années. Depuis la parution du premier tome, ce spin-off de Kid Paddle a été écoulé à plus de 1,5 million d’exemplaires. Ce n’est pas rien! 

Comment expliquer un tel succès? Étrangement, même si le concept reste toujours le même – le Petit Barbare essaie de sauver la princesse, mais il échoue lamentablement chaque fois –, la série se renouvelle à chaque nouvel opus. Elle ne cesse de se bonifier avec le temps, comme un vin qui prend de l’âge. Et ce n’est pas prêt de changer avec Very Bad Trip, le quinzième tome publié récemment par MAD Fabrik.  

Les gags de Very Bad Trip ont la même essence que ceux des autres albums de la série : le Petit Barbare utilise souvent des armes qui se retournent contre lui, est trop intrépide ou encore se fait tuer par la stupidité de la princesse.

Cependant, les gags m’ont semblé plus inspirés et originaux. Midam et Adam sont toujours aux commandes, mais, cette fois-ci, ils sont épaulés par Patelin. Même si ce n’est pas la première fois qu’ils travaillent ensemble (on avait vu le trio à l’œuvre entre autres dans le tome 13), le retour de cette collaboration semble avoir été bénéfique pour cet album. Les bédéistes ont mis le paquet pour nous faire rire, parfois aux larmes.

Sinon, un défaut à signaler? Trop court! Sans phylactère ou presque, cette bande dessinée, comme les autres épisodes, se lit en seulement quelques minutes. J’aurais pris le double de planches. Je suis même tellement resté sur ma faim, qu’après ma lecture, je me suis replongé dans un ancien épisode de Game Over.

Verdict

La méga tempête de neige des derniers jours vous déprime? Mettez la main sur Very Bad Trip. Cette bande dessinée ne fera pas disparaitre la neige, mais elle vous fera oublier, l’espace d’un moment, tout ce tapis blanc dont on se serait bien passé. Bref, avec ce quinzième tome, Game Over prouve qu’il est loin d’avoir dit son dernier mot. Un album savoureux et hilarant!

 

Game Over, tome 15 - Very Bad Trip

Midam, Adam, Patelin

MAD Fabrik

48 pages

 

Cote : 3,75 étoiles sur 5

Source(s) image(s):
Hachette Canada

Commentaires