La Wii a eu Wii Sports. La Wii U a eu droit à NintendoLand. La Nintendo Switch a maintenant 1,2 Switch. Qu'ont en commun ces trois jeux ? Il s'agit de compilations de mini-jeux servant à démontrer les capacités de chaque console. Or, la grande différence est que Wii Sports et NintendoLand venaient avec leur console respective, ce qui n'est pas le cas de 1,2 Switch. Disons que ça aurait permis au jeu d'être plus appréciable que ce qu'il est pour 70$.

À LIRE AUSSI: NINTENDO SWITCH: ENCORE PAS MAL DE MYSTÈRES...

 

Disponible sur: Nintendo Switch

 

26 mini-jeux sans incitatif externe

Je ne ferai pas l'éventail des 26 mini-jeux proposés dans 1,2 Switch. Il existe bien des sites qui l'ont déjà fait et sur lesquels vous pouvez avoir une description de chaque petit jeu. À la place, je vous dirai plutôt ce qu'est 1,2 Switch et s'il en vaut ou non la peine.

En commençant, vous n'aurez accès qu'à quelques mini-jeux. 1,2 Switch vise à vous familiariser avec quelques-uns des jeux offerts avant de vous débloquer l'ensemble de son offre. Vous pourrez donc jouer au duel de tir de cowboy ou encore au jeu Zen dans lequel vous devez maintenir une pose de yoga pendant quelques dizaines de secondes. Puis, une fois ces mini-jeux faits, 1,2 Switch débloquera les 26 mini-jeux d'un seul coup, leur niveau d'intensité étant variable. En plus de pouvoir sélectionner chaque mini-jeu individuellement, vous aurez accès à un mode par équipe ainsi qu'un mode qui choisira au hasard des mini-jeux à affronter.

Dès le départ, vous vous rendrez compte que 1,2 Switch est un jeu très particulier. En fait, c'est un titre assez éclaté dans lequel plusieurs éléments ne font pas de sens pour le commun des mortels que nous sommes. Par exemple, l'intensité des mini-jeux est représentée par des piments (?) tandis que chaque mini-jeu est présenté par de vrais acteurs. Ils mimeront ce que vous devez faire avant que vous vous exécutiez. Et bien honnêtement, ils semblent avoir plus de plaisir que vous n'en aurez si vous insérez la cartouche de 1,2 Switch dans votre console.

Est-ce qu'il y a un but à jouer à 1,2 Switch ? Non. En fait, le jeu ne propose aucun incitatif. Tout ce qu'il offre, ce sont les 26 mini-jeux durant maximum deux ou trois minutes chacun. Vous y jouez de deux à quatre joueurs selon ceux qui vous intéressent et vous recommencez. Il s'agit vraiment d'un jeu multijoueur où vous sélectionnez ce qui vous intéresse sans autre but que de passer un moment en famille ou entre amis.

 

Quelques mini-jeux qui ressortent du lot

Certains mini-jeux sont intéressants au sein de cette compilation. Par exemple, Coffre au Trésor oppose des joueurs alors qu'ils doivent enlever une chaîne autour de leur coffre respectif. Pour cela, il faut bouger la manette Joy Con dans le sens de la chaîne et éviter de faire le contraire pour enrouler davantage le coffre. Coffre-fort vous demande quant à lui de trouver la combinaison d'un coffre-fort en vous fiant aux vibrations que vous ressentirez dans votre manette. Le premier à trouver les trois chiffres donnant la combinaison gagne.

Le jeu de billes est aussi intéressant puisqu'il utilise à merveille la technologie HD Rumble des Joy Con. Chaque joueur doit deviner le nombre de billes dans sa boîte en se fiant aux vibrations ressenties. C'est simple, mais les vibrations hyper réalistes de la manette mimant parfaitement les billes sont surprenantes. Le jeu de drapeaux exige quant à lui d'effectuer des mouvements en vous fiant aux paroles prononcées à l'écran. Seul hic: vous devrez faire les mouvements contraires lorsque la voix masculine parlera, octroyant au mini-jeu un bon niveau de difficulté.

Finalement, le jeu de dés est plus stratégique et, en ce sens, plus intéressant que bien d'autres. En vous fiant aux vibrations de votre Joy Con, vous saurez le nombre sur les dés de votre adversaire. Vous devrez alors déterminer si vous relancez vos propres dés ou si vous convainquez l'autre joueur de relancer. Le joueur avec le plus petit nombre perd. Honnêtement, votre cervelle sera mise à l'épreuve dans ce mini-jeu et je dois avouer avoir été surpris tant par sa simplicité que le plaisir qu'il génère.

 

Des mini-jeux où il faut trop d'imagination

Malheureusement, ce ne sont que ces mini-jeux qui m'ont diverti l'espace d'un certain temps. Pour le reste, 1,2 Switch se divise entre des mini-jeux où il faut trop d'imagination ou bien qui sont carrément inutiles.

1,2 Switch offre plusieurs mini-jeux inspirés par le sport, dont le baseball, le tennis sur table, la boxe et les arts martiaux. Vous pourrez même vous livrer à des duels de magie à la Harry Potter ou encore à l'épée. Le problème est que pour que cela fonctionne, il faudra vous faire face. Vous devrez donc imaginer l'épée dans les mains de votre adversaire et vous faire l'image de la balle de baseball ou de tennis. Certes, la Joy Con vibrera selon les coups donnés, mais ce sera le seul indice pour vous permettre de savoir quand vous mettre en action.

Honnêtement, ce n'est pas ce qu'il y a de plus palpitant. J'ai joué avec ma conjointe et on s'est rapidement lassés de ces jeux où il fallait imaginer des éléments lorsqu'on s'affrontait. Bloquer une épée qui n'existe pas, donner des coups de poings dans le vide lors d'un combat de boxe et frapper une balle de baseball qu'on ne peut voir simplement en se fiant aux vibrations de la Joy Con et au mouvement du joueur en avant de nous, ça ne procure tout simplement pas de plaisir. Nintendo tente encore de nous convaincre que la détection de mouvement est utile et enrichissante pour une expérience de jeu, mais ce n'est pas avec 1,2 Switch que cela s'avère convaincant.

 

D'autres mini-jeux inutiles

Et puis, en tout dernier lieu, viennent les mini-jeux tout simplement inutiles. Parmi eux, on retrouve notamment Bébé, dans lequel il faut s'imaginer que la tablette de la Switch est un bébé qui dort. Il faut donc coucher la console comme si on endormait un bambin et éviter les mouvements brusques pour ne pas réveiller l'enfant virtuel que l'on tente d'endormir. Disons que c'est aussi palpitant qu'une reprise de L'Amour est dans le Pré.

Autre exemple de mini-jeu inutile: le concours de sandwich. Dans ce mini-jeu, il faut faire semblant que notre Joy Con est un sandwich. Par après, il faut faire claquer ses mâchoires comme si on mangeait, le tout dans le but d'être celui ayant soi-disant mangé le plus grand nombre de sandwichs. Après un seul essai, j'en avais assez, c'est tout vous dire.

Dernier exemple: le mini-jeu où il faut traire une vache. C'est un mini-jeu sur lequel Nintendo a fait la publicité de 1,2 Switch, aux côtés des deux mini-jeux de duels de cowboys. Vous devez simplement mimer un mouvement de traie comme si vous tiriez le pie d'une vache. Le joueur gagnant est celui qui aura rempli le plus de verres de lait virtuels. J'avoue que les bruits ambiants sont loufoques, mais c'est pas mal tout le plaisir que vous aurez avec ce mini-jeu. L'interaction est limitée et le plaisir qu'on en retire dure une ou deux parties, ce qui concrètement se résume en moins de cinq minutes.

 

Devriez-vous y jouer ?

1,2 Switch ne vaut pas 70$, tout simplement. En fait, je doute même qu'il vaille plus de 20$. Nintendo et le jeu lui-même tentent tellement de nous convaincre que c'est hyper divertissant que de jouer aux mini-jeux proposés. Or, quand on s'y met, on se rend compte qu'une petite poignée le sont réellement, et ce à petites doses. Si 1,2 Switch avait été jumelé à la Nintendo Switch, il aurait probablement été tabletté sans que cela ne fasse trop mal, mais à 70$, la qualité n'est définitivement pas au rendez-vous par rapport au prix.

 

Ce que vous aimerez:

- La technologie HD Rumble surprenante dans certains mini-jeux

- Quelques mini-jeux intéressants

Ce que vous n'aimerez pas:

- Pour pleinement apprécier 1,2 Switch, il faut beaucoup d'imagination et se forcer à l'aimer

- Le manque d'intérêt et d'incitatifs à y jouer

- Le prix demandé bien trop élevé pour ce qu'est 1,2 Switch

 

Note: 5 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

TEST DU JEU THE LEGEND OF ZELDA: BREATH OF THE WILD - ACHETEZ SANS VOUS POSER DE QUESTION !

Source(s) image(s):
The Verge
Nintendo Enthusiast

Commentaires