Ce qui devait s’avérer un projet reposant vient de se transformer en quête complexe. Entre le vendeur obstiné et la banque capricieuse, la maison idéale se fait toujours attendre. Trois erreurs à éviter pour dénicher l’occasion rêvée!

À LIRE AUSSI : INVESTIR : L’HISTOIRE INSPIRANTE DE JEREMY ET CARRIE

1) Ne pas connaître sa capacité d’achat

Votre cote de crédit vous permet-elle d’être admissible à un emprunt hypothécaire ? Cette première vérification s’impose. Si c’est le cas, quel est le montant maximal que vous pouvez emprunter à cette fin ? Tout dépendra probablement de votre endettement actuel. Attendez-vous à faire un peu de gymnastique financière pour respecter les ratios exigés par les institutions bancaires. L’idéal demeure toujours d’obtenir une pré-autorisation hypothécaire: contactez votre courtier! Bien évidemment, il est recommandé de ne pas acheter au maximum permis par cette pré-autorisation. C’est votre budget qui détermine votre capacité réelle de remboursement. Et, finalement, connaissez-vous les règles entourant la mise de fonds requise pour un tel achat ?

2) Naviguer sans budget pour les frais à venir 

Vous voilà dépouillé de plusieurs milliers de dollars, une fois la mise de fonds versée.  Votre pécule sera-t-il suffisant pour affronter la suite des choses ? La taxe de bienvenue, particulièrement, fait mal. Les calculatrices de Centris vous permettent notamment d’estimer le coût de celle-ci. Pour une maison de 290 000$, vous devrez ainsi prévoir 2850$ en droits de mutation immobilière. N’oubliez pas, aussi, la régularisation des taxes payées d’avance par le vendeur à lui rembourser, les honoraires du notaire, les frais de déménagement, la nouvelle décoration à votre arrivée, et, aussi, quelques… imprévus !

3) Acheter sous l’impulsion d’un coup de foudre

En matière d’amour et d’immobilier, prenez garde au coup de coeur (chérie, ne lis pas ça!). Laissez faire votre impulsivité. La douche en céramique est magnifique, certes. Mais si le vide sanitaire est en décomposition, vous ne serez pas plus avancé. Que se cache-t-il derrière cette belle maison? Une ou deux visites s’imposent, sûrement. Par contre, l’inspection est essentielle. Et oui, un autre 600 dollars environ à prévoir à la section précédente. Au moins, ce professionnel vous permettra d’envisager un plan de match pour les travaux à venir !

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

4 ERREURS FINANCIÈRES À ÉVITER ABSOLUMENT

Source(s) image(s):
Pixabay

Commentaires