S’il est vrai que les consommateurs troquent de plus en plus la voiture pour le VUS, il serait faux de dire que tout ce qu’ils veulent, c’est d’un véhicule plus gros. À preuve, le segment des VUS sous-compact est celui qui, depuis quelques années, connaît la plus forte croissance à travers l’industrie automobile.

C’est simple, les nouveaux joueurs se bousculent aux portes. L’une des dernières à y avoir fait son entrée est le Niro de Kia, un produit qui mérite d’être découvert, et trois fois (!) plutôt qu’une.

Pourquoi trois ? Tout bonnement parce que trois variantes, toutes aussi intéressantes les unes que les autres, figurent au catalogue pour l’année 2019.

L’hybride

Lors de l’arrivée du Niro sur le marché, seule la variante hybride était proposée, mais le constructeur coréen promettait les débuts prochains de deux autres moutures. Ces dernières vont se pointer au cours des mois qui suivent, promesse tenue ; on y revient.

Concernant la version hybride, celle-ci se veut la solution la plus abordable des trois et représente un compromis fort intéressant, et ce, à tous les niveaux. D’abord, parce que le nerf de la guerre est la consommation, mentionnons d’entrée de jeu qu’elle livre une cote moyenne et réelle de 5 litres aux 100 kilomètres. Voilà un excellent point de départ.

Mais ça ne s’arrête pas là. Historiquement, la conduite d’une voiture hybride était souvent associée à une expérience ennuyeuse. Ce n’est pas le cas avec la Niro qui propose une belle rétroaction au conducteur. Elle ne se comporte pas comme une sportive racée, mais peut être pilotée sportivement ; la nuance est importante. Qui plus est, elle avance un très bon niveau de confort, un argument de taille pour ceux qui ont à rallier de longues distances sur une base régulière.

Enfin, en fait d’espace, une fois l’arrière aménagé pour maximiser le volume, 1789 litres sont dégagés ; c’est énorme pour une voiture de cette catégorie et pour un hybride, de surcroît.

Franchement, le modèle séduit lorsqu’on en prend le volant et nous colle le sourire aux lèvres chaque fois qu’on profite de son côté pratique.

Hybride enfichable

La version hybride enfichable proposant une autonomie électrique de quelque 40 km est attendue prochainement en concession. Idéale pour ceux qui parcourent de petites distances au quotidien, elle leur permet d’abaisser leur dépendance au pétrole de façon substantielle tout en offrant les mêmes caractéristiques que la variante hybride.

Électrique

Enfin, Kia bouclera la boucle avec la gamme Niro avec l’arrivée plus tardive en 2019 de la variante électrique du modèle. Cette dernière promet de faire un tabac, car elle devrait proposer une autonomie d’environ 380 kilomètres, ce qui va la placer nez à nez avec la Chevrolet Bolt, par exemple.

Lorsque ces deux dernières versions seront parmi nous, nous aurons l’occasion de vous revenir afin de vous les décrire en long et en large. Ce qui est certain, c’est qu’avec le Niro, Kia vient d’accoucher d’un produit qui n’a pas fini de faire parler de lui.

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Catégories de voitures : un guide simple pour s'y retrouver

usr_img/2018-05/Mai2018/Semaine1/Guide_categorie_voiture_image.jpg

Source(s) image(s):
kia

Commentaires