Je sais que, depuis quelque temps, on a droit à au moins deux jeux LEGO par année, mais mon intérêt envers la série demeure pratiquement inchangé. C'est sûr qu'il n'est pas aussi élevé qu'il l'a déjà été, mais quand même, à chaque jeu LEGO, j'ai hâte de voir ce que TT Games a réussi à construire comme univers avec tous ces petits blocs LEGO. C'est donc dans cet état d'esprit que j'ai attaqué LEGO DC Super-Villains, un jeu qui, comme son titre le laisse deviner, met en vedette des personnages qui ont habituellement le mauvais rôle !

À LIRE AUSSI: TEST DU JEU LEGO THE INCREDIBLES - INCROYABLEMENT CLASSIQUE !

 

Disponible sur: Xbox One, PlayStation 4, Nintendo Switch, PC

 

Un air étrange de Suicide Squad

L'univers de Batman, Superman, Aquaman, Green Lantern et cie est de nouveau attaqué. En fait, les héros de DC Comics font une nouvelle fois face à leurs ennemis de toujours, mais étrangement, un nouveau groupe de héros venu d'une autre dimension s'interpose. Dirigé par Ultraman, ce nouveau consortium défait non seulement les méchants, mais en catimini, il emprisonne la Justice League dans une prison de laquelle ils ne pourront ressortir, le tout dans le but de conquérir la Terre de notre dimension. Dès lors, les vilains devront se retrousser les manches et combattre les nouveaux super vilains s'ils ne veulent pas eux aussi être rayés de la surface de la Terre à tout jamais !

Tout cela ne vous rappelle pas t-il un certain Suicide Squad ? Vous savez, pour combattre des méchants, quoi de mieux que de prendre des méchants n'ayant aucun scrupule ? On ne peut s'empêcher de dresser le parallèle entre les deux, bien que l'histoire de LEGO DC Super-Villains demeure bien plus légère et humoristique que les bande-dessinées de DC Comics. En fait, le style LEGO oblige, on a encore droit à des scènes bourrées d'humour s'appuyant sur une sélection de comédiens assez exceptionnelle merci. À cet effet, chapeau à TT Games pour avoir recruté les Mark Hamill, Tara Strong, Brandon Routh, Michael Rosenbaum et cie de ce monde. Ils reprennent des rôles qu'ils ont déjà assumés et soutiennent l'histoire du jeu de façon magistrale grâce à leur personnification sans faille des Joker, Harley Quinn, The Flash, The Atom et cie !

Ceci dit, je dois émettre un petit mot par rapport à la personnalisation possible de votre propre méchant LEGO. Dès le début du jeu, on vous demandera de créer votre propre personnage et ce dernier occupera une place relativement importante dans l'histoire du jeu. Bien que la création de personnages a toujours été possible dans les jeux LEGO, LEGO DC Super-Villains offre beaucoup plus d'options qu'au sein des autres jeux. Vous pourrez modifier jusqu'aux mains et pieds de votre méchant ! Quant à ses pouvoirs, ils s'acquerront au fil des missions et, à la toute fin, vous deviendrez un méchant très puissant avec une grande variété d'aptitudes.

En revanche, bien que les options de personnalisation soient intéressantes, le méchant que l'on crée passe rapidement à un rôle de figurant. Ce n'est pas qu'il s'efface durant l'histoire, mais simplement qu'on préfère utiliser les personnages offerts et connus de l'univers de DC Comics. Ainsi, alors qu'on devait mettre de l'avant notre propre méchant et s'allier avec des figures bien connues de DC Comics, on fait plutôt comme dans tout bon jeu LEGO: on sélectionne un personnage connu parmi la centaine proposée et on utilise ses capacités pour parvenir à nos fins, l'idée d'avoir son propre héros dans son équipe apparaissant comme une occasion ratée de la part de TT Games.

 

Nouveau jeu LEGO, même structure

Autant le dire tout de suite: si vous cherchez en LEGO DC Super-Villains un jeu qui amène la franchise LEGO ailleurs que les précédents titres de la franchise, aussi bien l'oublier. En fait, il s'agit d'un jeu solide et divertissant, mais calqué sur le modèle LEGO qu'on connaît depuis tellement d'années maintenant.

Ainsi, vous devrez encore suivre deux voies. La première demandera à ce que vous complétiez l'histoire en allant faire un tour dans le monde ouvert entre deux missions. Ce sera un chemin linéaire qui vous attendra et vous aurez une sélection de personnages plus restreinte puisque ces derniers se débloqueront au fur et à mesure que vous progresserez. Vous pourrez tenter de récolter le plus grand nombre d'items et de compléter le plus d'activités possibles, mais mieux vaudra patienter afin d'avoir plus de personnages pour que vous puissiez avoir accès aux habiletés requises afin de compléter des casse-tête et activités.

Une fois l'histoire terminée, le monde ouvert sera votre grand terrain de jeu. Comme dans les autres jeux LEGO, vous aurez des centaines d'activités à compléter afin de récolter des centaines de briques d'or, des briques rouges, des personnages, des véhicules, etc. Encore une fois, rien de bien original puisque la plupart des activités sont reprises des autres jeux LEGO, tout comme les items à récolter. En revanche, le style LEGO bonenfant et les casse-tête simples tirant profit des habiletés des personnages sont toujours aussi efficaces. Je suis encore tombé sous le charme de ce style de jeu même si sa structure se fait vieille. Et réaliser des activités méchantes comme dessiner des graffitis ou même voler des bonbons à des bébés a de quoi d'aussi drôle que mesquin au sein de LEGO DC Super-Villains !

 

TT Games manque-t-il de temps ou ne fait que réchauffer un plat congelé ?

Donc, si vous avez joué à un jeu LEGO dans les cinq dernières années, il n'y a rien de bien original dans LEGO DC Super-Villains à l'exception de l'histoire et de l'univers du jeu. Par contre, le jeu est aussi accessible et divertissant que les autres jeux LEGO et se promener dans des endroits bien connus de l'univers de DC Comics a de quoi satisfaire les fans de ce dernier.

Ceci dit, j'aurais bien aimé qu'on apporte quelques correctifs qui, depuis des années, sont demandés envers TT Games. J'ignore s'il s'agit d'un manque de temps ou simplement d'une réutilisation un peu trop grotesque du modèle LEGO de la part des développeurs, mais disons qu'on aurait pu améliorer l'expérience en prenant en considération certaines lacunes importantes des précédents jeux.

En outre, bien que l'interface ait été revue et qu'il s'agisse du plus beau des jeux LEGO jusqu'à présent, la mini-carte manque de précision. Le problème est que les icônes qui y sont affichées sont très petites et qu'on a parfois de la difficulté à bien les distinguer. C'est encore pire lorsqu'un objet ou une activité se situe à un autre niveau que le nôtre. J'ai souvent passé par-dessus ou dessous quelque chose alors que, selon la mini-carte, j'étais carrément sur l'objet de ma recherche, et ce simplement parce que je ne pouvais pas le voir dans l'environnement. C'est ainsi frustrant de devoir tourner en rond, et ce assez souvent dans le monde ouvert du jeu.

Par ailleurs, je ne comprends pas pourquoi on a inclus des véhicules dans le jeu. En fait, dès le moment où on a accès à un personnage rapide comme Reverse Flash ainsi qu'à un personnage volant, les véhicules deviennent tout à fait inutiles. Ce sont des éléments qui sont un fardeau à débloquer puisqu'ils ne rivalisent pas avec les pouvoirs des personnages qu'on acquière, même lorsqu'il s'agit de faire les toujours aussi ennuyantes courses éparpillées à travers l'univers des méchants de DC Comics. Suivez mon conseil: prenez un personnage comme Reverse Flash pour des courses, attendez d'avoir Ultraman ou tout autre personnage volant pour vous déplacer et utilisez un méchant comme Darkseid ou Gorilla Grodd pour vous battre et vous vous débrouillerez pas mal mieux qu'en cherchant à vous déplacer et à compléter des activités avec les véhicules offerts.

 

Devriez-vous y jouer ?

LEGO DC Super-Villains est un bon jeu LEGO. C'est sans contredis un jeu accessible et extrêmement accrocheur à condition de ne pas s'attendre à y retrouver quelque chose amenant la série ailleurs. L'idée d'introduire son propre héros aux côtés de méchants de DC Comics est mal exploitée et en général, la même structure avec les mêmes activités que les précédents jeux LEGO est réutilisée. Le charme opère toujours et on ne peut nier qu'incarner des méchants a quelque chose de fort intéressant, mais une fois de plus, je ne peux m'empêcher de me demander combien de temps encore la formule LEGO tiendra avant qu'on s'en lasse pour de bon.

 

Ce que vous aimerez:

- Le style LEGO qui, eh oui, fonctionne encore une fois !

- Le travail impeccable des comédiens incarnant les méchants de DC Comics à la perfection

- La multitude d'activités à compléter

Ce que vous n'aimerez pas:

- Le style LEGO qui, eh oui, est une fois de plus réchauffé !

- Certaines activités endormantes, dont les fameuses courses qu'on ramène une fois de plus

- Les véhicules à débloquer qui ne servent à rien

 

Note: 7,5 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

LES JEUX À SURVEILLER EN NOVEMBRE !

Source(s) image(s):
WB Games

Commentaires