BORNES ÉLECTRIQUES

As-tu déjà entendu parler du paradoxe de la passion? Soit le concept que dans toutes les relations de couple, il y a toujours un dominant et un dépendant. En d’autres mots, on peut dire que c’est comme s’il y avait toujours une des deux personnes qui est plus impliquée émotionnellement dans la relation que l’autre. Tu sais, quand on dit qu’il y a toujours une des deux personnes qui «aime plus», bien c’est ça. Ou encore, on pourrait comparer le paradoxe de la passion à l’expression : «Suis-moi et je te fuis. Fuis-moi et je te suis.»

À LIRE AUSSI : AMOUR OU PASSION?

Es-tu dominant ou plutôt dépendant? Il faut savoir que ce n’est jamais un rôle définitif, puisque tu peux être le dominant dans une certaine relation, alors que dans une autre tu es plutôt le dépendant. 

Le dominant

Le rôle du dominant, bien qu’il puisse sembler être préférable d’occuper ce rôle dans le couple, peut devenir lourd à porter à long terme. En effet, lorsque le dominant devient conscient qu’il occupe cette position au sein du couple, il se sent généralement coupable, voire même parfois honteux. Il a tendance à vouloir prendre ses distances puisqu’il se sent responsable de la douleur du dépendant qui ne se sent jamais assez aimé. C’est définitivement le plus indépendant et il apprécie cette forme de liberté. On pourrait croire que c’est parce qu’il n’est pas réellement amoureux, mais ce n’est pas nécessairement le cas, il est simplement plus détaché. 

Le dépendant

Quant au dépendant, il a généralement très peu confiance en lui et en ses moyens lorsqu’il occupe ce rôle dans une relation. Il a un désir profond de se faire aimer et malheureusement, le dominant ne peut pas lui donner ce qu’il souhaite. La douleur et l’insécurité s’installent donc, et c’est pour cette raison que le dominant prend ses distances. C’est un peu comme un cercle vicieux : plus le dépendant a besoin de réconfort et d’amour, plus le dominant prendra ses distances. Toutefois, il faut savoir que le dépendant n’est pas non plus toujours une victime sans défense, puisque parfois c’est lui qui prend le rôle du dominant également, dans une autre relation. 

L’équilibre

Le but ultime dans chaque relation est de trouver le parfait équilibre pour ainsi vivre en harmonie. S’il est bien vrai qu’il y a un dominant et un dépendant dans chaque couple, il faut que tu sois conscient du rôle que tu occupes entre les deux. Car pour avoir une belle harmonie, tu devras faire certains compromis et tenter de changer quelques comportements ou habitudes que tu as, pour faciliter la vie à l’autre personne et rendre la relation plus paisible pour vous deux. 

Peu importe le rôle que tu occupes dans ta relation, n’oublie pas qu’il est possible de le contourner et que ce rôle n’est jamais définitif. 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

12 TYPES DE RELATIONS AMOUREUSES QUE L’ON CONNAÎT TOUS TRÈS BIEN

Source(s) image(s):
pixabay

Commentaires