À son lancement, on doutait du succès que remporterait la Nintendo 3DS. La console a pris du temps pour trouver son rythme de croisière, mais aujourd'hui, rien ne semble pouvoir l'arrêter et cela en grande partie grâce à d'excellents jeux y étant offerts. Entre les « Luigi's Mansion : Dark Moon », « Etrian Odyssey IV », « Mario Kart 7 », « Super Mario 3D Land » et j'en passe, la console portable de Nintendo a finalement trouvé sa niche auprès des joueurs à travers le monde. C'est désormais au tour de « LEGO City Undercover : The Chase Begins » de démontrer pourquoi ceux ne possédant pas une Nintendo 3DS devraient s'en mordre les pouces !

Une histoire distincte, mais moins drôle

LEGO City Undercover : The Chase Begins prend place dans la même ville de LEGO City que son grand frère paru sur Wii. On y retrouve donc les mêmes quartiers et les mêmes habiletés à débloquer que dans LEGO City Undercover. En ce sens, je vous réfère à ma critique de ce jeu afin d'avoir un portrait complet sur l'ambiance générale et les éléments que vous retrouverez au sein de LEGO City Undercover : The Chase Begins.

Cependant, l'histoire des deux jeux est bien distincte au sein de chacun de ces derniers. Alors qu'on incarnait un Chase McCain confiant et ayant fait ses preuves dans LEGO City Undercover, The Chase Begins nous plonge plutôt dans la peau de cet agent alors qu'il vient de joindre les forces de l'ordre de LEGO City. Vous devrez donc accepter des missions de base et puériles au début de votre quête, allant de l'achat de beignes pour votre supérieur à la rescousse d'un chien, mais très vite, vous serez amené à mettre derrière les barreaux de nombreux gangs et à stopper Rex Fury, celui par lequel vous deviendrez une légende. Bien entendu, l'humour de la série LEGO est toujours présent, mais moins qu'au sein de LEGO City Undercover. Les parodies sont moins nombreuses et les blagues ne sont pas aussi divertissantes qu'au sein du jeu lancé sur Wii U, ce qui est un peu dommage.

Des similarités et des différences par rapport à LEGO City Undercover

Outre la ville de LEGO City, The Chase Begins possède une multitude de similarités avec LEGO City Undercover. Ainsi, vous y retrouverez le même système de combat simpliste que sur Wii U ainsi qu'une difficulté peu élevée. De plus, il n'y a pas beaucoup de costumes différents par rapport à la version Wii U de sorte que ce seront globalement les mêmes habiletés que vous acquérez et utiliserez dans votre quête.

Toutefois, certaines variantes sont présentes, à commencer par le costume d'astronaute grâce auquel vous pourrez désormais vous propulser à partir de points spécifiques dans les divers environnements du jeu. De plus, au niveau du costume de voleur, vous pourrez désormais ouvrir des coffres en faisant glisser un curseur sur la serrure apparaissant sur l'écran tactile de la console. Le jeu contient donc plusieurs casse-tête simples, mais de bon goût ainsi qu'une panoplie d'objets à détruire et de Studs à récolter. Néanmoins, les pièces permettant d'acheter des éléments à débloquer sont moins nombreuses dans LEGO City qu'au sein de LEGO City Undercover.

Beaucoup d'éléments et des missions bien différentes

Même s'il y a moins d'activités à compléter et que la ville semble plus restreinte qu'au sein de la version Wii U (ce qui est tout à fait normal compte tenu qu'il s'agit d'un jeu portable), The Chase Begins contient beaucoup, beaucoup d'éléments à dénicher. Malgré le fait que l'aventure principale soit moins longue que celle sur Wii U, tout trouver et terminer l'ensemble de la petite cartouche à 100% vous prendra au bas mot 20 à 30 heures, si ce n'est plus. Entre les briques rouges à trouver, les courses et costumes à débloquer, les super constructions à édifier et les super briques à localiser, vous en aurez pour des heures et des heures afin de voir l'ensemble de ce que propose The Chase Begins. À noter que le jeu propose aussi des médailles pour la complétion de missions et d'objectifs. Malheureusement, elles ne servent pas à grand-chose sauf pour déverouiller certains costumes ou véhicules ou encore pour flatter son ego. C'est dommage puisque leur associer par exemple, des grades au sein de la police aurait contribué à hausser notre intérêt pour toutes les obtenir !

Une importance différence de la version 3DS par rapport à la version Wii U se situe du côté des missions. Plutôt que d'être séparées de la progression au sein de la ville, elles sont imbriquées au sein de cette dernière afin de créer une aventure n'étant pas fragmentée et, surtout, divisée entre de multiples points de chargement. Je dois avouer avoir bien aimé cette nouvelle façon de proposer des missions au sein de la franchise LEGO même si ce ne sont pas toutes les quêtes qui sont intéressantes. Plusieurs sont répétitives et donnent une impression de déjà-vu, notamment en raison du fait que plusieurs d'entre elles exigent que nous procédions à l'arrestation de multiples criminels. Au début, c'est amusant, mais à la longue, ça devient redondant.

Charger, c'est long !

Même si les similitudes entre cette version 3DS et la version Wii U sont loin d'être un défaut, il y a une autre ressemblance entre les deux jeux qui nuisent tant à l'un qu'à l'autre. De quoi s'agit-il ? Des temps de chargement ! Sur Wii U, les temps de chargement étaient le grand point faible du jeu et sur Nintendo 3DS, on retrouve encore des temps de chargement avoisinant les 30 à 40 secondes. Il n'y en a pas autant que sur Wii U puisque vous y serez confronté lors du démarrage initial du jeu et lors des transitions entre les divers quartiers de LEGO City, mais il n'en demeure pas moins qu'ils sont pénibles à endurer. D'ailleurs, à la toute fin, vous jurerez plus que jamais face à ces chargements beaucoup trop longs. Je n'en dis pas plus !

Quelques discordances entre les deux jeux

L'amateur de LEGO City Undercover en moi a également trouvé qu'il y avait des discordances entre la version 3DS et la version Wii U. En outre, comment se fait-il que nous devions récupérer des costumes similaires sur Wii U alors qu'il s'agit des mêmes dans la version 3DS ? Je comprends qu'il s'agisse de deux jeux d'une même série, mais cette similarité est discutable puisque la version 3DS prend place avant les péripéties de la version Wii U. Il en va de même pour les techniques de combat de Chase, qu'il maîtrise dès le départ sur 3DS alors qu'il doit les apprendre auprès d'un maître de kung-fu sur Wii U. Chase aurait-il passé trop de temps au repos et aurait-il tout oublié entre les deux jeux ? Je suis vraiment pointilleux parce que j'ai aimé les deux jeux, mais je n'ai pu m'empêcher de penser à ces points en jouant !

Techniquement limité, mais de bonne facture

Techniquement, je dois avouer qu'au niveau visuel, j'ai apprécié cette version portable de LEGO City Undercover malgré quelques défauts. Le 3D est vraiment bien intégré au jeu et donne une belle profondeur aux décors. Les mouvements de Chase et des autres personnages sont aussi très fluides. L'immensité de la ville est également impressionnante pour un jeu 3DS, mais cela n'est pas sans heurts. En effet, la vue de loin est obstruée par une sorte de smog bleu et la fluidité en mange parfois un coup, le jeu n'atteignant jamais plus de 30 images par seconde.

Côté sonore, bien entendu, c'est plus limité que sur Wii U. Plusieurs dialogues ne sont pas narrés de sorte qu'il faut les lire. Cela enlève quelque peu à l'humour du jeu, mais il faut composer avec les limites d'une cartouche de 3DS. Du reste, vous retrouverez les mêmes effets sonores et la même trame musicale que sur Wii U, ce qui n'est pas mauvais. C'est redondant pour ceux ayant joué à la version pour la console de salon de Nintendo, mais il n'en demeure pas moins que la musique est appropriée et nous accompagne bien durant l'aventure.

Verdict

J'ai beaucoup aimé LEGO City Undercover sur Wii U et même si j'ai retrouvé une expérience très similaire sur Nintendo 3DS avec LEGO City Undercover : The Chase Begins, j'ai également apprécié cet opus. Ce n'est pas parfait et c'est plus limité que sur Wii U, mais ça n'en demeure pas moins un jeu solide qui vous fera passer de bons moments avec votre console portable. La simplicité de la franchise LEGO se marie merveilleusement bien à ce monde ouvert, le tout donnant droit à un jeu particulièrement long pour ceux voulant tout trouver. La version 3DS de LEGO City Undercover n'a fait que renforcer mon idée à l'effet que cette franchise a tous les atouts pour devenir une série LEGO à part entière !

Points forts:
- Beaucoup d'éléments à récolter
- Style de jeu accrocheur
- Bonne imbrication des missions au sein de la ville

Points faibles:
- Combats simples et redondants
- Pas aussi drôle que sur Wii U
- Les longs temps de chargement !

Note: 8 sur 10

Commentaires