BORNES ÉLECTRIQUES

Sylvio Proteau

Les mathématiques

Une blague reçue d'une amie et que j'ai trouvé très drôle. Je me suis déjà demandé ce que voulait dire « donner son 100 % » ? Et comment font ceux (ou celles) ...

La randonnée

Une bonne façon de « sortir de notre tête » est bel et bien de faire une petite randonnée en forêt. Il y a quelques années, j’ai découvert un endroit magnifique à 60 kilomèt ...

Gerry – Toujours vivant

Si Offenbach a fait partie de votre vie de jeunesse et de votre adolescence, comme c'est le cas pour moi, vous devez voir ce film. Vous n’êtes pas un fan d’Offenbach ni de ...

L'imprimerie

Le monde de l’imprimerie est complètement déstabilisé actuellement, et ce, depuis plus de 5 années consécutives. Depuis la fin 2007 et le début 2008, c’est une chute ...

Nouveau papier de Cascades

J’ai appris, il y a quelques jours, que Cascades Groupe Papiers Fins avait sorti un nouveau papier : ROLLAND ENVIRO100 SATIN. En fait, c’est l’ancien papier& ...

AFFAIRES DE GARS, C'EST QUOI?

Pour vous mettre en contexte, Affaires de gars, c'est d'abord et avant tout une plateforme Web qui propose blogues, articles, éditoriaux et vidéos sur divers sujets susceptibles de passionner les ho ...

Le stress au travail

Les gars, je vous laisse sur cette vidéo sans trop de commentaires. Partager ses bureaux au quotidien n'est pas toujours facile. Vivre en mini société dans un contexte ...

Réseaux sociaux

Pour certains, juste d'entendre les mots « Facebook » et « réseaux sociaux » leur donne de l’urticaire ou encore, cela déclenche une réaction allergique insoutenable. Il n’y ...

Il a certainement échoué à ses cours de physique

Pauvre gars! Lorsque je regarde la vidéo qui suit, je constate que certains gars ont lâché leurs études trop rapidement.  La physique n'était pas la matière préférée du ga ...

Soucieux de mon alimentation

Depuis quelques années, de par mon travail, j’ai produit plusieurs livres de recettes pour une entreprise d’ici, dans ma région, en Estrie. Minçavi, qui est située à Danville, est une en ...

Sylvio Proteau

Masculin pluriel

Une chronique passionnante pour les passionnés des gens. Découvrez des entrevues avec des personnalités masculines connues ou qui méritent de l'être. Des hommes qui contribuent au développement de la société, tout en respectant leur nature d'homme. Portez un regard différent sur l'homme d'aujourd'hui en compagnie de ce chroniqueur sympathique, créateur de ce site affairesdegars.com. Valorisant!

J’ai été élevé sur une piste de stock-car jusqu’à l’âge de 12 ans. Inutile de dire que le son d’un moteur qui carbure à pleine puissance me donne encore aujourd’hui des frissons! Et c’est tout naturellement que j’ai obtenu un diplôme en mécanique automobile. Mais étant donné que je n’aime pas me salir les mains… Je me suis donc orienté vers les communications graphiques qui me passionnaient d'avantage et j’y ai travaillé plus de 25 ans. J’aime les défis et le dépassement. Et j’ai toujours refusé de me conformer. Si ce n’est pas logique, je ne peux y adhérer. Cela doit être cohérent et respectueux. De plus, on me reconnaît pour mon sens du dépassement. Toujours aller plus loin, voilà ce que j’applique avec passion. Dans ma carrière, j’ai touché à plusieurs projets qui ne semblaient pas réalisables. Mais souvent j’ai réussi à les concrétiser. J’ai également connu plusieurs échecs, comme tout être humain. Et j’en ai tiré de bonnes leçons. Aujourd’hui, je sais qu’une leçon, ça fait mal, mais que c’est également payant si on en comprend tout le sens. Nous avons le choix dans la vie d’être l’un des meilleurs ou de rester dans la médiocrité. J’ai choisi d'être le meilleur dans ce que je fais et croyez-moi, c’est passionnant. Et je suis fier d’être un gars avec mes qualités et mes défauts. Pour moi, être un gars, c’est vraiment cool! Ce qui me passionne aujourd’hui ce sont les affaires, le développement des affaires et encore et toujours le dépassement. Je connais mes forces et je les partage avec ceux qui m’entourent : je suis un rassembleur et un motivateur. Comme je le répète souvent : c’est la moyenne au bâton qui fait de nous ce que nous sommes. Je travaille donc à toujours améliorer ma moyenne.