BORNES ÉLECTRIQUES

Marc Bolduc

Communication : pourquoi ma blonde a-t-elle besoin que je parle plus?

Je suis heureux de reprendre ma chronique avec une nouvelle approche. J'ai reçu des courriels de lecteurs et d'amis qui me demandaient de donner mon point de vue sur certains traits de caractère des hommes. Je vais m'efforcer d'y répondre spontanément, en me basant évidemment sur mon expérience comme psychologue. ...

L'humain : Le meilleur cotoie le pire

L'humain est capable de grandes réalisations pour le bien de l'humanité. Il est aussi capable de petits élans quotidiens pour le bien des personnes moins choyées par la vie. Les parents qui prennent soin d'un enfant handicapé ou malade, le coopérant international qui sacrifie son confort pour venir en aide aux démunis, un ami qui écoute une personne en détresse. ...

La sensibilité des hommes (suite)

Dans la dernière chronique, j'ai raconté le drame d'un père qui a perdu son fils par suicide. Dans une situation aussi extrême, la sensibilité des hommes est évidemment visible. Mais qu'en est-il de la vie de tous les jours? ...

La sensibilité des hommes

J'ai rencontré bien des hommes qui dégageaient une image d'homme rationnel, dur et insensible aux autres. Mais cette image est souvent là pour masquer leur sensibilité. ...

Apprendre à dire « J'ai besoin d'aide... »

Avertissement : ce texte est un cri de révolte concernant les hommes qui transforment en hécatombe leur souffrance intérieure. Pourquoi est-ce si difficile d'admettre qu'on a besoin d'aide? ...

Violence au hockey

Nouveau départ…   J’ai reçu quelques commentaires à la suite de ma dernière chronique et je remercie ceux qui me les ont envoyés. J’ai réfléchi à la s ...

Les gars, j'ai besoin d'aide et de suggestions

Il y a quelques mois, j’ai entrepris d’écrire cette chronique pour parler de mon expérience comme psychologue et psychothérapeute auprès des hommes, et aussi pour parler de mon vécu en tant q ...

Les hommes ont la tête dure!

Mon père disait : « Il y a du monde qui ne comprenne pas, ni du cul, ni de la tête ». Il faisait référence aux personnes qui ne veulent pas chercher à comprendre ce qu’on leur dit ou ce ...

Changement de cap (direction)

Depuis le début de cette chronique, j’ai tenté d’illustrer qu’au-delà des stéréotypes et des apparences, les hommes sont capables d’être sensibles, vulnérables, empathiques, compréhens ...

Marc Bolduc

Mabodu, le psy

Une chronique chaleureuse qui vous plonge au coeur des réflexions d'un psychologue expérimenté. Découvrez avec lui la nature des hommes d'aujourd'hui, leurs défis ainsi que leurs forces. Et à travers ces pensées, rencontrez aussi un homme, un conjoint, un papa et un grand-papa.

Je suis né à Chicoutimi (Saguenay). Je me destinais à des études scientifiques, mais la musique est devenue le centre de ma vie pendant douze ans. Conséquences : des études au Conservatoire de musique de Québec et finalement une carrière comme compositeur et instrumentiste (piano, saxophone), principalement en jazz. Parallèlement, les phénomènes humains m’ont toujours passionné. Et je lorgnais vers la psychologie depuis longtemps. J’ai d’abord été thérapeute pendant cinq ans, puis j’ai fait le bond en m’inscrivant à une formation universitaire (maîtrise en psychologie). Voilà maintenant vingt-cinq ans que je pratique la psychothérapie. En plus de ma pratique générale, j’ai développé un intérêt marqué pour la psychologie masculine. Comme psychologue, j’ai entre autres travaillé spécifiquement auprès des hommes ayant des difficultés liées à la violence, violence conjugale et familiale. J’ai aussi travaillé en milieu carcéral auprès des membres du crime organisé. Pendant cinq années, j’ai également animé un groupe d’hommes : un groupe de partage, d’échange et de réflexion. Ma participation et mon implication sur affairesdegars.com constituent un grand privilège et un réel plaisir. Après tant d’années à écouter le vécu des hommes, leurs profondes blessures, leurs espoirs, leurs déceptions, leurs réussites, je comprends mieux leur fonctionnement (du moins, en partie!). À travers toutes ces années de pratique, j’ai essayé de ne pas tomber dans le piège de la comparaison entre les femmes et les hommes. Je me suis plutôt attardé à identifier les forces de même que les lacunes du genre masculin. Aujourd’hui, j’essaie d’aider les hommes en identifiant leurs forces mais aussi leur manque ou parfois leur absence d’habileté, principalement dans le champ des relations interpersonnelles. Les hommes sont en général très habiles avec les outils de bricolage, mais ils le sont un peu moins avec la communication ou l’écoute empathique.