Autres

Le travailleur de la nuit : l’étonnante vie du cambrioleur Alexandre Marius Jacob

Alexandre Marius Jacob est un anarchiste français qui a vécu de 1879 à 1954. Genre de Robin des Bois moderne, le cambrioleur volait les plus riches pour redonner aux plus pauvres. Même après avoir amassé une fortune colossale, il continuait de vivre une vie simple. L’homme aurait notamment inspiré Maurice Leblanc dans la conception de son fameux personnage d’Arsène Lupin. Lire plus...

Paper Girls : la nouvelle série du créateur de Saga!

Quand j’ai tenu dans mes mains pour la première fois le premier tome de « Paper Girls », le temps s’est presque arrêté. Bon, j’exagère peut-être un peu. Toujours est-il que j’attendais vraiment ce roman graphique. Pourquoi? Tout d’abord parce qu’il s’agit de la nouvelle série du génialissime Brian K. Vaughan, le créateur entre autres de « Saga ». Ensuite, parce que ce livre a remporté en 2016 les Eisner Awards de la Meilleure Nouvelle Série et du Meilleur Dessin. Lire plus...

Streamliner - Bye-bye Lisa Dora : de l’adrénaline pure!

Contrairement à bien des hommes, je ne suis pas amateur de course automobile. Les moteurs qui ronronnent, la vitesse vertigineuse, l’odeur du caoutchouc brûlé : tout ça n’est pas pour moi. Et pourtant, je suis tombé amoureux de « Bye-bye Lisa Dora », le premier tome de « Streamliner », le nouveau diptyque de 'Fane publié par Rue de Sèvres. Disponible cette semaine en Europe, le roman graphique doit arriver en mai au Canada. Lire plus...

Le Seigneur de Saint-Rock : une surprenante parodie du Seigneur des anneaux

Francis Desharnais est un auteur très prolifique. On lui doit entre autres l’inimitable « Burquette », la renversante série « Motel Galactic », le jouissif « La guerre des arts » et l’étonnant « Les premiers aviateurs ». Ce que j’aime avec ce bédéiste, c’est qu’il ne se cantonne pas à un seul univers. Les albums que je viens de mentionner en sont la preuve vivante. Ils sont somme toute assez différents les uns des autres. Et ce n’est pas près de changer avec « Le Seigneur de Saint-Rock », sa dernière bande dessinée illustrée par ValMo et publiée dans la collection Anticyclone de Front Froid. Lire plus...

Comment je ne suis pas devenu moine : un véritable bijou!

Il y a plusieurs années, Jean-Sébastien Bérubé s’est rendu au Népal et au Tibet pour devenir moine bouddhiste. Mais à l’issue de son voyage, le bédéiste québécois a réalisé que la vie de monastère n’était pas faite pour lui. Il est revenu au pays et a débuté, peu de temps après, une belle carrière en bande dessinée. Sa série « Radisson », parue chez Glénat Québec de 2009 à 2012, a, par exemple, reçu un bel accueil de la part du public et de la critique. Avec « Comment je ne suis pas devenu moine », publié récemment par Futuropolis, l’auteur revient justement sur son voyage en Asie. Il y signe sûrement son œuvre la plus personnelle et la plus aboutie à ce jour. Un véritable chef-d’œuvre de la bande dessinée québécoise. Rien de moins. Lire plus...

Ivanhoé Backus : et si on vous enfermait dans un tonneau de vin?

Le 9e art s’intéresse régulièrement au vin. Actuellement, on peut, par exemple, suivre chez Glénat la série « Châteaux Bordeaux » de Corbeyran et Espé. Par contre, dans les dernières années, peu de bandes dessinées publiées par un éditeur québécois ne s’étaient intéressées à cette boisson alcoolisée au raisin ou, du moins, aucun album n’avait abordé le rouge et le blanc comme « Ivanhoé Backus » de Nicolas André. Lire plus...

Les bagarreurs : un mur peut-il résoudre tous les conflits?

Tous les soirs, comme bien des parents, je lis un livre à ma plus vieille. Avant d’avoir des enfants, je ne réalisais pas combien il y avait de livres jeunesse dans les rayons des librairies. Annuellement, des centaines de nouveaux livres voient le jour. Dernièrement, un album jeunesse a attiré mon attention : « Les bagarreurs », un sympathique livre d’Ingrid Chabbert et de Cécile Bonbon publié dans la collection Mamut & Wistiti de l'éditeur Bang. Lire plus...