BOUTIQUE ADG
BORNES ÉLECTRIQUES

Après « Les Croods », sorti plus tôt cette année, DreamWorks Animation nous propose un nouveau long métrage tiré, encore une fois, d'un univers inédit : « Turbo ». Est-ce que cette nouvelle création du studio qui nous a offert des bijoux comme « Shrek », « Madagascar » et « Kung Fu Panda » est à la hauteur des attentes ?

Quand son rêve devient réalité
 
Theo, alias Turbo (voix de Ryan Reynolds), est un escargot de jardin qui vit une vie banale en compagnie de ses congénères, dont Chet, son grand frère (voix de Paul Giamatti). Alors que tous les membres de son espèce ont accepté leur condition, lui s'y refuse. Inspiré par son idole, le champion de l’Indianapolis 500, Guy Gagné, il rêve de devenir l'escargot le plus rapide du monde. Évidemment, personne ne croit en lui; même pas son frangin. Il faut dire que les escargots ne sont fondamentalement pas faits pour la vitesse.
 
Par contre, un beau jour, un drôle d'accident va lui donner une vitesse extraordinaire. Loin de chez lui, il va se faire recueillir par Tito (voix de Michael Peña), un humain vendeur de tacos, et d'autres escargots bizarres. Conscients qu'il a un don, ils vont tenter de l'aider à réaliser son rêve et ainsi, devenir le premier escargot à remporter l'Indy 500. Sera-t-il assez rapide pour battre des voitures de course?


 
Inspiré par Les bagnoles
 
Tout comme Les bagnoles, Turbo plaira en premier aux garçons. D'ailleurs, le film de DreamWorks emprunte quelques éléments de la production de Pixar Animation Studios. Évidemment, le rapprochement le plus important entre les deux est sans aucun doute la vitesse. Vous n'aurez jamais vu un escargot aller aussi vite!
 
Ce n'est pas tout. Dans les deux films d'animation, le héros atterrit dans une petite région où l'économie tourne au ralenti et dans laquelle les commerçants ont de la difficulté à joindre les deux bouts. À l'instar de Flash McQueen, la détermination de Turbo aidera la petite communauté à retrouver sa gloire d'antan. 
 
D'abord destiné aux enfants
 
Toutefois, les deux productions n'ont pas que des points en commun. Si le film Les bagnoles pouvait, par son humour et son scénario, plaire autant aux petits qu'aux grands, Turbo, lui, vise moins large. En effet, le film de David Soren (Shrek, Dragons) est parsemé de blagues et de gags qui feront d'abord rire les cinéphiles les plus jeunes. Les adultes riront moins que dans d'autres productions.
 
Le récit tente tout de même de transmettre de belles valeurs aux enfants. La plus importante étant de croire en ses rêves, peu importe leur taille. Turbo n'est pas la première œuvre (et sans doute pas la dernière) à traiter de ce thème, mais il est quand même bien présenté.
 
Du côté des animations, c'est encore une fois de toute beauté. Le plus grand travail a été fait sur l'apparence des escargots. Ils sont tout simplement superbes! Pour être honnête, je ne pensais pas que des escargots pouvaient être aussi cool.
 
Verdict
 
Par son humour et son scénario léger, Turbo est plus un long métrage pour les enfants. Les adultes auront eux aussi du plaisir, mais peut-être riront-ils un peu moins qu'à l'habitude. 
 
Cote : 3 étoiles sur 5

Ne manquez rien des derniers articles de notre rédacteur en chef adjoint! Suivez Philippe Michaud sur Twitter via @Micph.

Commentaires