Le titre boursier de Cisco Systems (CSCO-Q) a grimpé de plus de 6 % mercredi après-midi après que l'équipementier américain a dévoilé des résultats surprenants alors que les actionnaires s'attendaient plutôt à l'impact important d'une faible économie en Europe et à des coupes budgétaires par le gouvernement américain.

Le géant, dont la capitalisation boursière avoisine les 95 milliards de dollars US, a rapporté un bénéfice net de 2,57 milliards et un bénéfice par action de 0,48 $ US, alimentés par des revenus de 11,88 milliards. L'année passée, les chiffres comptabilisés étaient de 2,32 milliards, 0,43 $ US par action, et 11,27 milliards, respectivement.

Mieux, Cisco a généré des flux de trésorerie de 2,5 milliards durant ce premier trimestre de l'année fiscale 2012. L'entreprise en a profité pour racheter, à des fins d'annulation, 15 millions d'actions à un prix unitaire moyen de 16,44 $ US, en plus de payer son dividende trimestriel de 0,14 $ US par action. Depuis la mise en place du fameux programme financier, Cisco a déboursé plus de 76,4 milliards de dollars US pour racheter 3,8 milliards d'actions ordinaires à un coût unitaire moyen de 20,34 $ US.

La marge bénéficiaire brute de Cisco dépasse même les attentes corporatives, à 62,7 %. L'encaisse et les placements combinés sont désormais de 45 milliards de dollars US.

Vers 14 h, mercredi, le titre boursier en question a grimpé de 6,11 %, à 17,88 $ US.

Sources : Cisco, Bloomberg, The Street, Reuters

Source de l'image : PhotoXpress

Commentaires