La semaine a été plutôt difficile pour plusieurs compagnies et studios, certains ayant dû procéder à d'importantes mises à pied. La palme revient toutefois à Zynga, qui poursuit sa dégringolade. Nintendo a aussi revu à la baisse ses prévisions pour la présente année fiscale en raison de ventes moins importantes que prévues de la Nintendo 3DS. En revanche, Ubisoft connaît déjà du succès avec les pré-commandes d'« Assassin's Creed III ». De plus, la firme française a conclu un important partenariat afin de développer le film basé sur « Assassin's Creed ». Sur ce, voyons plus en détails les tops et les flops de la dernière semaine dans l'industrie du jeu vidéo!

Tops

Pré-commandes records pour Assassin's Creed III : Plusieurs sourires ont dû se voir cette semaine sur les visages des employés d'Ubisoft. En effet, la firme française a annoncé que les pré-commandes d'Assassin's Creed III ont établi un record, de sorte que le prochain titre de la série représente le lancement le plus important de la société à ce jour. En fait, sans dévoiler de chiffres, Ubisoft a déclaré que les pré-commandes d'Assassin's Creed III sont deux fois plus importantes que les pré-commandes d'Assassin's Creed : Revelations, qui détenaient jusqu'alors le record chez Ubisoft. À quatre jours du lancement d'Assassin's Creed III, ça promet!

Ubisoft s'allie avec Regency pour le film Assassin's Creed : C'est la semaine Assassin's Creed! En fait, plus tôt cette semaine, Ubisoft a annoncé avoir conclu une entente avec la firme Regency afin de développer le film basé sur sa célèbre franchise. Ubisoft vient donc de signer un important contrat et fait avancer dans la bonne direction ce projet de film très intéressant!

Sony remporte son combat contre un recours collectif : Grande victoire pour Sony cette semaine alors qu'un juge a complètement rejeté la demande de recours collectif qui la visait. Rappelons que lorsque le PlayStation Network fut attaqué au point d'être paralysé l'an dernier, des utilisateurs ont entamé un recours collectif relativement à cette attaque, alléguant que la firme a failli dans la protection des données personnelles des joueurs enregistrés sur le PlayStation Network. Or, le juge Anthony Battaglia a rejeté cette demande, alléguant qu'aucune perte monétaire n'avait été enregistrée par les utilisateurs et déclarant que le contrat de service que les joueurs ont accepté en s'enregistrant mentionne que ce type d'erreur peut survenir. Un poids de moins pour Sony, qui a connu son lot de difficultés récemment!

Flops

Coupures et fermeture chez Zynga : Si la semaine a été bonne pour Ubisoft, ce ne fut pas le cas de Zynga. La firme, qui connaît des moments très difficiles depuis le début de l'année, a annoncé cette semaine la fermeture complète de son studio situé à Boston. De plus, 5 % des effectifs de la compagnie ont été remerciés, soit au moins 150 employés. Dernière brique sur la tête de Zynga : même si ses revenus pour l'année fiscale en cours sont en hausse, elle a enregistré des pertes nettes de 52,7 millions de dollars américains alors que durant la même période l'an dernier, elle cumulait des profits de 12,5 millions. Bref, ça ne va pas bien chez Zynga, qui a peut-être connu une popularité un peu trop rapide…

Nintendo réduit ses prévisions de 70 % : Nintendo est très emballée par le lancement de la Wii U le mois prochain en Amérique du Nord. Or, cela n'a pas empêché la firme d'annoncer une révision à la baisse de ses prévisions financières. En fait, Nintendo prévoit désormais cumuler des profits nets de l'ordre de 6 milliards de yens alors qu'à l'origine, elle prévoyait des profits nets de 20 milliards. Cela représente une révision à la baisse de l'ordre de 70 %! Nintendo explique cela par des ventes moins élevées que prévues de consoles et jeux Nintendo 3DS de même que par l'appréciation du yen. Cela dit, la firme japonaise pourrait enregistrer des profits plus élevés si la Wii U de même que les jeux qu'elle lancera au cours des prochains mois sur Nintendo 3DS connaissent du succès. Espérons-le!

Les mauvaises décisions d'id Software : Le dirigeant du studio id Software, John Carmack, n'est pas content. En fait, ce dernier a publié un message sur Twitter indiquant que son studio n'a fait que prendre de mauvaises décisions depuis le début de l'année. Il a aussi déclaré que les outils de moddage du jeu RAGE, qui devaient être disponibles avec le jeu Doom 3 : BFG Edition, seront bientôt offerts à tous, mais que son studio n'a pu les mettre à la disposition des joueurs en raison du travail exigé par la nouvelle édition de Doom 3. Considérant que cette dernière n'a pas été un succès critique, on peut comprendre la frustration de Carmack et se demander si id n'aurait pas dû simplement offrir les outils de moddage de RAGE promis sans Doom 3 : BFG Edition, et réellement concentrer ses effectifs sur de nouveaux projets originaux comme un certain Doom 4!

À la semaine prochaine!

Commentaires