À moins que vous ayez plus de 50 ans, voire 60, il est peu probable qu’une Buick figure sur votre liste d’achats. C’est simple, ça fait des décennies que la marque n’attire plus les jeunes. En fait, il faut remonter à la fin des années 60 pour se rappeler un temps où la jeune génération s’intéressait aux produits Buick. Le problème, c’est que la population vieillit. Si Buick ne fait rien, elle est appelée à disparaître, du moins en Amérique du Nord.   
Ironiquement, en Chine, Buick fait des affaires d’or. Là-bas, posséder une Buick, c’est un symbole de réussite. Sans blague!  

Regal GS  
La semaine dernière, j’ai assisté au lancement de la Buick Regal GS au Michigan. La Buick Regal, introduite l’an dernier, a reçu une bonne presse. Il s’agit d’une excellente voiture qui, en fait, a été conçue par la filiale européenne de GM. Sur le vieux continent, une Buick Regal, ça s’appelle une Opel Insignia. À la limite, on s’en balance! Si on peut profiter du bolide ici, c’est tout ce qui compte. La version GS de la Regal va se pointer chez les concessionnaires au cours des prochains mois. Avec cette voiture, Buick lance un message : on est capable de faire des véhicules cools, branchés et qui peuvent plaire aux plus jeunes.   

Vraiment? Oui!  
La version GS de la Regal possède un moteur à quatre cylindres turbo qui produit 270 chevaux et 295 livres-pieds de couple. Bien franchement, on n’a jamais l’impression qu’un moteur à quatre cylindres repose sous le capot. Les performances sont au rendez-vous et la voiture s’avère très agréable à conduire. Ça décolle et ça colle à la route. En fait, c’en est étonnant. On a juste envie d’enfiler les kilomètres. La cerise : une boîte de vitesses manuelle à six rapports est livrée de série. Est-ce que ça vous donne une idée du sérieux de Buick? Jamais on n’aurait imaginé, il y a quelques années à peine, la marque aux boucliers proposer une voiture avec une transmission manuelle. Pincez-moi quelqu’un! Buick a des ambitions très légitimes et sa démarche est sérieuse. La bagnole a tout pour séduire. Le défi sera de convaincre les acheteurs.

Un conseil : faites un essai routier. La Regal GS est offerte à 42 000 $ et des poussières. Ce n’est pas donné et dans ce créneau, il y a d'autres voitures fort intéressantes. Le consommateur a désormais une option supplémentaire. Apprenez-en plus sur la Buick Regal GS : http://auto.sympatico.ca/essais/7130/buick-regal-gs-2012-cest-du-serieux
   

Commentaires