Si on se fie aux plus récents résultats financiers de Capcom, la firme japonaise est sur une belle lancée depuis quelques mois. Néanmoins, certains jeux sur lesquels elle comptait beaucoup n'ont pas remporté le succès escompté, dont le récent jeu d'action « DmC: Devil May Cry ».

Au niveau financier, Capcom a annoncé qu'au cours des neuf premiers mois de sa présente année fiscale, ses profits nets ont grimpé de 104,9% pour atteindre 6,6 milliards de yens. Les ventes de la compagnie ont aussi connu une hausse de 44% durant cette période, notamment en raison de la popularité de ses jeux sociaux et de la machine à sous Resident Evil 5 de même qu'à la mise en marché de plusieurs titres d'envergure. Parmi ces derniers, mentionnons Dragon's Dogma (qui a franchi la barre du 1,25 million de copies vendues) et Monster Hunter 3 Ultimate (qui s'est vendu à plus de 600 000 exemplaires durant son premier mois de disponibilité au Japon).

Malgré tout, certains jeux n'ont pas atteint le seuil de popularité envisagé par Capcom. En outre, un million d'exemplaires de DmC: Devil May Cry ont été envoyés chez les détaillants de jeux vidéo jusqu'à présent. C'est bien moins que ce que Capcom espérait pour cette nouvelle mouture de la série Devil May Cry, elle qui espérait en vendre 2 millions d'ici le 31 mars prochain. De ce fait, Capcom a revu cette prédiction à la baisse et s'attend désormais à avoir écoulé 1,2 million d'unités du jeu d'ici le début du mois d'avril.

Même constat du côté de Resident Evil 6, qui s'est vendu à 4,8 millions d'unités jusqu'à présent. Capcom espérait en vendre 7 millions en date du 31 mars prochain, mais a aussi revu ce chiffre à la baisse. Quant à Resident Evil: Operation Raccoon City, il s'agit d'une amère déception pour Capcom puisque le jeu s'est seulement écoulé à 650 000 copies. Les amateurs de Resident Evil n'ont définitivement pas apprécié ce jeu beaucoup plus axé vers l'action !

Commentaires