Le passage à l'heure avancée d'été nous influencerait plus qu'on peut le penser. En effet, plusieurs activités biologiques en lien avec le rythme circadien peuvent en être affectées. Des études en montreraient même l'impact.

À la suite du passage à l'heure avancée d'été, plusieurs personnes m'ont posé la question suivante : est-ce normale que l'avancement d'une heure crée des changements chez moi? Je leur répondais à l'affirmative, mais c'est en poussant mes recherches que j'ai compris l'ampleur des possibles effets du changement d'heure.

Le rythme circadien est l'ensemble des événements biologiques régit par les cycles de 24 heures. Ces événements sont contrôlés par une région située au centre du cerveau, à la base de l'hypothalamus. Or, ce cycle peut être légèrement perturbé quelques jours après le changement d'heure. Certaines hormones, dont la mélatonine, peuvent être affectées et déranger suffisamment le sommeil pour créer de la fatigue.

En plus du sommeil, plusieurs autres activités biologiques sont influencées par le rythme circadien : la température corporelle, la production d'hormones sexuelles, l'humeur, la tolérance à la douleur, le rythme cardiaque et la mémoire. Une étude de Varughese et Allen va même plus loin. L'augmentation de la fatigue et la diminution de l'état de vigilance augmenteraient légèrement les risques d'accidents de voitures fatals le lundi suivant l'avancement de l'heure aux États-Unis. Une autre étude indique que ce phénomène peut se prolonger jusqu'à trois jours après le changement d'heure. De quoi se demander si l'heure d'été en vaut la chandelle!!?

Références :                                      
- Carole Boulé, « L'heure avancée et la santé : êtes-vous “sur le décalage”? »,  http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=effets-du-changement-heure-sur-sante-et-vigilance_20110318
- J. Varughese et Richard P. Allen, Fatal accidents following changes in daylight savings time : the American experience, Sleep Medicine, Janvier 2001, Vol 2, pages 31-36

Commentaires