Pour le lancement officiel d’Affairesdegars.com, j’ai choisi de rédiger cinq billets dans chacune des trois sections que j’ai le plaisir de signer : l’automobile, le baseball et bien sûr, le Nascar. Idéalement, il est d’intérêt de varier les thèmes et les sujets, question de diversifier le contenu. Après tout, il se passe suffisamment de choses à l’intérieur de mes trois champs de compétences afin que je puisse trouver des sujets différents pour lancer mes chroniques.

Eh bien, un certain Kyle Busch me force à agir autrement. L’enfant terrible du Nascar a encore trouvé le moyen de faire la manchette. Je n’ai d’autre choix que de vous raconter la dernière à son sujet.

Rappelons les faits.

Richard Childress est propriétaire de plusieurs voitures dans les trois séries principales du Nascar : Sprint, Nationwide et Camping World. Récemment, il y a eu quelques altercations en piste entre Kyle Busch et les pilotes qui conduisent les voitures dont Richard Childress est le propriétaire. La plus médiatisée est celle qui s’est produite à Darlington à la fin de l’épreuve de la Coupe Sprint. Kyle Busch a volontairement envoyé en dérapage le pilote de l’écurie de Richard Childress, Kevin Harvick. À la fin de la course, ce dernier est sorti de sa voiture pour aller régler d’homme à homme la chose avec Kyle Busch (Harvick avait arrêté sa voiture dans la ligne des puits juste devant la voiture de Kyle Busch).

Lorsque Kyle Busch a vu Harvick se diriger vers lui, il a embrayé sa voiture et fuit les lieux en poussant la voiture abandonnée de Harvick. Cette dernière est allée s’écraser contre le muret des puits. Résultat : des coûts de réparation pour le propriétaire, Richard Childress.

Mémoire d’éléphant

Une semaine plus tard, lors d’une course de la série Nationwide, Kyle Busch, n’ayant pas apprécié la façon dont il avait été dépassé en fin de course par Joey Coulter, un pilote de l’écurie de Richard Childress, est allé frapper sa voiture à la fin de l’épreuve. Là, c’en était trop. La coupe de Childress venait de déborder.

Le vétéran propriétaire s’est rendu trouver Kyle Busch dans les garages, lui a fait une prise de la tête et s’est occupé de remettre le gamin à sa place en lui assénant quelques baffes.

La violence ne règle habituellement rien. Cependant, je n’ai pu m’empêcher d’avoir un gros sourire en coin lorsque j’ai appris la nouvelle. Enfin, quelqu’un venait de remettre Kyle Busch à sa place, et pas n’importe qui en plus.

Les choses et les règles étant ce qu’elles sont, Childress a écopé d’une solide amende. Nascar doit montrer l’exemple et punir ce genre de geste, soit. Sauf que personnellement, j’en aurais profité pour décerner parallèlement un trophée à Richard Childress.

Le monde du Nascar a besoin de gens qui ont des personnalités fortes. Ça met de l’action dans la cabane, ça fait de la bonne télé, et surtout, ça rend le spectacle en piste d’autant plus intéressant. Kyle Busch a une personnalité forte. Mais il a aussi une tête forte, une tête qui avait besoin d’être remise à sa place.

Merci, Richard Childress 

Commentaires