L'Impact de Montréal a annoncé samedi matin que le club et l'entraîneur-chef, Jesse Marsch, se sont amiablement entendus sur la fin de leur relation professionnelle.

Jesse Marsch n'est donc plus l'entraîneur-chef de l'Impact de Montréal.
 
« Il ne s'agit pas d'une démission ni d'un congédiement. C'est une séparation à l'amiable, a déclaré le président de l'Impact de Montréal, Joey Saputo. Par respect mutuel, nous avons pris cette décision difficile ensemble pour le bien du club. Nous avons les mêmes objectifs à long terme pour cette équipe, mais nous avons réalisé, au cours des dernières semaines, que nous n'avions pas la même philosophie sur les moyens à utiliser pour connaître du succès. Jesse a toujours eu le club à cœur et a donné son maximum pour que cette équipe connaisse du succès. »

Voilà ce que Joey Saputo a dit à la presse présente samedi matin au Stade Saputo. J'étais présent à cette conférence de presse et déjà, il y avait un sentiment de mauvaise nouvelle dans la salle avant l'arrivée de Joey Saputo (président et propriétaire), de Nick De Santis (directeur sportif) et de Jesse Marsch sur l'aire de présentation.
 
Ce revirement de situation est étonnant mais pas choquant... ou est-ce plutôt choquant mais pas étonnant? Le bilan officiel de la saison avait été fait deux jours auparavant par Joey Saputo et Nick De Santis. C'était un bilan positif dans lequel M. Saputo avait quand même souligné sa déception de ne pas faire les séries.
 
Malgré cela, les « différences philosophiques » semblaient présentes tout au long de la saison. Est-ce qu'une goutte a fait déborder le vase ou est-ce que le vase débordait depuis longtemps?
 

Les derniers mots de Jesse Marsch en tant qu'entraîneur-chef

« C'est d'abord et avant tout une question de respect, a déclaré Jesse Marsch. Le respect pour ce club, ce qu'il a accompli et ce qu'il va réaliser dans le futur. J'ai eu plusieurs discussions avec Joey et Nick pour voir comment cela pouvait fonctionner et la meilleure solution pour le bien du club est cette séparation à l'amiable. Je suis très fier d'avoir fait partie de cette organisation. J'apprécierai toujours l'opportunité que Joey et Nick m'ont donnée. »

Commentaires